publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Eviter un cancer grâce au sport ! : La promotion de l’activité physique

Publié par : Elide Achille (10. juin 2015)

En France, la pratique d'activités physiques est encore insuffisante
50% des adolescents et 43%** des adultes pratiquent régulièrement une activité physique de niveau élevé (avec une prévalence des hommes sur les femmes), c'est-à-dire une activité « entraînant des bénéfices pour la santé », selon les recommandations de l'IPAQ (International Physical Activity Questionnaire).

L’évolution des modes de vie, qui tend vers une certaine sédentarité, rend indispensable le développement de stratégies pour une plus large diffusion de l’activité physique. Cet important objectif de la santé publique nécessite la mise en place de politiques sanitaires internationales et nationales ciblées.

Si, en 2010, l’OMS a publié les Recommandations mondiales en matière d'activité physique pour la santé, en France, sa promotion est un des axes principaux de l’action du PNNS (Plan National Nutrition et Santé).
Depuis 2001, l’INPES (Institut national de prévention et éducation pour la santé) a organisé des campagnes de sensibilisation et de promotion à la pratique du sport, à travers des journées « Sport - Santé - Bien-être » et des dépliants d’information (Bouger chaque jour c'est bon pour la santé). Mais il faut bien le reconnaître : malgré ces campagnes de communication, la pratique d'activités physiques restent encore insuffisantes...

* Recommandations mondiales sur l'activité physique pour la santé, Organisation mondiale de la Santé 2010
** Baromètre santé nutrition 2008.


publicité