publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Horloge biologique : (re)trouver le bon rythme ! : comment régler son horloge biologique ?

Publié par : Dr. Ada Picard (09. novembre 2016)

Suis-je désynchronisé ?

Insomnie, fatigue permanente, irritabilité, mauvaise humeur, impulsivité...Tous ces signes banals peuvent être le reflet d’une désynchronisation mal tolérée. Jusque-là, rien d’inquiétant. Juste des traits par trop fréquents qui gâchent le quotidien. Ce que l’on sait moins, c’est qu’à plus long terme, la désynchronisation des rythmes biologiques favorise les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, l’obésité, le diabète, la dépression saisonnière, et même le risque de cancer. Le lien entre cancer et désynchronisation des rythmes biologiques est désormais bien connu, au point que l’OMS ait reconnu en 2007 le travail de nuit comme possiblement cancérigène.

Comment se resynchroniser, la régler ?

Pour se resynchroniser, voilà répertoriées les diverses possibilités :

> La luminothérapie : Très efficace dans la dépression saisonnière, et idéale pour redonner la pêche durant les durs mois d’hiver. Réalisable à l’hôpital ou à la maison, grâce à une lampe de luminothérapie ou un simulateur d’aube.

> La mélatonine : L'hormone du sommeil à proprement parler. Parfois prescrite dans les troubles du sommeil, on la trouve en pharmacie sous plusieurs formes : soit en comprimés de phytothérapie, soit en préparation. A considérer comme un médicament.

> La protéine Rev-erb-alpha : Identifiée il y a peu (juillet 2013), cette protéine booste nos performances athlétiques tout en régulant notre horloge biologique. En voilà une pilule parfaite ! Seulement voilà, les chercheurs qui s’y intéressent n’en sont encore qu’au stade de la souris, et visent avant tout une perspective thérapeutique pour les pathologies métaboliques, comme le diabète.

> Le séjour à la belle étoile : Si on en croit une étude toute récente (août 2013), dormir en camping, c’est-à-dire dans des conditions de lumière purement naturelle, permet de resynchroniser l’horloge biologique au cycle jour-nuit. A nos duvets ! Et à condition d'être confortablement installé.


publicité