publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Savoir réagir en cas d'échec à l'école : les témoignages d'une maman et d'un enfant

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2016)

Entretien avec Karine, maman de Bastien, 12 ans en grande difficulté scolaire.

Comment expliquez-vous les difficultés scolaires de votre enfant ?

Les difficultés scolaires de Bastien sont dues à sa dysphasie, mais aussi à l'erreur de diagnostic dont il a été victime.
Il n'a donc pas pu bénéficier, pendant 6 ans, de soins spécialisés car il était considéré enfant psychiatrique et a été orienté dans un centre spécialisé, en Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP).
Les médecins attribuent alors ces difficultés d’apprentissage à des troubles du comportement. Ils évoquent un « blocage psychologique dû à un conflit parental ».

Comment réagissez-vous face aux difficultés scolaires de votre enfant ?

L'aide d'une Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) lui a été refusé, je dois alors retranscrire les cours afin de les mettre à sa portée. Dans la mesure du possible, j'essaye de lui faire visionner des DVD sur les sujets abordés en classe.
Je dois lui apprendre le côté pragmatique de la vie qui pour lui ne coule pas de source, se laver, communiquer, faire des courses, faire ses lacets, manger proprement par exemple.

D'un point de vue médical, j'effectue 1200 km par mois afin qu'il puisse rencontrer les différents spécialistes de soins.

Avez-vous déjà consulté des spécialistes : orthophonistes, psychologues...?

Bastien est suivi depuis l'âge de 4 ans. Dans le libéral au début, puis en Centre Médico Psychologique. A ce jour il est à nouveau dans le libéral, à mes frais, puisqu'aucune structure n'existe sur le département.

Pensez-vous que les enfants en difficultés soient bien pris en charge par l'institution scolaire?

Les enseignants ne sont pas formés, ils sont parfois maladroits, on peut même parler de maltraitance par ignorance dans certains cas.

Même lorsqu'ils sont formés, il s'agit là encore d'une question de personnalité et de psychologie. A ce jour l'inspection d'académie fait la sourde oreille, on ne veut rien entendre et rien savoir sur ces enfants chez nous.
Ici à Tarbes on lui dit qu'il n'est pas handicapé et on lui fait croire qu'il pourra faire des études supérieures lui qui, en sixième, à un niveau de fin de CP en lecture ! C'est un scandale. C'est un déni complet !

Entretien avec Bastien, 12 ans.

Est-ce que tu aimes l'école?

Non, je n’aime pas l’école. Ce que j’aime à l’école c’est jouer dans la cours avec les copains à la récré, je m’y sens un peu moins différent.

Est ce qu'il y a des activités que tu préfères à l'école ?

J’aime beaucoup le cours de musique car le professeur est très gentil, encourageant, et le sport car je suis plutôt doué.

Est ce que tu as l'impression que tes difficultés scolaires t'empêchent de t'épanouir à l'école et dans tes activités extérieures à l'école ?

Oui beaucoup, je me sens profondément différent des autres élèves, et donc un peu exclu et isolé.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfant, Psychologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi : 
> 15 phrases à dire à son enfant lorsqu'il a peur
> Mon enfant est-il surdoué ?

Sources et notes
- Jeanne Siaud-Facchin, Aider L'
enfant En Difficulté Scolaire, ed. Odile Jacob, 2008.
- Louis Jean-Marc, Comprendre Et Accompagner Les Enfants En Difficulté Scolaire, ed. Dunod, 2009.



publicité