publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'échec scolaire : comment réagir face à l'échec scolaire de son enfant ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2016)

Il est très important que l'enfant ne se sente pas seul dans cette épreuve. Vous devez en parler, évoquer ses difficultés.

Vous vous demandez comment régir lorsque votre enfant est en échec scolaire ? Voici 4 point essentiels à retenir :

1. Ne pas attendre !

Il est important de consulter l'enseignant dès les premières difficultés. Vous prouverez à votre enfant qu'il n'est pas seul face à ses difficultés. Cependant, les parents ne doivent pas non plus être intrusifs dans la vie de leur enfant. Il y a une part d'intimité à respecter.

2. Savoir reconnaître ses efforts et ses succès.

L'enfant doit sentir que son travail est valorisé. La valorisation de son travail permettra à l'enfant de prendre confiance en lui et en ses moyens. Les parents doivent donc expliquer à l'enfant où sont ses erreurs, lui aider à les comprendre, mais aussi insister sur ce qu'il y a de bon dans son travail. Cette valorisation sera la clé de la motivation de l'enfant.

3. Ne pas hésiter à faire appel à des spécialistes.

Lorsque l'enfant connaît des difficultés scolaires persistantes dans plusieurs matières, après en avoir discuter avec l'enseignant, il ne faut pas hésiter à en parler aussi à un médecin, un pédiatre éventuellement, à consulter un psychologue scolaire ou un pédopsychiatre, afin d'effectuer un bilan psychologique et orthophonique.
Ces bilans permettront de cibler l'origine des difficultés de l'enfant, de distinguer les troubles cognitifs des problèmes liés au développement affectif de l'enfant.

4. Ne pas dramatiser !

En effet, il est essentiel de ne pas mettre de pression sur l'enfant. Rater une année scolaire n'est pas catastrophique, et les parents doivent pouvoir l'expliquer à leur enfant. La réussite de l'enfant ne doit en aucun cas être un projet narcissique pour les parents.
Il est donc important de s'intéresser à ce qu'il fait à l'école hors du cadre de l'apprentissage scolaire stricto sensu. Les parents ne doivent pas se focaliser uniquement sur les notes.
L'école, c'est aussi et avant tout, le lieu d'apprentissage de la vie en communauté, le premier lieu après le cercle très restreint de la famille où l'enfant apprend à vivre avec autrui.

Si le jeune ne s'engage pas vers de longues études, il existe aussi de nombreuses autres voies qui peuvent aboutir à son épanouissement personnel et plus tard professionnel. L'enfant devra être aidé et soutenu pour qu'il trouve son avenir professionnel... qu'il finira par trouver !

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfant, Psychologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi : 
> 15 phrases à dire à son enfant lorsqu'il a peur
> Mon enfant est-il surdoué ?



publicité