publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bien réparer une dent cassée : Chez le dentiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. juin 2015)

> En cas d'atteinte superficielle, c'est-à-dire, s’il n’y a pas d’atteinte pulpaire : le dentiste peut dans certains cas recoller le morceau de dent conservé par vos soins. Si vous n’avez pu le récupérer, pas de panique. Votre dentiste réalisera l’exacte réplique de votre dent manquante dans un matériau composite (résine). Si des variations de couleurs apparaissent ultérieurement (par consommation de thé, café ou simplement à cause de l’âge), il suffira de changer le composite.

> En cas d'atteinte plus importante qui touche la pulpe, le dentiste doit dévitaliser la dent avant de reconstruire le morceau manquant. Si le volume est peu important, il utilisera un composite. Dans le cas contraire, il réalisera une couronne.

> En cas d'atteinte de la racine : la dent doit être extraite. Dans ce cas, il y a trois possibilités :
- le dentiste pose un implant, c'est-à-dire une racine artificielle en titane, sur lequel est placée une couronne.
- il pose un bridge, c'est-à-dire une couronne placée à l’endroit de la dent manquante et qui prend appui sur une ou plusieurs dents adjacentes.
- il pose un appareillage amovible (75 % des cas). La dent prothétique qui remplace la dent manquante est fixée sur une plaque en métal ou en résine, elle-même maintenue en place par des crochets sur les dents restantes.

Combien ça coûte ?

Réparer une dent cassée : combien ça coûte ?

Les résines composites font partie des actes nomenclaturés. Leur prix est équivalent partout en France. En revanche, celui des couronnes, implants et bridges est libre. Il peut varier du simple au double selon la ville, voire le quartier, le coût de fonctionnement du cabinet dentaire et... la réputation du praticien.

Notre conseil : une fois les premiers soins d'urgence effectués, si vous n’êtes pas pressé, n’hésitez pas à consulter d’autres dentistes et à comparer les devis.


publicité