publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pourquoi apprendre le Taï chi chuan ? : Les origines chinoises

Publié par : Clémentine Fitaire (20. mai 2015)

Les origines du Taï Chi remontent très loin dans l'histoire de la Chine. La légende veut que ce soit Zhang Sanfeng, un moine taoïste du XIIème siècle, qui fut l’inventeur des postures de base du Taï chi chuan. Il se serait inspiré des mouvements d’un serpent combattant un oiseau.

Au fil du temps, la technique du Taï chi chuan a beaucoup évolué, et est devenue petit à petit une activité ouverte à tous. Se sont alors distingués le Taï chi chuan et le Qi Gong. En effet, le Qi Gong, qui est rattaché à la médecine chinoise, est thérapeutique. Il se spécialise sur un organe ou une chaîne de méridiens du corps. Au contraire, le Taï chi est d’origine martiale et s’il est thérapeutique, c’est dans un sens plus large que le Qi Gong.

Dans la famille des arts martiaux, on distingue deux catégories :

- Les Nei Jia , ou Arts martiaux « internes ».

Le Taï chi chuan fait partie de cette catégorie dont les exercices sont dirigés vers l’intérieur de soi, vers l’énergie vitale.

- Les Wai Jia, ou Arts martiaux externes.

Cette catégorie est plus tournée vers l’extérieur, vers l’attaque - en faisant parfois appel à des armes -, comme par exemple le Kung Fu.


publicité