publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Horloge biologique : (re)trouver le bon rythme ! : 10 conseils pour retrouver son biorythme

Publié par : Dr. Ada Picard (09. novembre 2016)

Et si nous remettions nos pendules à l’heure ? Pas question de tout réinitialiser, juste de renouer par petites touches avec notre rythme biologique. Pour cela, point d’objectifs, ni de deadline. Juste de l’écoute, et de l’attention envers soi, envers ce corps qui bouge et s’accorde au cycle de la vie.

Rien de mieux qu’une mise en pratique. Découvrez une série de petites expériences à tester à son rythme pour se mettre au diapason de l’horloge biologique. Voici quelques conseils pour retrouver son biorythme :

1. Se lever à l'aube... et se coucher au crépuscule
Vivez au rythme du soleil et votre sommeil vous dira merci ! La lumière naturelle étant un régulateur du sommeil et de l’éveil, suivre son rythme permet de retrouver un bon sommeil et un dynamisme à réveiller les dieux.

Si votre travail veut que vous soyez plus matinal que le soleil, laissez-vous tenter par un simulateur d’aube. Un outil qui simule la lumière naturelle et concourt à la régulation du rythme veille-sommeil.

2. Dé-branchez !
Un jour par semaine, c’est off ! Stop aux e-mails, aux appels professionnels, aux requêtes de l’entourage et aux contraintes matérielles... Ce jour c’est LE jour. Celui où vous faites une pause, celui où on se pose et se repose. Une sorte de période réfractaire nécessaire pour revenir à l’essentiel et retrouver le bon tempo.

Assumez ! Quand il en va de sa santé, pas de culpabilité qui tienne.

3. Oublier les transports
Oubliez pendant quelques jours les escalators, la voiture ou le métro, et rendez vous au boulot simplement à pied ou à vélo. La nature veut que l’on se mette en mouvement, alors marchons, marchons, toute météo confondue, et luttons contre la sédentarité !

Prenez votre temps, votre horloge biologique suivra le pas.

4. Cuisiner de saison
Vos besoins alimentaires varient au rythme des saisons. Patates douces en hiver, framboises en été, la nature est si bien constituée ! Modulez vos menus en fonction de la saison et retrouvez un équilibre alimentaire digne de ce nom.

Prenez vos quartiers chez le petit producteur ou le marché bio du coin, et procurez-vous un livre de recettes classé par saison, de quoi cuisiner en rythme avec votre horloge biologique.

5. Sonner la mi-temps
L’attention est par nature fluctuante. Au bout de 2 heures d’attention maintenue, elle entre en période réfractaire et perd en efficacité. Alors, toutes les 2h la pause s’impose. Levez les yeux de l’ordinateur, sirotez un thé, marchez un peu, papotez, et retournez frais et dispos à votre activité.

6. Dormir dans le noir
Eteignez toutes les sources de lumière artificielle, débranchez les appareils électroniques, libérez votre chambre à coucher de tous les gêneurs potentiels. Bref, ne laissez aucune veille artificielle susceptible de perturber votre sommeil.

Si vous habitez à la campagne, évitez les volets couvrants (sauf si existe à l'extérieur une lumière artificielle) pour laisser le rythme jour/nuit naturel réguler votre sommeil.

7. Se coucher à heures fixes
Non pas qu’il faille se coucher tous les soirs à heure pile, mais essayez de maintenir une relative régularité. Pas plus d’1 heure de décalage, c’est la règle. Sinon vous risquez d’être déboussolé, votre sécretion de mélatonine et vous avec.

Au minimum, couchez-vous avant minuit ou vous prendrez le risque de perdre le fil de la mélatonine...

8. Respecter ses intestins
Faire ses besoins ne doit pas être un tabou. C’est la nature de tout être humain ! Si l’envie d’aller uriner ou d'aller à la selle vous gagne, faites ce que vous avez à faire... Votre équilibre digestif vous en sera reconnaissant.

9. Manger rythmé
Et surtout, surtout, ne pas grignoter. Prenez le temps de petit-déjeuner protéiné et sucré, déjeunez dense et dînez léger, le tout à intervalles réguliers. Ce rythme est nécessaire pour laisser l’organisme s’adapter aux prises alimentaires. La lenteur d’ingestion et la concentration facilitent cette adaptation, tandis que le grignotage brouille les pistes. On connaît ses dégâts sur l’obésité...

Faire une petite marche après le repas facilite la digestion. Comme dit le proverbe chinois : « Celui qui marche 100 pas après le repas vivra jusqu’à 99 ans »

10. Observer le cycle
Femmes, acceptez votre cycle, observez-le, soyez à l’écoute de vous-mêmes. Les variations d’humeur, d’envie, et de libido sont en partie orchestrées par vos hormones et obéissent à la rythmique de toutes les femmes. Alors assumez cette part dansante de vous-mêmes, celle-là même qui fait votre subtilité.
Conseil : Faites savoir ces changements à votre compagnon. Expliquez-lui. Peut-être deviendra-t-il plus sensible à ces variations ?

À lire aussi :

La luminothérapie
6 conseils pour prévenir le rhume, la grippe, etc.
La fatigue


publicité