publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Comment protéger les enfants du soleil : les conseils de l'expert

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. juin 2016)

Quels ont été les progrès majeurs récemment effectués sur les crèmes solaires ?

Dr Olivier Doucet : Jusque dans les années 90, les produits solaires ne protégeaient que des UVB.

Ensuite, les scientifiques se sont rendus compte des dommages cutanés causés par les UVA. Des produits double protection ont donc été mis au point.

Et aujourd’hui, on trouve sur le marché des produits performants en termes de protection contre les UVA et les UVB. Mais il semble normal d’aller au-delà, et de se demander si, dans le spectre des rayons solaires (visibles et invisibles), d’autres rayonnements ne seraient pas à risque.

Mais sur quel type de protection, quels types de rayonnements ?

Dr O. D. : Depuis peu, des recherches sont en cours sur les effets du rayonnement infrarouge. Ce dernier représente environ 50% du rayonnement solaire et il est à l’origine de la créaion de radicaux libres dans la peau qui sont impliqués dans le vieillissement et d’éventuels dysfonctionnements cellulaires, comme une modification de l’ADN.

C’est pour cette raison qu’une protection infrarouge est désormais présente dans certaines crèmes solaires.

Et plus précisément, quels sont les dommages causés par ces infrarouges ?

Dr O. D. : On ne connait pas encore totalement le rôle, ni l’importance de ces rayonnements dans la genèse des dommages cutanés. Cependant, des études commencent à montrer que les dommages ne sont pas négligeables.

Comme je le disais, ces rayonnements sont à l’origine de la création de nombreux radicaux libres, ce qui est très préjudiciable pour la peau. Tout dépend également des conditions d’exposition, du patrimoine génétique, du phototype... de chaque personne.

Et les crèmes solaires pour enfants ?

Pourquoi avoir travaillé sur la mise au point d'une nouvelle crème solaire pour les enfants ?

Dr Olivier Doucet : Tout d’abord, il est essentiel que leur peau soit bien protégée des rayonnements solaires. Aussi l’application de ces protections est primordiale... ce qui n’est pas toujours le cas. Les enfants se plaignent que la crème colle, est grasse, a une forte odeur, laisse des traces sur une peau humide ou mouillée... d’où - trop souvent - une mauvaise utilisation.

On a donc mis au point des crèmes solaires plus attrayantes pour les enfants : en crème ou en spray, avec un haut niveau de protection, qui peuvent être appliquées directement sur une peau mouillée, et qui ne laissent pas de traces blanches sur la peau.

Cela signifie-t-il que pour les enfants ces crèmes suffisent pour une bonne protection solaire ?

Dr O. D. : Non, certainement pas ! Il faut rappeler que la crème solaire est un complément : il faut rappeler aux parents que les enfants ne doivent pas s’exposer entre midi et 16 heures, et doivent se couvrir de vêtements car les dommages du soleil pendant l’enfance ont un impact important sur la genèse d’un cancer.

Vous avez envie d'échanger, de partager, ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfants, Soleil et bronzage ou un autre forum de votre choix !



publicité