publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La confiance en soi : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. novembre 2014)

Si votre souffrance est trop forte, il est nécessaire de vous faire aider par un spécialiste afin de mettre en place un traitement. Vous pouvez suivre comme traitement, une thérapie de type comportementale et cognitive, pendant six mois voire un an, avec un psychiatre ou un psychologue clinicien. L'objectif est de procéder par étapes, pour réussir à modifier progressivement votre comportement et à vous affirmer.

Dans cette optique, quelques exercices simples peuvent vous donner un petit coup de pouce. Par exemple, pour apprendre à vous exprimer plus facilement face aux autres, " exercez-vous " d'abord devant un public déjà conquis : avec vos amis ou votre famille. Il vous sera ensuite plus aisé de prendre la parole devant vos collègues de bureau ou une assemblée plus importante.

En parallèle, des médicaments peuvent éventuellement vous être prescrits : des anxiolytiques pour lutter contre l'anxiété, ou un bêta-bloquant très faiblement dosé, ou des antidépresseurs si votre manque d'assurance a une dimension dépressive. Ces derniers traitements sont à suivre en moyenne pendant quelques mois, toujours en association avec une thérapie comportementale et cognitive. Si vous êtes plutôt médecine douce, pourquoi ne pas prendre les conseils d'un homéopathe, en plus de l'accompagnement psychologique ?

En effet, il est aussi important d'être plus à l'aise physiquement, car le corps répercute les signes du manque de confiance en soi (tremblements, rougissements, bégaiement...). Faire de la relaxation par exemple, vous aidera à vous détendre et à contrôler plus facilement vos émotions. Ou si vous êtes du genre actif, organisez-vous pour pratiquer régulièrement un sport.

En associant travail sur l'esprit et sur le corps, vous parviendrez à vous sentir plus épanoui et à avoir plus de recul et de sérénité dans votre relation aux autres.

Certes, la confiance en soi peut fluctuer selon le contexte en étant, par exemple, mise à mal en cas de rupture ou pendant une période de difficulté professionnelle. Mais le fait d'être conscient de vos possibilités, de mieux maîtriser vos doutes, vous permettra d'être plus fort face aux épreuves.

Alors pour que ces traitements pour retrouver confiance en soi deviennent soient efficaces, voici quelques conseils :

> Si vous manquez vraiment d'assurance, n'attendez pas que la situation devienne insurmontable pour réagir.

> Si vous avez choisi de vous faire aider, n'hésitez pas à faire les exercices prescrits par votre thérapeute. Il se peut qu'il vous demande de vous entraîner devant un miroir par exemple si vous avez du mal à prendre la parole en public. Faites-le, même si vous vous sentez ridicule au début !

> N'hésitez pas à en parler autour de vous. Votre entourage n'avait peut-être pas conscience que vous souffriez autant, et leur montrer que vous prenez les choses en main peut aussi vous aider à reprendre du poil de la bête.


publicité