publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

J'ai peur d'être un parent toxique : Le témoignage de Marie-Claire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. mars 2013)

Marie-Claire, maman d'Hyppolite 8 ans et de Victoire 4 ans, qui se définit (à regret) comme une " mère toxique ". Elle nous livre son témoignage...

Quand vous êtes vous rendue compte que vous étiez " toxique " ?
Jai deux enfants, un garçon de 8 ans et une fille de 4 ans. J’ai l’impression d’être plus toxique avec l’aîné, quoique ça a tendance à s’équilibrer de plus en plus avec les deux.
Je me suis rendue compte que j’étais quand même une drôle de mère pour mon fils lorsqu’il était en CP. Deux semaines après la rentrée des classes, j’ai hurlé sur lui parce qu’il n’arrivait pas à faire son exercice. Il s’est mis à pleurer, je crois que je l’ai même insulté et tapé... Une fois la colère retombée, j’ai réalisé que je l’avais terrorisé pour finalement pas grand-chose, un simple exercice... J’ai eu une sorte de flash back et me suis vue à sa place il y a 30 ans de cela.
Parallèlement à ça, j’ai quelques amies qui m’ont fait la réflexion à plusieurs reprises : j’étais dure avec mon fils, trop exigeante... une réflexion que ma mère a eu elle aussi, de la part de ses copines.

Pourquoi pensez-vous être " toxique " ?

Je suis « toxique » à plusieurs niveaux : d’une part, dans ma relation avec mon fils, je crie beaucoup. Mon fils m’obéit au doigt et à l’œil, dans un régime de terreur. Il a peur de moi, je le tape, je ne suis pas patiente, je l’insulte aussi parfois pour trois fois rien. Par exemple quand il renverse son verre d’eau. Forcément plus il a peur, plus souvent ça va arriver, et plus je vais m’énerver. Je finis par lui dire qu’il est bête et que je ne le supporte plus. Je le rabaisse fréquemment en lui disant qu’il est débile ou en lui demandant de ranger son assiette « en faisant attention puisque tu es tellement maladroit ». Je suis aussi dans une relation très conflictuelle avec mon mari. Nous nous disputons devant les enfants, et à ces moments-là, je me mets toujours entre mon fils et son beau père, pour prendre la défense de mon fils... Je commence à les dresser l’un contre l’autre malgré moi. J’ai un véritable sentiment d’injustice quand mon fils se fait disputer par son beau père et je culpabilise de l’empêcher d’avoir une vie de famille unie (avec son père). Du coup je le défends, mon moyen de lui faire comprendre qu’il est important à mes yeux, et que je serai toujours là pour lui... puisque je ne lui dis pas ou rarement.

Est-ce que vous envisagez une aide ?
Oui, je vois un psy depuis plus d’un an. Je suis suivie pour mes crises de colère. Je sais que je suis « toxique » et que je fais du mal à mes enfants, néanmoins la colère me fait sortir de mes gonds sans prévenir et ce sont mes enfants qui en pâtissent.

Comment envisagez-vous l'avenir avec vos enfants ?
A ce jour, j’ai l’impression de détruire ma relation avec eux plutôt que de la construire... J’en suis consciente, mais je n’arrive pas à avoir une relation telle que je la souhaiterais, dans laquelle je les écouterais et je leur parlerais correctement. J’ai peur d’en arriver à des relations très conflictuelles à l’ adolescence (comme cela a été le cas avec mes propres parents). Je sais que c’est à moi de changer, mais ce n’est pas facile.

>> Si vous voulez réagir, ou apporter votre témoignage... rendez-vous sur notre FORUM >>



publicité