publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'ayurveda

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. décembre 2016)

© Shutterstock

L'Ayurveda, ou « connaissance de la vie », est une science millénaire née en Inde. Système de soin le plus ancien au monde, l'Ayurveda est aujourd'hui reconnue par l'OMS en tant que « médecine traditionnelle ».

A l'instar de nombreuses théories orientales, l'Ayurveda repose sur une conception holistique de l'être humain. Celui-ci est relié au cosmos sur tous les plans, physique, spirituel, émotionnel, explique Galya Ortega, thérapeute et praticienne de soins énergétiques.

De cette vision de la vie a découlé des choses concrètes répondant à des besoins spécifiques, donnant ainsi naissance, entre autres, à une médecine ayurvédique.

La médecine traditionnelle indienne se définit ainsi comme un système naturel de prévention où le corps et l'esprit s'influencent mutuellement. L'Ayurveda est donc à la fois un art de vivre et une philosophie. Il combine des éléments concrets et philosophiques.

Les cinq éléments

Dans la conception indienne, l'univers est constitué de 5 éléments fondamentaux : l' « éther » (espace), le feu, l'air, l'eau et la terre. A chaque élément est associé une fonction : à l'air le mouvement, au feu le métabolisme, à l'eau la dilution et l'assimilation, à la terre la fonction de maintien. L'éther représente quant à lui l'énergie cosmique. On retrouve ces énergies dans tous les éléments de l'univers, y compris l'être humain, considéré comme un microcosme du monde.

La théorie des doshas

Dans l'Ayurveda, chaque individu est constitué, dès sa naissance, d'une association unique de 3 énergies basiques, ou doshas, nommés Vata, Pitta, Kapha. Chaque doshas est associé à différents systèmes, physiologique, métabolique, structurel...

  • Vata résulte de l'association de l'éther et de l'air. C'est l'énergie vitale, les mouvements physiques et physiologiques. Il représente le tonus et la motricité.
  • Pita procède de l'eau et du feu. Il intervient dans le métabolisme, et représente l'assimilation et l'intelligence.
  • Kapha procède de l'eau et de la terre. C'est la fonction de régulation du corps.

L'observation du corps, des pouls, l'analyse des habitudes de vie et de l'alimentation permet de déterminer la proportion des doshas de chaque personne. Il existe des constitutions où les 3 doshas sont équilibrés, d'autres où un ou deux doshas prédominent.

La maladie résulte d'un déséquilibre dans la répartition de ces doshas. Le massage est l'un des moyens proposés par l'Ayurveda pour harmoniser ces 3 doshas.


publicité