publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Tai chi chuan

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. février 2012)

Un groupe de personnes effectuant des mouvements lents, tel un combat au ralenti, sur le toit d'un immeuble ou dans un parc... cette scène vous dit peut-être quelque chose.

Exercice de santé très populaire en Chine, le taï chi chuan rencontre de plus en plus d'adeptes en Occident. Présentation de cet art martial aux multiples bienfaits.

 

Un art martial interne

Le tai chi chuan (ou taiji quan) fait partie des Nei Chia, ou Arts martiaux internes, en opposition aux Wai Chia, Arts martiaux externes considérés comme durs, à l'instar du Kung Fu. Les arts martiaux internes reposent sur le travail de l'énergie vitale, le « qi ». Dans la philosophie taoïste, cette énergie constitue le véritable support de toute vie, explique Marianne Plouvier, secrétaire générale de la Fédération de Tai chi chuan et Chi gong et enseignante de Tai chi.

Le tai chi chuan est une discipline complète conjuguant divers aspects : martial, santé, physique.

L'apprentissage de cet art est complexe et demande un entraînement régulier ; il est en effet moins aisé de se former dans un travail corporel lent, note Marianne Plouvier.

 

Les mouvements du tai chi chuan

Le tai chi chuan est un art fondé sur la pratique de mouvements fluides et souples, réalisés dans la lenteur. Il existe une centaine de mouvements - la vague, l'onde latérale, la danse de la grue... - à enchaîner harmonieusement dans des séquences plus ou moins longues, plus ou moins complexes.

Ondulations, rotations, étirements... tous les mouvements partent du centre du corps, là où siège l'énergie vitale. Le corps est constamment comme tiré vers le haut, la tête droite, la nuque étirée.

De l'extérieur, le tai chi impose par le calme qu'il dégage. D'ailleurs, cet art martial est souvent défini comme une « méditation en mouvement », une « relaxation active ». Il s'agit en effet d'atteindre un état de tranquillité intérieure tout en étant en mouvement.


publicité