publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le babi : conseils pour les parents de bébés intenses

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. juillet 2016)

Comme tous les jeunes enfants, les Babi peuvent être victimes de petits bobos. Mais en raison de leur hyperactivité, ils sont plus à risque de souffrir de problèmes. Avant toute chose, si vous trouvez que votre bébé n'arrête jamais de vous solliciter, il faut en faire part au médecin qui suit l'enfant.

Le système digestif des bébés n'est pas mature lors des premiers mois, aussi les crises de pleurs, impossibles à consoler, peuvent éventuellement être dues à des coliques souvent assez désagréables.

Parfois les bébés sont sujets à des remontées gastro-oesophagiennes (RGO) ou plus tard c'est la poussée des dents qui les gêne. Ils sont irritables et irrités, ils n'ont pas de moments de calme simplement parce qu'ils souffrent ou qu'ils sont plus sensibles, voire anxieux. Or, ils n'ont pas (encore) d'autres moyens de manifester leur malaise que par des pleurs, ce qui en fait des BABI, des bébés qui finissent par avoir une réputation de « difficile ».

Quelques astuces pour vivre avec un BABI

Il s'agit des mêmes conseils que ceux destinés à n'importe quel bébé :

1) Avant tout, tentez de répondre à ses demandes.

2) Vous avez remarqué que votre nourrisson BABI se calme volontiers dans vos bras. Portez-le en écharpe ou dans un porte-bébé !
Votre chaleur, votre odeur, les battements de votre coeur sont autant de choses qui vont le rassurer. Cela vous permettra également de garder les bras libres et de vaquer à certaines de vos occupations tout en le gardant près de vous.

3) Massez-le délicatement, parlez-lui doucement votre voix le rassurera.

3) L'ostéopathie ou l'homéopathie peuvent être conseillées, mais ne prenez aucune initiative sans avis médical.

4) Enfin, quel que soit votre degré de lassitude et la sollicitation de votre tout petit BABI, si vous sentez que vous ne pouvez plus tenir, laissez-le s'agiter tout seul dans une pièce et allez vous ressourcer ailleurs : ne secouez jamais votre bébé.
Non seulement cela le fera pleurer encore plus, vous risquez de lui laisser des séquelles graves et irréversibles.

Et après ?

Il n'y a pas de réelles études ayant suivi les BABI pour connaître quel type d'enfant, voire d'adulte, ils deviendront. Seuls les témoignages de parents concordent : ce seront des enfants ayant un grand besoin de stimulation, toujours très demandeurs, curieux de la vie. Attention, toutefois à ne pas les cataloguer d'enfants hyperactifs.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Maladies infantiles ou Santé de Bébé !

A lire aussi : 
> Bébé pleure : que faire ?
> Les secrets du sommeil de bébé
> Test : mon enfant souffre-t-il d'un TDAH ?
> Régurgitations, coliques, fesses rouges... : les traitements homéopathiques pour bébé


publicité