publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pilosité excessive : les causes

Publié par : Clémentine Fitaire (22. janvier 2016)

D'où vient la pilosité excessive ?

L’hyperpilosité, et plus particulièrement l’hirsutisme, a pour origine une hyperandrogénie (surproduction d’hormones mâles). Ce dérèglement hormonal peut lui-même avoir différentes raisons :

  • Le syndrome des ovaires polykystiques (ou syndrome de Stein-Leventhal) qui est une anomalie hormonale fréquente (plus d'1 femme sur 10 serait concernée), se manifeste par une absence d’ovulation, et une poussée d’hormones mâles*. Les conséquences peuvent donc être une augmentation de la pilosité chez la femme, mais aussi une poussée d’acné ou une prise de poids importante.
  • Un défaut enzymatique surrénalien conduisant à une hyperproduction d'androgènes.
     
  • Une tumeur sur les glandes surrénales, ou une tumeur de l’ovaire (très rare).
  • La prise de certains médicaments (comme certaines pilules dont le progestatif est androgénique, ou encore les stéroïdes anabolisants).
  • Enfin, l’hyperpilosité peut également être provoquée par une hypersensibilisation des follicules pileux, aux hormones androgènes (mâles), bien que ces dernières soient produites en quantité normale. On parle alors d’hirsutisme idiopathique.

* Des hormones mâles, ou adrogéniques, sont normalement légèrement produites chez toutes les femmes.

 

Mais au fait : Pourquoi avons-nous des poils ?

Qu'est-ce qu'un poil ?

Le poil, également appelé « tige pilaire », se forme dans un follicule pileux : un bulbe situé environ 4 mm sous la peau. Chez les hommes, comme chez les femmes, la surface de la peau est intégralement recouverte par environ 4 millions de poils. Lors de la puberté, sous l’action des androgènes, hormones mâles, le système pileux se développe et se différencie selon les sexes.

A quoi sert un poil ?

Chez l’être humain, les poils ont un rôle protecteur. Par exemple, les cils protègent les yeux des poussières. Au niveau des organes génitaux, les poils jouent un rôle reproducteur. En effet, les odeurs qu’ils retiennent seraient chargées de phéromones, qui favorisent l’attraction sexuelle entre deux individus...

Pourquoi a-t-on des poils à certains endroits de notre corps et pas à d'autres, comment expliquer cette différence ?

La sensibilité de certaines zones aux hormones qui va stimuler l'apparition de poils, est génétiquement déterminée. Il y a les zones avec des poils dits ambosexuels, présents chez l’homme et chez la femme (régions axillaires et pubiennes) qui apparaissent avec les sécrétions hormonales normales à la puberté. Puis, des poils dans des zones sensibles à la sécrétion normale des hormones mâles chez l’homme (barbe, moustache et zones déjà citées sur le corps).
Chez la femme, il y a normalement une faible sécrétion d’hormones mâles par l’ovaire et la surrénale, mais elle est normalement insuffisante pour stimuler la pilosité dans les zones androgéniques.

Pourquoi certaines personnes ont-elles plus de poils que d'autres ?

Tout dépend de la quantité d’hormones mâles sécrétées. Ce sont ces hormones, en effet, qui déterminent l’épaisseur et la pigmentation des poils. Au-delà de ce facteur hormonal, une plus forte pilosité peut être d’origine constitutionnelle ou ethnique.


publicité