publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Apprentissage de la propreté chez l'enfant : le pot

Publié par : rédaction Onmeda (21. août 2017)

Le passage de la couche au pot se fait souvent sur l'initiative de l'enfant qui ne supporte plus de rester mouillé et sale. Mais bien évidemment, il faut accompagner l'enfant pour qu'il apprenne bien quand et comment servir du pot.

Voici quelques conseils et astuces pour familiariser l'enfant avec le pot

Il est conseillé aux parents de laisser leur bébé gambader les fesses à l'air en été, de façon à ce que la couche apparaisse ensuite comme une sensation très désagréable.

Le pot doit être présenté comme un objet propre à l'enfant, qui lui appartient. Pour cela, expliquez-lui quelle est sa fonction et où il est rangé.

Placez le pot toujours au même endroit (dans les toilettes par exemple, pour qu'il puisse avoir une certaine intimité, mais aussi avoir l'impression de vous imiter), à sa disposition ; laissez-le « apprivoiser » ce nouvelle objet.

L'enfant doit avoir le sentiment que le port lui appartient personnellement.

Expliquez clairement à votre enfant ce que vous attendez de lui. Il faudra sûrement expliquer plusieurs fois à votre enfant à quoi sert ce nouvel objet, mais soyez patients, avec le temps il se familiarisera avec.

Vous pourrez éventuellement mettre sa couche sale dans le pot pour qu'il comprenne mieux.

Proposez le pot quotidiennement ! Au début, vous pourrez mettre l'enfant sur le pot avec sa couche, à un moment précis de la journée (avant et après la sieste, avant le bain ou le coucher...), afin de créer une habitude.

Ensuite, vous lui retirerez sa couche pour aller sur le pot, toujours aux moments fixés, mais aussi à sa demande.

Lorsque votre enfant commencera à aller sur son pot, il est fort probable, les premières fois, qu'il éprouvera de la curiosité pour ce qu'il aura « laissé » au fond du pot ; après tout, c'est une partie de lui. Là encore, expliquez et répondez à ses questions. S'il veut y toucher, expliquez-lui gentiment que cela ne se fait pas. 

Pour l'encourager, n'oubliez pas de lui montrer votre satisfaction lorsqu'il va sur le pot, même si cela est rare.

Autre conseil : ne videz pas le pot immédiatement dans les toilettes, votre enfant aurait l'impression que vous refusez le " cadeau " qu'il vous donne.

Il est inutile de le forcer à rester sur le pot s'il n'en a pas envie. En effet s'il est une règle à respecter, c'est bien celle de ne pas forcer l'enfant. Comme pour tout apprentissage, et a fortiori pour celui de la propreté étroitement lié au corps et à l'intimité de l'enfant, la contrainte risquerait de produire l'effet inverse que celui escompté...

Enfin, ce sera le moment de lui retirer la couche durant la journée. Ne le grondez pas si un petit accident arrive, c'est naturel au début. Dans tous les cas soyez cohérente ; ne revenez pas en arrière avec les couches pour quelques petits accidents. Et pour l'aider dans ce long apprentissage, habillez-le avec des vêtements faciles à enlever.

Bien choisir le pot pour bébé

Le pot doit être avant tout stable et confortable, car l'enfant doit pouvoir s'y installer facilement et s'y sentir bien. Rangez-le dans les toilettes, à côté de vos WC, de façon à ce que l'enfant face rapidement l'association entre les deux.

Il existe des pots ordinaires, des pots avec dossier intégré, et vase intérieur amovible pour faciliter le nettoyage.

Pour information, un pot classique coûte entre 5 et 15 €.

Petit à petit, en voulant vous imiter, l'enfant ira vers les toilettes. Pour lui en faciliter l'accès vous pourrez utiliser un marchepied et un réducteur de cuvette. Là encore, n'essayez pas de le forcer, mais attendez qu'il soit prêt.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé, Enfant ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> La tétine : pour ou contre ?
> Alimentation de l'enfant : ce qu'il faut savoir
> 15 phrases à dire à son enfant lorsqu'il a peur



publicité