publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Porter plainte pour viol?! oui je viens de le faire mais quelqu'un pour m'aiguiller?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Porter plainte pour viol?! oui je viens de le faire mais quelqu'un pour m'aiguiller?



    Deja, bonjour a tous...
    J'ai 23 ans je viens de rentrer dans la police, et j'en es profitée pour aller porter plainte pour viol sur mineur. Franchement ca m'a soulagé 10min de l'avoir fait, et je replonge dedans. Ca a fait 8ans, mais du faite d'avoir été voir une brigadier m'a fait retomber dans la douleur, comme si c'était hier...
    Bref, franchement je tiens le coup, mais je ne comprend pas, ils auditionnent mes parents, veulent voir mon commandent, mes soeurs... Lui, ce petit .....@^^$$*** de $******** c'est quand qu'il vont l'arreter, c'est quant le procès, comment ca va se passer, mon viol c'est produit en somme, ce mec ( je l'apel l'alphabet) vis en région parisienne et moi je suis de Grenoble. On me dit que le proces sera surement chez lui ou en somme. Donc personne me dit ou il faut que je prenne mon avocat, pire, on me dit que le procès se déroulera surment chez lui. Pk je bougerais chez lui? pk c'est pas lui ki viendrais?? et le pire c'est que a l'époque il était mineur lui aussi, et a priori il sera jugé comme mineur = division par 2 de la peine.
    Quelqu'un a vécu un procès svp? franchement je met les pieds dans l'inconnu...

  • Je n'ai rien dis, le résultat désastreux



    bonjour,

    J'avais 5 ans ~quant cela a commencé jusqu'à l'age de 15ans. Je n'ai rien dis à personne en portant mon fardeau lachement. Avec le recul je me dis que mon silence était un mélange de honte, de haine et d'incompréhension. Les années ont avancé en me faisant rencontrer certaines victimes de mon agresseurs qui lui continuait en toute impunitée les agressions sur d'autres enfants. Mon ressentiment aujourd'hui est de la colère contre moi même de ne pas avoir cherché à parler, j'aurais pu aider des enfants et le courage m'a manquer et se ressentiment est plus fort que mes 10 ans d'abus sexuel.
    Même si cela est dur, il faut le dire haut et fort pour ne pas vivre dans le remords comme j'ai dû le faire pendant 26 années.

    Nath.

    Commentaire


    • Cidf vas y droit des femmes



      elles t'aiguilleront vers qui est le plus apte à te défendre
      de tout mon coeur
      bon courage

      Commentaire


      • Je n'ai rien dis, le résultat désastreux
        L'oubli est vital



        des chocs violents nous rendent parfois amnésiques c le lot de la condition humaine l'eau qui a coule sous les ponts ne doit pas te culpabiliser mais te rendre forte d'aller au combat dans ton cas il n'ya pas de délai
        les femmes sont très vite dans la culpabilité
        ton atout c l'altruisme
        beloved bon courage va sans honte
        le viol c salissant
        je suis de tout mon coeur avec toi

        Commentaire


        • Association qui peut t'aider à grenoble



          Bonjour !

          J'ai lu ton message (que je cite juste après). Je voulais te dire, puisque tu es de Grenoble : il y a là-bas une asso qui m'a bien soutenue, et elles (les bénévoles) ont l'air très équilibrées et formées.
          http://www.sosinceste.org/actual/accueil.htm

          Il y a une permanence téléphonique le mardi, de 12h30 à 14h30, et un mardi par mois le soir. Je peux te dire qu'elles sont très à l'écoute et très apaisantes dans l'ensemble.

          Même si tu ne te sens pas forcément victime d'inceste, mais plus d'abus sexuel, tu peux aussi et surtout appeler.

          Bon courage !

          Commentaire


          • L'oubli est vital
            Au bout du rouleau



            aujourd'hui rien ne va plus, je me suis fais violée à l'age de 6 ans par mon cousin qui en avait 15, aujourd'hui j'ai 25 ans et j'ai décidé de porter plainte, j'ai rendez vous chez un avocat le 09 Juin.
            Je fais vivre un véritable enfer à mon ami avec qui je vis depuis 4 ans et avec qui j'ai eu une merveilleuse petite fille il y a 9 mois.
            Je lui ai toujours fais des crises de jalousie et aujourd'hui c'est encore pire, on ne peux plus mettre les pieds dehors sans que je lui fasse une crise!!!!
            Je n'en peux plus de lui faire vivre ça, il ne comprend pas mes réactions et finalement se n'est pas vraiment de sa faute et pourtant je lui en veux!!!!!!!
            J'ai envie de tout quitter pour qu'il puisse enfin vivre heureux!
            Pour moi je crois que Dieu a décidé que je ne serais jamais heureuse......

            Commentaire


            • Alphabet



              En dehors de toute souffrance et de tout dégoût que m'inspire un viol, je pensais qu'il fallait savoir écrire pour entrer dans la police.
              Si le violeur était "l'alphabet", j'oserai la théorie des contraires qui s'attirent.
              Mais ce n'est pas drôle, c'est encourageant: la police recrute à présent de jeunes diplômés qui savent exprimer leur sensibilité;

              Commentaire


              • Viol



                c'est incroyable

                Commentaire

                Publicité

                publicité

                Chargement...
                X

                publicité