publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Se préparer pour un long trajet en voiture : le café, un remède miracle ?

Publié par : rédaction Onmeda (14. avril 2016)

Penser à bien vous hydrater

Pour faire un long trajet en voiture dans de bonnes conditions, en plein été, le mieux est de disposer d’une climatisation. Celle-ci ne doit pas dépasser 4 à 5° C de moins que la température ambiante. Pour bien voyager, voyagez léger ! Pensez à porter des vêtements amples et clairs qui ne retiendront pas la chaleur. Buvez suffisamment d’eau et n’hésitez pas à vous rafraichir avec un brumisateur s’il fait chaud. Et lorsque vous vous arrêtez, ne restez pas au soleil et tâchez de garer votre voiture à l’ombre.

Le café n’est pas le remède miracle !

Boire à toute vitesse un café ne suffit pas à vous remettre en forme dans la minute. Les effets du café sont loin d’être immédiats. Il faut le temps de le digérer pour en avoir les bénéfices. Or, le temps de digestion du café, comme de tous les liquides, est d’environ deux heures. Donc, le café miracle n’existe pas. Là encore il faut vous laisser du temps. 

Et avec les enfants ?

Un voyage est presque toujours une épreuve pour les plus petits. Quelques jours avant le départ, choisissez avec eux les jeux, les jouets, les livres ou les DVD qu’ils voudront utiliser pendant le trajet. Plus les enfants ont l’impression de participer et mieux ils acceptent les contraintes du voyage. Lorsqu’ils sont à l’arrière de la voiture, les enfants ont parfois l’impression d’être un peu abandonnés. La bonne idée serait que le parent qui ne conduit pas, s’installe auprès d’eux à l’arrière.

Les enfants, eux aussi, doivent être confortablement installés à l’arrière, et en toute sécurité avec les sièges auto adaptés en fonction de leur âge. Le mieux est qu’ils puissent, tout le long du voyage, voir à l’extérieur. Cela nécessite des sièges surélevés ou des rehausseurs, par exemple, ou un toit ouvrant, par lequel ils pourront voir dehors (cela limite le mal des transports). Pour les enfants de moins de 10-11 ans (15 à 36 kg), les rehausseurs permettent de bien adapter à la bonne hauteur les ceintures de sécurité.

« On arrive quand ? On arrive quand ? », la question que tous les parents connaissent, est le premier signe de la fatigue des enfants. Il faut en tenir compte. Gronder ne sert à rien. En revanche, il est temps de faire une pause et de les laisser se défouler sur une aire de jeux. Au bout de quelques minutes, toute la famille se retrouvera sereine pour reprendre le voyage.


publicité