publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La recherche sur l'Alzheimer : les réponses du Pr Baulieu : La maladie d'Alzheimer : cause et hérédité

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. septembre 2012)

Interview du Pr Etienne-Emile Baulieu qui depuis 2008 consacre ses recherches sur les troubles cérébraux liés au vieillissement comme la maladie d'Alzheimer, au sein de l'unité INSERM dédiée à la neuroprotection et la neurogénération. Il explique la cause, ou plutôt les causes, de la maladie d'Alzheimer...

Didi5401 : Il y a trois personnes dans la famille de mon fiancé qui étaient atteintes de la maladie d'Alzheimer après un choc émotionnel. Je me demande donc si cette maladie est héréditaire et si mes enfants ont un gros risque de l'avoir.

Pr Etienne-Emile Baulieu : Dans une très grande majorité des cas, la maladie d’Alzheimer n’est pas une maladie génétique. Ce n’est pas parce qu’un membre d’une famille est atteint qu’il y a plus de risques de développer cette maladie. Quant aux chocs émotionnels, ils ne sont pas déterminants dans la survenue de la maladie.

Troum4556 : Les démences séniles sont-elles fréquentes ? Comme leur nom l'indique, elles sont liées à l'âge...Pr E-E B. : Aujourd’hui, la moitié des personnes qui atteignent 85 ans ont une démence. Chez la moitié d’entre elles, c'est une maladie d’Alzheimer ; la seconde moitié souffre d’autres tauopathies et d’autres maladies neurodégénératives.

Anonyme : Qu'est-ce qui cause la maladie d'Alzheimer ?
Pr E-E B. : La maladie d’Alzheimer a été mise en évidence au début du XXème siècle par Aloïs Alzheimer qui a observé des anomalies dans le cerveau : des plaques de protéines amyloïdes alpha-β.
Il avait également découvert l’existence dans les neurones de formations fibrilaires, composés de la protéine TAU dont le rôle est resté longtemps inconnu. En fait, cette protéine, contrairement aux plaques, est présente chez les personnes saines. Elle est importante pour le fonctionnement des neurones. Mais une altération de cette protéine entraîne son agrégation en « buissons pathologiques ». Les maladies de démence sénile, liée à une anomalie de cette protéine, sont appelées des tauopathies. La maladie d’Alzheimer en est une, mais cette maladie présente la double spécificité : par la présence de plaques et de « buissons » de protéines TAU pathologiques.

Ce sont ces anomalies au niveau du cerveau et en particulier au niveau des neurones qui sont à l’origine de la démence.

A lire aussi :
> La maladie d'Alzheimer
> Les premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer
> Alzheimer : que peuvent faire les proches ?



publicité