publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Apprentissage de la propreté chez l'enfant : et si bébé tarde à devenir propre ?

Publié par : rédaction Onmeda (21. août 2017)

Un enfant n’est pas complètement propre du jour au lendemain, et des petits accidents peuvent survenir de temps en temps au début de l’apprentissage. Mais c’est normal, et cela peut durer plusieurs mois.

Et même lorsqu’un enfant est propre, il peut parfois rencontrer des phases de « régression » avec des petits accidents (souvent nocturnes), la plupart du temps liés à un stress passager comme l’arrivée d’un petit frère, d’une petite sœur, un déménagement...
En parler avec l’enfant, ou dans certains cas consulter un médecin permet bien souvent de résoudre le problème.

Comment faire si bébé refuse le pot ?

> Ne pas le gronder

Ça ne servirait à rien. Au contraire, cela ne ferait que mettre plus de pression à votre enfant. Alors même si vous avez l’impression qu’il fait exprès de faire ses besoins dans sa culotte alors que son pot est à 2 mètres, soyez patiente et ne craquez pas !

> Ne pas le forcer...

Sous la contrainte, un petit risque au contraire de se braquer et d’adopter un comportement inverse. La plupart des pédiatres conseillent aujourd’hui d’attendre que l’enfant aille de lui-même vers le pot.

> ... mais lui expliquer :

Il est tout de même conseillé de parler avec son enfant, de lui expliquer comment faire, et pourquoi. La communication est primordiale dans l’acquisition de savoirs, pour la propreté, comme pour le reste !

> Déculpabiliser

La fille de votre meilleure amie est déjà sur les toilettes alors que votre bout de chou ne veut rien savoir du pot ? Pas de panique, chaque enfant va à son rythme et bien souvent cela n’a rien à voir avec les parents.

La régression passagère

Certains évènements, comme l'arrivée d'un petit frère/sœur, peuvent retarder l'âge de l'acquisition de la propreté ou entraîner une régression passagère. Evitez les sermons qui ne feraient qu'empirer les choses ; tout finira par rentrer dans l'ordre naturellement.

La propreté pendant la nuit

Pour être propre la nuit, cela prendra un peu plus de temps. 3 à 6 mois supplémentaires sont parfois nécessaires. En attendant, mettez-lui une couche pour éviter les changements de drap la nuit.

Enfin, sachez que jusqu'à 3 ou 4 ans, l'enfant n'a pas le réflexe de se lever la nuit pour aller aux toilettes ; d'ailleurs, on ne parle d'énurésie (le « pipi au lit » nocturne) qu'après 5 ans.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé, Enfant ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Mon enfant qui fait encore pipi au lit
> Enurisie : pipi au lit
> Quand emmener mon enfant chez un psy ?



publicité