publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bien réparer une dent cassée : Si la dent bouge...

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. juin 2015)

Un tiers des enfants sont concernés et la plupart des accidents se produisent lors d'une activité sportive ou dans la cour de récréation.

Toute fracture sur une dent de lait mérite consultation, surtout en cas de choc. Ceci afin de s’assurer que le germe de la dent définitive n’est pas atteint, ce qui pourrait compromettre sa croissance.

Lorsque la fracture se produit sur une dent définitive, et que la zone pulpaire est touchée, le dentiste réalisera une couronne temporaire. Une reconstruction définitive pourra être envisagée à l’ adolescence, lorsque les dents auront pris leur forme, taille et couleur définitives.

La dent bouge

La dent bouge mais n’est pas cassée. Pour la stabiliser, le dentiste place une contention en solidarisant la dent mobile avec ses voisines.

> La contention se fait par un simple fil rattaché aux dents adjacentes par des bagues orthodontiques. Ce "matériel" est fixé sur la face extérieure des dents, il est donc visible.

> Une autre solution pour éviter que la dent bouge : le dentiste place des bandelettes collées avec une résine composite sur les surfaces dentaires. Ce matériel est fixé sur la face interne des dents. Dans ce cas, il ne se voit pas.

Fracture d'une dent plombée

On parle de fractures "par mastication" : elles surviennent sur des dents dévitalisées ou d’anciennes dents reconstituées (après traitement d’une carie généralement). Le risque de fracture est d’autant plus grand que le volume traité a été important : les pans restants de la dent, plus fragiles que le composite, finissent par casser.
Les méthodes de reconstruction sont celles évoquées précédemment selon que la zone pulpaire est touchée ou non.


publicité