publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Témoignage : reconstruction du sein par DIEP : Comment se passe l'opération

Publié par : Elide Achille (22. mai 2012)

Suite du témoignage de Souria Adèle, comédienne et qui a eu une opération de reconstruction mammaire par DIEP.

Comment se passe l'opération du sein par DIEP ?
C’est une sublime thérapie. D’ailleurs, j’espère bientôt tourner mon court-métrage « DIEP and Cie », si je trouve les financements. En attendant je viens de faire des photos au Crazy Horse qui sont parues dans le magazine Rose.

L'opération de reconstruction mammaire par DIEP a t-elle été douloureuse ? Et le postopératoire (combien de temps on reste à l'hôpital, etc.) ? Comment vous sentez-vous, deux ans après l'intervention ?
C'est une opération lourde, longue (environ 6 heures), donc il faut prévoir de l'aide. La reconstruction est douloureuse, voire très douloureuse, les 48 premières heures, mais on vous met sous morphine et on dort tout le temps. Je suis restée une semaine à l'hôpital en chambre seule et après ma mère est restée avec moi à mon domicile durant deux semaines. L' artère épigastrique a été raccordée à mon bras gauche : pour ne pas la compresser et qu'elle cicatrise bien, je devais garder un coussin sous le bras. Donc impossible de faire le ménage et la cuisine. Mais désormais ce problème opératoire peut être évité, ce qui est moins contraignant.
A cause de l'opération ventrale, on ne peut plus rien faire, on reste pliée en deux pendant 10 jours. D'ailleurs le port d'une gaine est prescrit pour une durée de 4 mois, mais elle est très jolie, en plus c'est à la mode !

Comment se sont passées les suites opératoires ?
Pendant 3-4 semaines, il faut rester au calme à buller et un peu marcher pour ne pas risquer une phlébite. 3-4 mois après, il y a une deuxième intervention pour la symétrisation et pour faire le mamelon, mais là c'est très supportable. Je suis restée 2 jours à l'hôpital. On aura tout au plus un arrêt de 15 jours, car il y a quelques soins infirmier et l'intervention est toujours sous anesthésie générale. Mais je n'ai aucun souvenir d'une quelconque douleur. Deux ans après le DIEP, je me sens très bien. Je n'ai aucun problème suite à ces interventions.



publicité