publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le poil : Le rôle des poils

Publié par : Clémentine Fitaire (04. novembre 2014)

Chez les animaux, les poils peuvent avoir des fonctions très particulières, voire vitales. Les moustaches d'un chat, par exemple, sont primordiales pour son équilibre et sa perception de l'environnement dans lequel il évolue.

Chez l'être humain, les poils assurent également un rôle protecteur pour certains organes. Les sourcils et les cils par exemple, empêchent les poussières de s'incruster dans l'oeil et le protègent des rayonnements lumineux.
Au niveau des aisselles et des organes génitaux, les poils auraient non seulement un rôle protecteur, mais aussi une fonction de capteur d'odeurs. En effet, les odeurs qu'ils retiennent seraient chargées en phéromones, substances chimiques qui favoriseraient l'attraction sexuelle entre deux personnes.
Les poils situés dans les oreilles et le nez, constituent une sorte de filtre (du son, des odeurs) et alertent l'organisme en cas de pénétration d'un insecte, d'un objet ou de poussière.

Le saviez-vous ?
Les substances toxiques absorbées par l'organisme s'accumulent dans les follicules, en particulier les cheveux. En analysant un seul d'entre eux, il est donc possible de détecter différents poisons (plomb, mercure, arsenic...) ou drogues, même ingérées depuis plusieurs années.

Les poils et les cheveux peuvent également s'avérer très utiles lors d'une enquête policière, car ils révèlent l'ADN, la carte d'identité génétique d'une personne. Chez les animaux, cette spécificité est utile par exemple pour identifier les animaux rares ou difficiles à observer.


publicité