publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Etre en meilleure santé grâce aux nouvelles technologies : Les innovations de la e-santé

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. mai 2015)

Suite de l'nterview de Denise Silber, specialiste de la santé digitale, et fondatrice du congrès Doctors 2.0 & You, qui s'est tenu à Paris les 4-5 juin 2015.

A terme, la santé digitale va-t-elle remplacer le médecin pour certaines de ses tâches ? Lesquelles ?

Denise Silber : La définition du métier de médecin change et changera encore plus.
Il y a 7000 diagnostics potentiels. On va rapidement rire de l'époque où on n'utilisait pas d'outil d'aide au diagnostic.
Concernant l'accompagnement, on s'étonne de la non-observance des traitements. Je m'étonne du contraire qu'il y ait même 40-50% des gens qui prennent un traitement chronique, c'est un exploit.  Pourquoi ? Comment penser qu'un patient à qui le médecin dit une fois "voici votre ordonnance... " va suivre tout du pied à la lettre toute l'année voire pendant six mois avant de revoir le médecin, et quoi qui arrive ? Donc, il ne faut plus que cette tâche de prescription et accompagnement reste essentiellement le travail du seul médecin.

La prévention en santé, c'est quelque chose qui se fait toute l'année. Est-ce qu'une recommandation d'un médecin, concernant son hygiène de vie va suffire ?
Bien sûr que non... Et en plus, c'est très peu fait.
Donc, là, j'ai traité 3 sujets non-triviaux de l'exercice médical où il y a de vrais problèmes. Les choses doivent changer.
Le vieillissement de la population fait que l'on ne pourra pas bien traiter tout le monde sans introduire des outils automatisés.
Il va falloir réaliser que les outils qui sont souvent craints, vont au contraire, nous permettre de mieux utiliser le temps réel des professionnels pour établir une relation d'un autre ordre, peut-être plus humain... et moins hiérarchique que celle qui existe aujourd'hui.
En tout cas, je le souhaite !

Le congrés Doctors 2.0 & You s'est tenu à Paris les 4 et 5 juin 2015.



publicité