publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Après un cancer du sein, quelle surveillance ? : Le traitement par Tamoxifène

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2014)

Après différents traitements mis en place contre le cancer du sein, les médecins peuvent prescrire ensuite - pour certaines patientes - une hormonothérapie.
Parmi ces médicaments, le Tamoxifène est utilisé et permet de réduire le risque de récidive du cancer. A noter l'arrivée d'autres traitements d'hormonothérapie qui apportent aujourd'hui de meilleurs résultats que le tamoxifène. Ainsi, l'anastrazole a montré plus d'efficacité que le tamoxifène en cas de carcinome du sein in situ, en post-ménopause chez les moins de 60 ans.

ouemo7 : Je viens d'avoir 51 ans (ménopausée à cause de la chimiothérapie), et j'ai été opérée d'un cancer du sein en début d'année (niveau 1), ont suivi chimiothérapie et des séances de rayons.
Souffrant toujours des effets secondaires de la chimiothérapie, je suis très angoissée à l'idée de prendre du Tamoxifene, avec tous les effets que ce médicament semble provoquer. Est-ce vraiment nécessaire de prendre des hormones ?

Dr Marc Espié : Les effets indésirables de l'hormonothérapie sont différents de ceux de la chimiothérapie. Il n'y a, par exemple, pas de vomissements et généralement pas de chute de cheveux. L'hormonothérapie fait partie du traitement des cancers du sein hormono-dépendants, et augmente les chances de guérison.

iimonetti : L'hormonothérapie (Tamoxifène) fait-elle systématiquement grossir ?
Dr Marc Espié :
Officiellement non. Beaucoup de femmes s'en plaignent, cependant dans les études tirées au sort, il n'y a pas plus de prise de poids chez les femmes traitées que chez les femmes non traitées. Avec la ménopause, il y a souvent une modification de la répartition des graisses, les femmes se mettant à prendre du ventre comme les hommes.

iimonetti : Suite à un cancer du sein, je dois prendre du Tamoxifène. Quels sont les risques de développer un cancer de l'utérus ?
Dr Marc Espié :
Ils sont très très faibles. On conseille généralement d'effectuer une échographie pelvienne avant de débuter le traitement par Tamoxifène, et de consulter son gynécologue si sous Tamoxifène, on présente des pertes de sang, des hémorragies vaginales. Le bénéfice apporté par le Tamoxifène est bien supérieur aux risques.

Santé AZ : Nous laissons le mot de la fin au Dr Marc Espié...
Dr Marc Espié :
Je crois qu'il faut surtout ne pas se sentir responsable de son cancer du sein, ce n'est pas de la faute des femmes, c'est la faute à "pas de chance".
Il ne faut pas hésiter à consulter son gynécologue ou son médecin traitant à la moindre anomalie au niveau du sein.


Sources et notes

-Comprendre le cancer du sein, SOR, La Ligue contre le cancer, Fnlcc, 2007. Inca. Prévenir le cancer du sein, Portail du gouvernement, octobre 2007.
- Les symptômes des cancers du sein, site Inca, www.e-cancer.fr
- Stéphanie Honoré, Cancer du sein : l'annonce, le traitement, la rémission, Éditions du Seuil, 2005.
- Jacques Saglier, La femme et le cancer du sein, Editions O. Jacob, 2005.



publicité