publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Don et greffe de sang de cordon : A quoi ça sert ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Le sang contenu dans le placenta et le cordon ombilical, contient des cellules souches* (et plus particulièrement des cellules souches sanguines). Ces cellules ont la particularité de devenir - une fois matures - des globules rouges, des globules blancs, et des plaquettes.
Les cellules souches provenant du sang de cordon peuvent être utilisées dans les greffes de moelle osseuse pour traiter des maladies de la moelle osseuse** (comme une aplasie médullaire), des leucémies… Après avoir été prélevées, les cellules de cordon ombilical seront transfusées au malade.

A côté de ce prélèvement de sang de cordon, deux autres solutions sont possibles pour obtenir des cellules dans l’objectif d’effectuer des greffes de moelle.

1. Prélèvement sous anesthésie générale de moelle osseuse (qui contient les cellules souches sanguines).
2. Prélèvement de ces cellules dans le sang après l’injection d’un médicament qui les a fait migrer de la moelle dans le sang.
Dans tous ces cas, il s’agit d’une greffe allogénique non autologue, c’est-à-dire d’un prélèvement chez une personne bien portante pour ensuite le greffer chez un malade.

*Cellules non spécialisées capables de se multiplier, et de se transformer en cellules spécialisées (du sang, du foie, du rein…) dans l’organisme.

**La moelle osseuse se situe à l’intérieur des os et est à l’origine de la fabrication des cellules sanguines. Ne pas confondre avec la moelle épinière !

Pour traiter quelles maladies ?

La première greffe de sang de cordon fut effectuée en France, en 1988 chez un garçon de six ans atteint de la maladie de Fanconi (maladie héréditaire de la moelle osseuse). Le donneur était la sœur du garçonnet. Ce traitement fut réalisé par l’équipe du Pr Eliane Gluckman, à l’hôpital Saint-Louis de Paris.

Depuis, près de 10 000 greffes de ce type ont été réalisées dans le monde chez des enfants et des adultes.

Par la suite la greffe de sang de cordon a été utilisée chez des enfants souffrant de maladies sanguines et de leucémies. Depuis quelques années, cette greffe s’applique aussi pour traiter des adultes souffrant de leucémies, de lymphomes (cancers touchant des cellules des ganglions lymphatiques), de myélodysplasies, de myélomes...



publicité