publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'adoption : L’adoption internationale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (11. février 2011)

Chaque année, environ 3 500 enfants étrangers sont adoptés en France. Les conditions d'âge et d'agrément sont les mêmes que pour un enfant français ; ce n'est qu'après avoir obtenu l'agrément que les candidats pourront s'adresser au pays choisi.

La Mission de l'adoption internationale est un passage obligé. Dépendant du ministère des Affaires Étrangères, elle fait parvenir aux candidats une documentation par pays et par associations et organismes agréés. Passer par ces derniers permettra d'éviter certains abus. Si la candidature est retenue, c'est l'association qui se charge de toutes les démarches dans le pays d'origine de l'enfant.

Trouvez plus d'informations sur l'adoption internationale sur le site du Ministère des affaires étrangères.

Le coût de l'adoption

L'adoption n'est en aucun cas "l'achat" d'un enfant. Cependant, la procédure d'adoption engendre des frais, dont le montant diffère suivant le chemin suivi. Dans le cas d'une adoption d'un enfant pupille de l'Etat, les frais sont réduits.

> Dans le cas d'une adoption par une association agréée, les frais dépendent des associations, et se situent entre 1 500 et 7 000 euros.

> Dans le cas d'une adoption en direct, les frais sont divers (frais de légalisation des documents, frais de traduction, frais de dossier dans le pays d'origine, parfois les frais de voyage). En moyenne, le montant se situerait également entre 1 000 et 7 000 euros.

A lire aussi :
> Adopter un enfant : comment s'y prendre.
> Infertilité : les solutions 
> FIV : totu sur la fécondation in vitro



publicité