publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pilosité excessive : des solutions existent: Le témoignage d'un patient

Publié par: Clémentine Fitaire (12. août 2014)

Témoignage de Tessa, 24 ans, victime d'hyperpilosité, ou plutôt d'un hirsutisme, depuis l'adolescence, due au syndrome des ovaires polykystiques. Elle suit actuellement un traitement hormonal. Tessa nous livre son témoignage...

> Comment est surevnu votre hirsutisme ?

Depuis l’adolescence, j’ai une très forte pilosité, tout au long de mon corps, en particulier sur mon visage, ce qui est très gênant. Depuis toujours, je subis tour à tour les moqueries ou la pitié des uns et des autres, et leur regard est très douloureux. Mais le pire, c’est mon propre regard dans le miroir le matin...

> Quelles méthodes avez-vous utilisées pour atténuer votre pilosité ?

Pour l’instant, je n’ai utilisé que l’épilation (cire, pince à épiler...), mais je suis obligée, tous les matins, d’arracher devant mon miroir les maudits poils qui ont repoussé pendant la nuit sur mon menton, mes joues, mes sourcils... Je pense à l’épilation au laser, mais cela nécessiterait de nombreuses séances, et pour l’instant je n’en ai pas les moyens.

> Vers qui vous êtes-vous tourné pour vos traitements ?

Dès mon premier rendez-vous chez une gynécologue, nous avons parlé de ce problème d’hyperpilosité. Après quelques examens, il s’est avéré que j’avais des ovaires polykystiques. Un traitement m’a été prescrit. Ma gynécologue m’a également recommandé de prendre un traitement très dosé en œstrogènes : Diane 35®. Mais pour l’instant, mon problème d’hyperpilosité n’est pas totalement résolu...

> Parlez-vous de ce problème à votre entourage ?

La seule personne à qui je me livre est ma mère. Elle m’aide au quotidien et me soutient lorsque je m’effondre en pleurs devant mon miroir le matin. Ma féminité n’en n’est pas vraiment une, et je n’arrive pas à me sentir bien. J’espère vraiment que les traitements vont faire leur effet rapidement, pour que je reprenne goût à la vie... comme toutes les jeunes filles de mon âge !

>> Vous voulez réagir, apporter votre témoignage ? Rendez-vous sur notre FORUM.

Sources et notes :

- Céline Droumaguet, Sylvie Salenave, Jacques Young, Hirsutisme, 112680OQA_C109.fm Page 818 Samedi, 17. février 2007 11:52 11.
- Azziz R, Carmina E, Sawaya ME, Idiopathic hirsutism, Endocr Rev, 2000, 21 : 347-362.


publicité