publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Prêt à affronter les virus de l’hiver ? : Les conseils du médecin

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. octobre 2016)

Les conseils du Dr Christophe P., mécedin généraliste.

Quelles sont les maladies de l'hiver ?

Les trois grandes maladies de l’hiver sont les infections respiratoires, la gastro-entérite et la grippe. Mais heureusement, il est possible de passer l’hiver sans être malade ! Une personne entre 20 et 50 ans, active, avec une bonne hygiène de vie, qui fait du sport, n’aura pas de soucis a priori.

Bien sûr, certaines familles sont plus sensibles que d’autres, en partie parfois pour des raisons de prédispositions génétiques. Et, en général, attraper un virus en tout début d’hiver, augmente les risques de retomber malade plusieurs fois en quelques mois, car les défenses immunitaires seront diminuées.

Quelles sont les personnes les plus à risque ?

Il faut faire attention aux personnes les plus fragiles : les personnes âgées, les enfants (surtout les nourrissons), et les personnes qui sont fragilisées par un problème de santé. Par exemple, mieux vaut conseiller de ne pas amener des petits enfants malades chez une personne âgée. Ils pourraient lui transmettre leurs virus.

A voir notre vidéo : Les infections des voies respiratoires

Une infection des voies respiratoires supérieures est une autre manière de dire qu’une personne a un rhume: un rhume est une infection mineure du nez et de la gorge. Explications en vidéo…

Quelles précautions faut-il prendre contre les infections respiratoires ?

L’hiver il faut se protéger du froid, de la fatigue et du stress, car tous ces facteurs favorisent les infections respiratoires. L’habillement est essentiel. On peut, par exemple, mettre des couches successives, que l’on peut ensuite enlever dans un endroit plus chaud et éviter ainsi les chauds/froids qui favorisent les infections.

Le sommeil est aussi très important. Il faut rappeler qu’un adulte dort 7 à 8 h par nuit, alors qu’un enfant ou un adolescent doit dormir une à deux heures de plus. Si malgré tout la fatigue demeure, mieux vaut alors éviter de trop solliciter son organisme.

Enfin, l’hygiène alimentaire est la même toute l’année, cependant certaines aides sont possibles si le besoin s’en fait sentir : les cures de vitamines ou d’oligo-éléments peuvent être utiles.

Comment éviter la gastro-entérite ainsi que la grippe ?

Les personnes sujettes aux gastro-entérites peuvent consommer des pro-biotiques qui aident à reconstituer la flore intestinale. On en trouve dans les yaourts ou le lait fermenté.

Mais, pour la grippe la seule prévention est la vaccination ! Elle est fortement conseillée pour les personnes à risque. Mais, les personnes qui bougent beaucoup, qui sont en contact avec beaucoup de monde peuvent aussi se faire vacciner. En revanche, une personne isolée qui ne sort pas de chez elle, n’a aucun risque d’attraper cette maladie.

Peut-on se soigner seul ?

Pour des personnes jeunes et en pleine santé, l’automédication peut être utilisée en cas de rhinopharyngite ou de gastro-entérite. Mais si les symptômes persistent au-delà de 48 heures, mieux vaut consulter un médecin. Quant aux personnes à risque, l’idéal pour elles est de consulter au plus vite.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS !

A lire :
> 6 conseils pour prévenir rhume et grippe
> Contre les virus de l'hiver, on se lave les mains !
> Carte de l'évolution de la gastro

Sources et notes :
- Virus saisonniers de l'hiver : comprendre et agir, Site Inpes, février 2012.
- Bulletin épidémiologique hebdomadaire. InVs. 10 avril 2012/n° 14-15.
- Le Calendrier des vaccinations et les recommandations vaccinales 2015 selon l'avis relatif du Haut Conseil de la santé publique. Ministère de la santé 2015.



publicité