publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Yoga : les postures du yoga

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. décembre 2013)

Appelées asanas, les postures sont au centre de la pratique du yoga. Dans les textes anciens, on les décrit comme « stables et agréables » ; concrètement il s'agit de positions d'immobilité, sans effort, par laquelle on obtient l'oubli de son propre corps. En se concentrant sur les postures et en travaillant profondément sa respiration ("pranayama", le travail sur le souffle), on calme son mental et tonifie son corps.

Il existe une multitude de postures, de la plus simple à la plus complexe. Toutes obéissent à une hiérarchie ; c'est dans un enchaînement précis, et non de manière isolée, qu'elles prennent tout leur sens.

Les différentes écoles du yoga


Le yoga s'est développé dans diverses directions. Il compte 8 branches principales, réparties en 3 grandes « familles » : le yoga dynamique, le yoga relaxation et le yoga spirituel. Le Hatha yoga, ou yoga de la discipline physique, est l'école la plus courante en Occident.

Toutes ces écoles partagent un même « socle ». La conscience tout d'abord ; comme le souligne Gérard Arnaud, l'une des grandes différences entre les disciplines occidentales et le yoga est « l'intériorisation ». Dans le yoga, on « observe les sensations du corps de l'intérieur » plutôt que de l'extérieur, en se regardant dans la glace de la salle de fitness, par exemple. Cette observation permet de cerner nos capacités, nos limites. On réalise ce qui est nuisible à notre corps, et ainsi on adopte, sans aucune contrainte, de meilleures habitudes de vie, précise le Dr Andrée Maman.

La respiration ensuite ; c'est en effet la seule fonction « inconsciente » sur laquelle nous pouvons avoir une action, et pourtant, la plupart du temps nous respirons mal. Tout au long de la séance de yoga, on se concentre sur le parcours du souffle ; la maîtrise de la respiration permet de domestiquer la circulation de l'énergie dans le corps.


publicité