publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Des massages pour se faire du bien : les conseils du masseur kinésithérapeute

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. décembre 2016)

David Schpiro est masseur kinésithérapeute et conseiller de la Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs. Il donne plein de conseils...

À qui s'adresser pour un massage de qualité ?

Je dirais à un professionnel qui a reçu une formation spécifique. De nombreux spas et instituts proposent aujourd’hui ce genre de services. Malheureusement, le personnel n’est pas toujours bien formé à ce type de pratiques qui, même si elles paraissent anodines, peuvent être dangereuses si elles sont mal exécutées. Dans le cas d’une lésion musculaire par exemple, un massage inadapté ou réalisé de façon inadéquate peut compromettre la cicatrisation, voire même provoquer des fibroses du tissu musculaire. De même, en cas de pathologies veineuses, il faut être extrêmement prudent.

Comment trouver " son " masseur alors ?

Le bouche à oreille marche bien. Mais le plus simple est encore de lui demander s’il pratique les massages de bien-être, et telle ou telle technique en particulier si l’on cherche quelque chose de précis. Un masseur qui ne pratique pas ne sera pas forcément meilleur qu’une esthéticienne qui fait ça toute la journée, mais s’il le fait, c’est qu’il prend plaisir à effectuer ce genre de prestations. C’est donc un gage de qualité et de sécurité.

Quel est le coût d'une séance de massage ?

C’est très variable. Cela dépend du praticien, mais le prix moyen d’une séance se situe entre 20 et 45 euros la séance. En revanche, dans les instituts, les tarifs grimpent rapidement car ils facturent en plus du massage tout ce qu’il y a autour... Par contre, s’adresser à un masseur kinésithérapeute ne signifie pas que le coût de la séance sera pris en charge par l’ assurance maladie. On est ici dans le domaine du bien-être et du confort, il n’y a donc pas de remboursement.

Se sentir fatigué, voire complètement " vidé " après un massage, c'est normal ?

Absolument ! C’est surtout vrai avec les techniques asiatiques qui travaillent beaucoup sur les énergies. C’est aussi le contrecoup du lâcher-prise qui s’opère durant le massage. Mais tout rentre dans l’ordre après une bonne nuit de sommeil et on profite pleinement des bienfaits de son massage.

D'après le code de santé publique, la compétence de massage est en principe du ressort des masseurs-kinésithérapeutes : "La profession de masseur-kinésithérapeute consiste à pratiquer habituellement le massage et la gymnastique médicale". Cependant, depuis novembre 2016, le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé reconnait le "massage non thérapeutique" à visée de bien-être. Une réglementation de cette pratique est en cours d'élaboration de la part de la Fédération Française de Massages Bien-Etre.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Médecines douces ou Relaxation, massages et yoga ! 

A lire aussi : 

Pétrissage, effleurage, pressions... Toutes les technique de massage
L'acupuncture sontre le stress 
La massothérapie : c'est quoi ?
Le hammam : détente pour corps et âme


publicité