publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Comment faire pour avoir un enfant bilingue ? : Tous les enfants peuvent-ils être bilingues ?

Publié par : Clémentine Fitaire (20. septembre 2011)

Les mêmes chances pour tout le monde ?

A la base tous les bébés ont les mêmes capacités d’apprentissage de plusieurs langues. Pas forcément parce qu’ils sont tous doués en langue, mais parce qu’ils ne font pas de différence entre les langues parlées. A la naissance, la plasticité naturelle du cerveau du nouveau-né lui permet d’apprendre aisément plusieurs langues comme s’il faisait simplement l’acquisition du langage dans sa langue.
Au départ, l’enfant se familiarise avec les phonèmes (les sons) qui sont spécifiques à chaque langue. Puis, il les pratique en les restituant. Plus tôt débute l’apprentissage, mieux ce sera. En effet, à partir de 3 ans, les petits commencent à perdre leurs capacités de fidèle restitution.

Etre bilingue plus tard ?

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il intègre les règles sociales et se fabrique un blocage dicté par ces conventions qui risquent de le gêner dans sa spontanéité. En effet, outre les difficultés d’acquisition que requiert l’apprentissage d’une nouvelle langue, cela suppose de ne pas se sentir embarrassé à l’idée de parler une langue de façon incertaine. Or, à partir d’un certain âge, les enfants/ adolescents évitent au maximum d'être en situation qui pourrait les mettre en défaut...
Par ailleurs, parler une autre langue demande de pratiquer un type de mimétisme, ne serait-ce que pour avoir un accent qui se rapproche au maximum du natif. Plus on attend, plus il est difficile d’acquérir ces phonèmes. C’est également une question de structure anatomique. Les articulations de la mâchoire finissent par se figer dans la seule langue parlée et auront moins de souplesse dès lors qu’il faudra acquérir d’autres sons, d’autres prononciations.

Etre bilingue... et ensuite ?

Parler plusieurs langues dès l’enfance permet au cerveau de s’exercer et de conserver une élasticité qui aidera plus tard à l’apprentissage éventuel d’autres nouvelles langues. Cette prédisposition permet à ces enfants d’apprendre une troisième (ou quatrième, voire une énième) langue beaucoup plus rapidement et de manière plus intuitive, un peu à l’instar des gens natifs du pays.

Il a été remarqué que les enfants bilingues présentent une ouverture d’esprit et une curiosité très développées. Cela est probablement dû au fait de vivre dans une famille où le respect des cultures différentes a abouti à l’acceptation d’une autre langue que la maternelle. Cela les pousse naturellement à s’enrichir des cultures différentes et de les intégrer tout aussi naturellement à leur mode de vie et à leur quotidien.

A lire aussi :
> Mon enfant souffre de phobie scolaire.



publicité