publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Yoga : les bienfaits du yoga

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. décembre 2013)

Dans la mesure où c'est à la personne de se prendre en charge, le yoga ne peut se définir comme une thérapie au sens propre du terme, tient à souligner le Dr Andrée Maman. Il n'en reste pas moins que le yoga a de réels effets « thérapeutiques ». Par un meilleur contrôle de son corps, une meilleure connaissance de ses limites et capacités, la pratique régulière du yoga peut apporter des solutions à des problèmes physiques ou psychiques.

Sur le plan mental et émotionnel, le yoga permet d'acquérir une « force tranquille », explique Gérard Arnaud, un « équilibre » dans la vie de tous les jours ; un « mieux-être, une plus grande disponibilité, une meilleure efficacité dans l'action ».

Concrètement quel est le « bénéfice santé » d'une pratique régulière du yoga ? Le Dr Andrée Maman nous éclaire sur ce sujet.

Au niveau musculaire et ostéo-articulaire tout d'abord, durant les postures, les muscles sont sollicités, étirés, contractés. On gagne ainsi en souplesse et en tonus musculaire. Comme toute activité physique, une pratique régulière du yoga contribue également à ralentir la décalcification des os.

Sur le plan respiratoire, le yoga met en jeu tous les éléments pour améliorer sa capacité respiratoire ; par la-même, on améliore la fonction cardio-vasculaire, en diminuant notamment la fréquence cardiaque.

Au niveau vasculaire, le yoga contribue à abaisser la tension artérielle ; en inversant le flux circulatoire des membres inférieurs, on favorise la circulation.

De manière générale, le yoga permet de mieux intégrer son schéma corporel, et donc de se sentir plus à l'aise dans son corps, grâce à une meilleure statique vertébrale, un meilleur maintien.

Qui peut pratiquer ?

Tout le monde, quels que soient l'âge, la souplesse, peut faire du yoga. Il suffit de choisir des cours adaptés à son niveau : débutant, moyen, avancé...

Les éventuels problèmes médicaux peuvent concerner les articulations, si les positions sont forcées et maintenues trop longtemps, ou si le travail de respiration n'est pas correctement effectué.

A lire aussi :
> Yoga : trouvez le vôtre !

Sources et notes :
Merci à Gérard Arnaud, Directeur du Centre de Jaya Yoga (www.yoga-paris.com) ; au Dr Andrée Maman, Présidente de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (www.lemondeduyoga.org)


publicité