publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Epilation : toutes les méthodes à la loupe : Les conseils de la dermato

Publié par : Clémentine Fitaire (01. septembre 2009)

Entretien avec Dr Nina Roos, dermatologue et membre de la Société Française de Dermatologie.

La répétition d'épilation peut-elle provoquée des problèmes cutanés particuliers ?
Concernant les épilations traditionnelles (arrachage ou rasoir, donc), le follicule pileux peut parfois s'infecter ( folliculite), ou la repousse peut parfois se faire sous la peau (pili incarnati). Ces petits soucis, s'ils ne sont pas graves, peuvent être embêtants...

Quelles maladies peuvent contre-indiquer certaines techniques d'épilation ?
Les maladies où le revêtement cutané n'est pas intact contre-indiquent
l'épilation : pas question d'agresser une peau déjà lésée par un eczéma, un psoriasis en poussée... Il vaut donc mieux attendre la fin de la poussée.

La grossesse est-elle une contre-indication à certaines techniques d'épilation ?
Certains dermatologues contre-indiquent l'épilation laser durant la grossesse. Il s'agit d'une pure précaution, car on n'a pas de preuves, ni arguments scientifiques pouvant faire craindre des malformations au bébé... Mais parfois le principe de précaution prévaut.
Au sujet des crèmes dépilatoires, il n'y a en principe pas de contre-indication. Cependant, il est recommandé de bien lire la notice du produit, et en cas de doute de téléphoner au fabricant.
Sinon, pas de problème pour les autres épilations traditionnelles.

Dr Nina Roos, dermatologue et membre de la Société Française de Dermatologie

À lire aussi sur Onmeda :
> Quand faire une épilation au laser ?
> Hyperpilosité : des solutions existent
>
Savoir prendre soin de ses pieds
> Vrai/faux : tout sur les déodorants


publicité