publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Reconstruction du sein par la technique du DIEP : la définition du DIEP

Publié par : Elide Achille

Interview du docteur Christophe Lepage, chirurgien spécialiste plasticien à la Sous-unité de Chirurgie plastique de l'Hôpital américain de Paris (Dr Patrick Bui) et au service de chirurgie plastique de l'Hôpital européen Georges Pompidou (Pr Laurent Lantieri).

Pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste la technique du DIEP, quelle est sa définition ?
Pour pouvoir parler du DIEP, il faut comprendre avant tout ce qu'est une reconstruction du sein. Cette intervention se réalise en deux étapes. La première consiste à donner un apport de volume au sein de la patiente, tandis que la deuxième est plutôt une chirurgie un peu plus à visée esthétique : on reconstruit l’aréole, on corrige les défauts de l’apport de volume et on symétrise le sein controlatéral.

Deux types d'opération existent pour augmenter le volume des seins...
En effet, il y a : le synthétique qui utilise des prothèses en silicone ; et l’autologue qui utilise les propres tissus de la patiente. La décision sera prise en fonction de l’état physique de la patiente, de sa morphologie, de ses antécédents médicaux et de ses souhaits.

Quelles sont les autres différences entre les deux techniques ?
La chirurgie prothétique, tout en offrant une simplicité apparente en ce qui concerne l’apport de volume, reste problématique à long terme parce qu’il va falloir intervenir pour changer la prothèse après 10-15 ans, alors que la technique autologue est définitive. Pour cette raison, l’opération autologue a aujourd’hui une certaine préférence des chirurgiens reconstructeurs.
Le DIEP est une technique de microchirurgie autologue qui reconstruit le sein de la patiente à l’aide d’un lambeau de peau et de graisse prélevé de son abdomen. C’est une véritable transplantation tissulaire.

©DR - Dr Christophe Lepage, chirurgien spécialiste plasticien.

©DR - Dr Christophe Lepage, chirurgien spécialiste plasticien.



publicité