publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'alimentation de l'enfant

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. décembre 2014)

L’alimentation de l’enfant est un vaste sujet. Si nous prenons de plus en plus conscience de l'importance d'une alimentation saine et équilibrée, nous voulons bien évidemment tous le meilleur pour nos enfants. Mais alors : quels sont ses besoins? Que peut-il manger et à quel âge ? Qu’en est-il du goûter et des sucreries ? Découvrez nos conseils pour proposer une alimentation adaptée à votre enfant !

Dès 18 mois, l'enfant peut quasiment manger de tout, en quantités adaptées à son âge.

Jusqu'à 6 ans, il peut passer par des périodes de "néophobie" : il rejette du jour au lendemain un aliment, ou refuse de goûter de nouveaux aliments.

Dès 4 ans, il peut manger de tout et est en pleine possession de son sens du goût ; à cet âge, ses habitudes alimentaires s'inscrivent sur la durée.

 

Les apports essentiels

Des céréales et féculents à chaque repas
Ils donnent l'énergie nécessaire au cerveau et au reste de l'organisme qui grandit. Bouillie, pain, riz, pâtes, pommes de terre : il faut varier les plaisirs et adapter les quantités en fonction de l'âge.

Un laitage à chaque repas
Pour apporter le calcium indispensable à sa croissance, un enfant devrait consommer un demi litre de lait par jour, soit 3 à 4 produits laitiers, jusqu'à 15 ans. Il peut s'agir de lait nature ou chocolaté, de fromage blanc, de yaourt, de fromage...

Des légumes frais au déjeuner et au dîner
Riches en vitamines, en minéraux et en fibres, ils facilitent la digestion et contribuent au bien-être. A partir de 10-11 mois, tous les légumes sont permis à l'exclusion des légumes secs. Variez les légumes, les couleurs, les présentations (gratin, purée, à la vapeur...) pour éveiller les papilles de l'enfant. S'il rechigne à manger des légumes, on peut sur les associations en les mélangeant à des féculents.

De la viande, du poisson ou un oeuf en petite quantité
Ils apportent des protéines, des vitamines et du fer. Les quantités varient en fonction de l'âge :

A partir de 2 ans, 20 grammes midi et soir, et dès 3 ans, ces quantités pourront être augmentées de 25 grammes au déjeuner et au dîner.

Limitez les viandes à 2 à 3 fois par semaine, et évitez les viandes trop grasses (le mouton et certains morceaux de porc) et les abats, difficiles à digérer. La cuisson sans matière grasse est préférable.

Deux ou trois fruits tous les jours
Ils contiennent des vitamines, des minéraux et des fibres irremplaçables.
Ils peuvent être consommés crus, en compote, ou pressés. En général, les enfants les apprécient pour leur goût sucré.

Un peu de matières grasses
Les enfants peuvent consommer en alternance beurre et huile : l'un pour sa richesse en vitamine A, l'autre pour sa teneur en vitamine E et en acides gras essentiels. 15 grammes de beurre, dans les légumes, ou une cuillères à soupe d'huile (d'olive de colza de préférence) dans les crudités suffisent.



publicité