publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Poids du cartable : comment éviter les problèmes de dos à vos enfants

Publié par : rédaction Onmeda (02. août 2017)

© iStock

Les parents d’élèves ont beau sonner l’alerte, rien n’y fait : le poids des cartables de nos enfants ne diminue pas. Il est souvent à l’origine de problèmes de dos qui peuvent se révéler dramatiques.

Un enfant de 39 kilos, élève en classe de 5ème, porte chaque jour sur ses épaules environ 8,5 kilos de cahiers, livres et autres classeurs.

Le poids du cartable représente donc plus de 20 % du poids de l’enfant ! Or, les médecins sont formels : ce ratio ne doit en aucun cas dépasser 10 %. Au-delà, les risques pour les dos des enfants sont réels.

A chaque rentrée scolaire, les parents s’alarment de voir leurs enfants ployer sous le poids de sacs à dos ou de cartables remplis à bloc. Malgré les efforts des équipes enseignantes, le poids des cartables ne baisse pas.

Alertés par les fédérations de parents d’élèves, les pouvoirs publics ont fini par se pencher sur la question. Ainsi en 2008, Xavier Darcos, alors Ministre de l’Education Nationale, signe une circulaire très claire pour réclamer des solutions efficaces.

Quelques avancées

Ce coup de gueule du Ministre a permis quelques avancées :

  • la grande distribution propose désormais des cartables pesant moins d'un kilo à vide,
  • les enseignants préconisent des classeurs souples ou des pochettes au lieu des classeurs rigides…

Mais, malgré ces efforts, rien n’a réellement changé.

Une association de parents d’élèves de Moselle a réalisé une étude statistique démontrant que la moyenne du poids des cartables continue à avoisiner 20% du poids de l’enfant.

Ce problème du port de charge excessif touche en priorité les élèves de 6ème et 5ème.

En effet, ceux-ci ont davantage de matières enseignées qu’en primaire et doivent se déplacer de salle en salle. Leur squelette et leurs muscles ne sont pas toujours préparés à ces changements quotidiens.

Facteur aggravant des maux de dos

Le port quotidien d’un cartable trop lourd est sans aucun doute un facteur déclenchant et aggravant des maux de dos. Par ailleurs, nos enfants ont tendance à se sédentariser et leurs mauvaises postures devant l’ordinateur, la télévision ou encore la tablette peuvent également être à l’origine de maux de dos.

Le mal de dos chez les enfants et les adolescents est un motif de consultation de plus en plus fréquent en ostéopathie.
L’ostéopathe a un rôle curatif mais également préventif.

Comment procède l’ostéopathe ?

Dans un premier temps, l’ostéopathe procède à un interrogatoire qui lui permet de connaitre mieux son jeune patient mais également de comprendre l’origine de ses douleurs.

L’examen clinique qui suit consiste en un ensemble de tests permettant d’identifier les zones verrouillées ou de tensions problématiques.

L’ostéopathe effectue alors un travail de remobilisation et d’harmonisation de ces zones en vue d’améliorer les douleurs et l’état général de votre enfant, tout en le respectant.

Il procède également à une étude de la posture de l’enfant (qui peut être perturbée par le port du cartable mais aussi par de mauvaises positions en classe) et recherche également la présence ou non d’une scoliose.

L’ostéopathe reçoit très régulièrement des enfants ou adolescents souffrant de maux de dos et associés au port d’un cartable trop lourd ou bien mal géré…

Les conseils de l’ostéopathe

Pour préserver le dos de votre enfant, voici quelques conseils de l'ostéopathe :

  • Poser le cartable dès que possible,
  • Pratiquer un sport pour renforcer les muscles du dos,
  • Bien apprendre à soulever et porter son cartable,
  • Surveiller le poids du cartable et l’alléger au maximum,
  • Le vider tous les soirs et aider votre enfant à organiser son cartable en lui montrant par exemple que les objets les plus lourds se placent près de son dos,
  • Acheter les fournitures scolaires les plus légères possibles,
  • Porter sur les deux épaules et assez haut, de sorte que l’enfant ne se cambre pas,
  • Il est préférable de choisir un cartable et non un cartable à roulettes. Ce dernier, n’étant pas porté, il a tendance à être surchargé et l’enfant doit parfois le soulever (escaliers, montée ou descente du bus,…). De plus, la traction à long terme du cartable à roulettes n’est pas recommandée car elle nécessite une torsion de la colonne vertébrale de l’enfant (à sur cela, pas de réels conseils à donner).
  • Préférer un sac léger avec le dos rembourré,
  • Gérer la sédentarité de l’enfant : activité sportive régulière et vérification de ses positions (à table, devant les écrans, devant ses cahiers etc.).
  • Attention au surpoids qui est également une cause de maux de dos chez le jeune.

Le mal de dos étant la 1ère cause d’invalidité en France avant 45 ans, il est important de prévenir l’apparition de ces douleurs dès le plus jeune âge en appliquant ces conseils et en consultant régulièrement un ostéopathe.

Auteur : Amandine Moreno - Ostéopathe du Réseau Oostéo

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfant, Ostéopathie ou Un psy vous répond !

A lire aussi :

> Quand les émotions sont bloquées : l'ostéopathie pour s'en libérer
> Mon enfant est stressé : que faire ?
> La dépression chez les enfants, ça existe !
> Ostéopathie pour nouveau-né : pour quoi faire ?
> Echec scolaire : reconnaître un enfant en difficulté


publicité