publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mal avant les règles ? Ce n'est pas une fatalité

Publié par : rédaction Onmeda (02. novembre 2016)

© Shutterstock

Mauvaise humeur, douleurs, maux de tête, problèmes de circulation sanguine… 40% des femmes souffrent de maux divers et variés avant leurs règles. C’est ce qu’on appelle le syndrome prémenstruel. Comment mieux vivre cette période inconfortable ? La naturopathie pourrait nous apporter quelques remèdes.

Chaque mois c’est la même histoire : ballonnements, sensation de gonflement, compulsions alimentaires, seins douloureux, migraines, maux de ventre ou insomnie… et un moral au raz des pâquerettes. Ces symptômes qui nous gâchent la vie (et parfois celle de notre compagnon), sont ce qu’on appelle le « syndrome prémenstruel » ou SPM : un ensemble de symptômes physique et/ou émotionnels qui surviennent chaque mois avant nos règles. Selon, Emmanuelle Lerbret, naturopathe, il est possible de se débarrasser de ces maux en appliquant des conseils simples basés sur les produits naturels. Comment ? En détoxifiant l’organisme, en prenant des compléments alimentaires qui stimulent les fonctions naturelles du corps, et en suivant adoptant une meilleure hygiène de vie.

Les hormones, indices clés

« Concernant le syndrome prémenstruel, la première étape de ma consultation est essentielle. Je discute beaucoup avec les femmes qui viennent me voir, je recueille un maximum d’informations sur leur histoire personnelle, leur mode de vie et leurs habitudes alimentaires pour déterminer notamment leur « imprégnation hormonale » précise Emmanuelle Lerbret. Deux hormones sont en effet libérées durant le cycle menstruel : les œstrogènes et la progestérone. Trop de l’une ou de l’autre sont souvent la cause de ces troubles prémenstruels. La prise de pilule contraceptive, une alimentation inadaptée (trop riche en graisse, en sucre ou en sel) et l’exposition à des perturbateurs endocriniens (qu’on trouve entre autres dans les cosmétiques) peuvent par exemple produire un excès d'œstrogénes dans l'organisme. 

Détoxifier l’organisme

Emmanuelle Lerbret explique qu’il faut d’abord aider le foie, organe clé, à se détoxifier en prenant des compléments alimentaires à base de plantes comme l’artichaut ou le radis noir. Puis savoir quelles sont les bonnes plantes, les meilleurs minéraux et vitamines qui agiront de façon ciblée sur la problématique de chaque femme et stimuleront les fonctions naturelles de l’organisme.

« L’alchemille est un excellent stimulant de progestérone, tandis que le magnésium, antispasmodique, joue un rôle dans l’équilibre du système nerveux » indique la thérapeute.

La naturopathe recommande également certaines huiles essentielles en massages abdominaux. Elle associe des compléments alimentaires à des conseils ajustés pour une meilleure alimentation et aide à trouver une hygiène de vie avec des sports adaptés. Elle ne s’interdit pas d’ajouter « des conseils de bon sens et des remèdes de grand-mère » : elle préconise par exemple de poser une bouillotte sur son ventre douloureux. Ou encore propose un ensemble d'aliments et de bonnes pratiques pour optimiser le fonctionnement de l’organisme et éviter les soucis prémenstruels. Tous ces conseils restent cependant individualisés, l’idéal étant de bénéficier d’une consultation personnalisée. 

Les explications en vidéo :

Emmanuelle Lerbret, naturopathe, est un des praticiens testés et validés du site Médoucine.com, la médecine douce en toute confiance

BanniereMedoucine

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Gynécologie ou Un médecin vous répond !

A voir aussi nos vidéos : 
> Question gynéco : j'ai des saignements entre les règles
> Question gynéco : mes règles sont plus abondantes
> Question gyènéco : quelles causes pour un retard des règles ?
> Le syndrome prémenstruel expliqué en vidéo

A lire aussi : 
> Ne plus être mal avant les règles
> J'ai les règles douloureuses...
> Tout savoir sur la menstruation

Auteur : Sylvie Mahenc



publicité