publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les jeux d'enfants

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. novembre 2011)

© Shutterstock

Le jeu est l'activité naturelle de l'enfant. Distrayante, l'activité ludique joue également un rôle essentiel dans le développement moteur et neurologique de l'enfant.

Entre 0 et 2 ans

Grâce au jeu l'enfant exerce et développe ses capacités motrices, stimule ses sens (le toucher avec le tapis d'éveil ; l'ouïe avec les jeux musicaux...). Véritables « outils » d'apprentissage, les jouets lui permettent d'acquérir de l'habileté et de comprendre le principe de cause à effet ; aussi est-il important de choisir des jouets adaptés aux capacités de l'enfant.
Privilégiez les couleurs gaies, les formes simples, les jouets à grelot, les textures agréables.

Le hochet, le tapis d'éveil, le portique, les animaux en caoutchouc, les tableaux de découvertes sont les jouets centraux de cette période.

Vers 6 mois, viendra le jeu des « coucou », le jeu des grimaces ; grâce à ces jeux tout simples, l'enfant découvrira la notion de transformation (les grimaces) et d'absence (le jeu du coucou).

Les jouets porteurs, comme le camion, accompagneront quant à eux l'enfant vers ses premiers pas.

Attention pour les nourrissons à ne pas surcharger le lit de peluches, afin d'éviter les étouffements pendant la nuit.

De 2 à 4 ans

A partir de 2 ans, l'enfant commence à inventer des scénarios, le jeu prend alors une tout autre dimension. L'enfant parvient à faire vivre à sa poupée ou à tout personnage de véritables aventures, ce qui lui permet de développer son langage, et d'explorer les sentiments humains.

Plus sportif, le tricycle permet à l'enfant d'explorer son environnement et d'accroître son autonomie.

À partir de 2 ans, les enfants commencent à préciser leurs gestes ; ils peuvent désormais s'amuser avec des puzzles simples, qui développent la concentration et l'esprit de logique.

Attention, c'est également l'âge où l'enfant met tout dans sa bouche. Il est donc important d'éviter les jouets contenant des petites pièces, qu'il pourrait avaler.

La différenciation entre fille et garçon se fait généralement après 3 ans, souvent sous l'influence des parents ou de l'école. Les garçons jouent davantage avec des jeux de réflexion (construction) et les petites filles préfèrent les jeux permettant de communiquer.



publicité