publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Plus de 10 remèdes et astuces contre la constipation : Les laxatifs

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (11. août 2013)

Si tout cela ne suffit pas, il existe deux manières pour aider à l’évacuation des selles. Les laxatifs oraux, ou les laxatifs dits locaux (rectaux). Vous pouvez en acheter certains sans ordonnance. Cependant, quel que soit votre âge, un avis médical est indispensable lorsqu’une constipation dure.

Les laxatifs oraux

Les laxatifs qui se prennent oralement, copient le mode de fonctionnement des remèdes naturels. Ils ont pour mission :
> d’augmenter le volume des selles en agissant par rétention d’eau (laxatifs dit osmotiques : macrogol) ;
> d’augmenter la masse (laxatifs « de lest », ispaghul, hémicellulose de psyllium) ;
> de lubrifier les selles (laxatifs « lubrifiants », à base de paraffine).

Bien que certains laxatifs (notamment de lest) puissent être utilisés sur du long terme, n’en abusez pas sous peine de provoquer l’effet inverse.

Attention aux laxatifs sous forme de comprimés (Dulcolax®, Contalax®), tout comme les tisanes qui contiennent de la bourdaine ou du séné. Vous pouvez les consommer de façon ponctuelle, mais n’en faites pas une habitude. Ils peuvent être irritants pour la paroi intestinale.

Les laxatifs locaux

Les laxatifs par voie rectale sont disponibles sous forme de :

  • suppositoires à la glycérine, pour lubrifier la masse fécale ;
  • suppositoires à l’oxyde de carbone, provoquant le réflexe exonérateur (Eductyl®).
  • de micro-lavements, mais ils peuvent être irritants à terme (Microlax®).

 



publicité