publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Familles recomposées : elles témoignent : Réussir la recomposition familiale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (11. octobre 2014)

Guy, 56 ans papa de 3 enfants, et " beau-papa " de 2 enfants. Il nous raconte la recomposition familiale pas facile à réussir...

Pouvez-vous nous parler de votre famille recomposée ?
Lorsque nous avons décidé de vivre ensemble, j’avais 49 ans, et ma nouvelle compagne, 39.

Nous avons « hérité » de 5 enfants, 2 de son côté et 3 du mien, âgés de 3 à 15 ans. Les miens sont en garde partagée avec leur maman, une semaine sur deux. Je ne me suis pas résolu à accepter le régime légal, qui me laissait sans réelle influence sur leur éducation.

Est-ce que la recomposition familiale s'est faite naturellement ?
Au début, nous avions un peu d’appréhension, sans être sûr de réussir. Comment nos enfants respectifs allaient-ils s’entendre entre eux ? Et surtout, allions-nous être acceptés par ceux de l’autre, dans notre rôle de parents ?

Nous avons procédé par étapes. D’abord, nous nous sommes vus tous ensemble dans des endroits « neutres » : au square, ou des endroits ludiques, comme un parc d’attraction. Passé les premiers stades d’apprivoisement mutuel, nous annonçâmes que nous allions tous vivre ensemble.

Mais pas avant d’avoir finalisé le choix de notre nouvel espace de vie, afin que chaque enfant sache par avance où et comment il allait être accueilli.

Quelles sont, à votre avis, les recettes pour bien réussir la recomposition familiale après une séparation ?
La séparation est une épreuve déstabilisante en soi. C’est pour cela qu’il faut éviter le flou sur la manière dont on vivra ensemble.

Et puis, qu’on le veuille ou non, le couple parental subsiste après la rupture. La principale difficulté réside dans la communication avec son ex, surtout si la séparation a été douloureuse, comme ça a été notre cas. Tenir les enfants à l’écart des dissensions n’est pas une mince affaire, car les ex-conjoints ont leurs propres vies et exigences, et il faut composer avec tout le monde.

En particulier, sauvegarder l’image de son ex aux yeux des enfants est important, même si on peut avoir envie parfois de tirer dans le tas !

D'autres conseils pour réussir à construire une famille recomposée...

Il peut arriver que notre autorité soit remise en cause par les enfants de l’autre : « tu n’es pas mon père ! ». Objection rejetée Votre Honneur ! Car les règles de vie que nous imposons sont les mêmes pour tout le monde. Pourtant, ces dernières peuvent être différentes « de l’autre côté », ce qui complique la mise en place d’un référentiel commun. Dans certains cas, j’en fais mon deuil et loin des justifications interminables sur qui a raison ou tort : « chez nous, c’est ainsi ! ».

Enfin, il faut être très vigilant dans le domaine des récompenses et des cadeaux, tout l’environnement matériel, afin que tout le monde soit sur un pied d’égalité.

Il reste le plus important : faire ressentir, à tous les enfants, l’amour qu’on leur porte !

>> Vous voulez réagir, apporter votre témoignage, rendez-vous sur notre FORUM.



publicité