publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La vaccination de l'enfant : à 6 ans, 12 ans et plus

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. juillet 2016)

Les vaccins à 6 ans

DTPCa : 2ème rappel.

Le ROR (avec deux injections à un mois d'intervalle) est recommandé pour les enfants qui n'ont pas été vaccinés avant.

Si le vaccin contre l'hépatite B n'a toujours pas été réalisé, 3 injections peuvent être effectuées (à 0, 1 et 6 mois).

Les vaccins entre 11 et 13 ans

dTP : 3ème rappel.

Le vaccin contre la coqueluche acellulaire est recommandé. dTP et vaccin contre la coqueluche sont associés (dTCaP) : une seule piqûre sera faite chez l'enfant. Il contient des doses réduites d'anatoxines diphtériques.

Il est recommandé aux jeunes à partir de 12 ans, de se faire vaccinner contre la varicelle s'ils n'ont pas contracté la maladie petit (ou pas d'antécédent clinique marqué). On peut réaliser une prise de sang avant d'effectuer cette vaccination, pour s'assurer que l'enfant n'est pas immunisé.

A voir : notre vidéo sur la varicelle

La varicelle est une maladie infectieuse, bénigne dans la plupart des cas, qui est provoquée par le virus varicelle-zona. Explications en images...

Entre 11 et 14 ans

La vaccination contre les infections à papillomavirus est recommandée chez les filles à partir de 11 ans et jusqu'à l'âge de 19 ans. Certains de ces virus sont fortement impliqués dans la survenue du cancer du col de l'utérus.

La vaccination se fait par deux ou trois injections selon l'âge de la vaccination :

> Pour le vaccin quadrivalent (Gardasil) :

  • Entre 11 et 13 ans révolus : deux doses espacées de 6 mois.
  • Entre 14 et 19 ans révolus : trois doses administrées selon un schéma 0, 2 et 6 mois.

> Pour le vaccin bivalent (Cervarix) :

  • Entre 11 et 14 ans révolus : deux doses espacées de 6 mois.
  • Entre 15 et 19 ans révolus : trois doses administrées selon un schéma 0, 1 et 6 mois.

L'objectif de ce vaccin est de fortement diminuer le risque de cancer du col de l' utérus. Mais il ne dispense pas à l'avenir de se faire suivre, et de se faire dépister régulièrement par un frottis, une fois adulte.

A sujet du vaccin contre l'hépatite B, il est recommandé s'il n'a toujours pas été effectué. Il est en effet judicieux de le faire avant l'adolescence, avant les premiers rapports sexuels.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS ! Maladies infantiles, enfant, santé générale, ORL... choisissez votre thème !

A lire aussi : 
> Le vaccin contre le cancer du col de l'utérus : les réponses à vos questions
> Gardasil : les gynécologues en faveur du vaccin



publicité