publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Avoir honte du baby blues en france ???

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avoir honte du baby blues en france ???



    les filles je me pose la question
    pour ma part je n ai pas bien vecu l arrivee de ma fille meme si elle etait desiree plus que tout au monde
    je l aimais mais ca n allait pas du tout

    bref je vais pas raconter ma life mais quand j en ai parlé autour de moi (enfin quand j ai osé en parler a demi mot a une ou deux tres tres bonne copines) elles m ont dit que elles aussi elles ont souvent craqué et se sentait pas top apres l accouchement et que le premier mois avait ete tres dur, larmes et tout.

    l autre matin aux maternelles ils disaient qu une femme sur 10 faisait un baby blues qui durait plus ou moins et pour certaines ca degenerait en depression post partum.

    1 femme sur 10 !!!! ma question est la : nous sommes je ne sais pas combien sur ce forum et presque personne ne poste sur baby blues !! alors pourquoi ? la peur, la honte ???

    bah moi je vous le dis, je ne me suis pas sentie bien les 3 premieres semaines et du coup j avais l impression que tout le monde nageait dans le bonheur sauf moi ce qui ne faisait que renforcer ma culpabilité.

    alors mesdames les mamans pas bien dans vos baskets sortez de l ombre moi ca m'a fait tellement de bien

    aujourd hui je nage dans le bonheur avec ma puce mais il m a fallu un temps pour apprendre a la connaitre

    bises a toutes

  • Alors



    je n'y crois pas trop au babyblues en fait!
    je ne juge pas celle qui l'ont vraiment fait car ca doit pas etre drole mais je pense qu'on tombe dans la facilité a dire'c'est le babyblues"
    en fait on peut a voir une chute de moral apres un accouchement mais c'est normal,fatigue ou truamatisme de l'accouchement,epuisement du a l'allaitement ou(et)au courte nuit des pemier mois,enervement des pleures de certins bébé tout ceci est NORMAL!
    maintenant,il y en a surement qui en tombe dans la depression mais y en a pas beaucoup,il faut se pousser quand ca va pas et ne pas sombré dans la lassitude ou la tristesse!
    marre des crie===>sortir de chez soi par tous les temps(sauf pluie)
    fatigué par bébé===>laisse tombé le menage un temps et repos en meme temps que lui!
    tu te sens isolé et a l'ecart de tout===>force toi a sortir ou il y a du monde!
    j'insiste sur le fait que je ne critique pas car meme les doc ne cherche plus a comprendre et prescrive un "babyblues"mais bon comme d'utre chose,c'est dans l'air du temps:fou:

    Commentaire


    • Alors
      :-/



      deja un babyblues c'est maxi 48h et ca arrive a la chute des hormones c'est donc physique et fugace le reste c'est un raz le bol, une deprime ou une depression

      Commentaire


      • :-(



        ben tu vois c'est justement à cause de réponses comme celle en dessous que personne n'ose en parler et que c'est tabou!! on dit "faut se bouger" mais c'est pas si simple!!

        Et effectivement je crois qu'il y a beaucoup plus de femmes qui sont déprimées à la naissance de leur enfant, et rien à voir avec le fait de désirer le bébé ou la grossesse ou quoi que ce soit.
        C'est juste que c'est dur, on est épuisée, surmenée, faut apprendre à connaitre son bébé, on n'a pas le mode d'emploi, et même si on adore notre bébé passer 24h/24 le nez dans les couches c'est tuant!!

        Et comme tu le dis si bien, personne n'en parle et tout le monde semble croire que tu nages dans le bonheur, du coup tu culpabilises encore plus, t'as l'impression d'être une mauvaise mère alors que pas du tout, et tu te sens pas normale du tout! :-/

        Hé ben oui moi j'ai vécu aussi tout ça, parce que OUI, un bébé c'est pas rose tous les jours, et celles qui osent dire qu'elles ne sont jamais fatiguées et n'ont jamais de difficultés sont hypocrites...

        Mais qu'est ce qu'on l'aime notre bébé...

        Commentaire


        • Alors
          :-/ (réponse à jaiungarçon)



          tu as bien de la chance alors, de n'avoir pas connu cela.

          J'ai découvert ce que pouvait être l'angoisse et la souffrance morale avec deux babyblues, qui ont durés un petit mois.

          je ne suis pourtant pas de nature dépressive.

          des propos comme le tien montrent bien qu'il y a une méconnaissance des gens de ce que peut etre la déprime ou la depression.

          C'est le propre de la depression de ne pas pouvoir se motiver et se mettre des coups de pied au cul.

          ce serait sympas d'éviter d'en mettre une tartine quand on ne connait pas vraiment le sujet.

          Commentaire


          • J'ai vécu un babyblues d'une semaine



            mais une semaine terrible :

            - crise de larmes incontrolables et inconsolables chaque soir (dans les bras de mon mari, tres compréhensif)
            - envie de "donner" mon bébé à quiconque en voudrait (je ne l'aimais pas, je ne la voyais pas comme "ma" fille mais comme une charge non désirée...)
            - impression d'avoir raté ma vie, d'avoir fait une erreur monumentale en donnant la vie, de m'etre trompée
            - sentiment de faire tout faux, de foirer mon allaitement, de pas etre une bonne mere, d'etre nulle tout simplement
            - malheureuse d'etre devenue mere en quelque sorte

            et tout ça alors que mon bébé était adorable, jamais une larme, jamais un cri, et a fait ses nuits quasi immédiatement.

            et c'est parti du jour au lendemain ! Pleine forme, heureuse d'etre mere et folle amoureuse de ma fille :amour:

            J'arrive meme pas à concevoir qu'au début je ne l'aimais pas, que j'ai pu ressentir toutes ces choses ! ALors que je mourrais si on me l'enlevais maintenant !

            Bref, un vrai babyblues (attention a ne pas confondre avec la depression post partum qui n'a rien à voir, le babyblues ça dire pas, c'est temporaire entre quelques jours et 2/3 semaines disons)

            Commentaire


            • Je ne nie pas le baby blues



              je ne le critique pas mais je ne le comprends pas c est tout.

              Commentaire


              • Alors
                :-(



                pour dire à quelqu'un de dépressif qu'il n'a qu'à "se pousser" faut que t'aies vraiment rien compris à la dépression toi !

                tant mieux si ta vie c'est casimir et le pays merveilleux mais faudrait avoir un peu de tolérance

                (je n'ai pas eu le baby blues mais eu une mère dépressive et ça a été hard de chez hard et heureusement pour elle que nous l'avons soutenue au lieu de lui dire "mais pousse toi donc" :triste: )


                Vanessa
                Maman de Clémence 6 mois

                Commentaire


                • Vu la réponse bas ... tu comprends peut être qu'on ne dise rien



                  "on fait du cinéma pour rien"
                  J'ai eu une césarienne, j'étais crevée (je n'ai pas pris de congé maternité avant mon accouchement, j'ai bossé jusqu'à J-2), je n'ai pas vu ma fille pendant les 5 heures qui ont suivi sa naissance, le personnel me parlait comme à 1 débile, je n'ai pas pu m'occuper de ma fille pendant 3 jours = je culpabilisais et je me suis faite jeter par 1 auxiliaire, j'ai foiré l'allaitement (bravo le personnel :mal: ) ..... bref je me suis sentie la mauvaise mère au monde :-( J'ai chialé pendant 4 nuits et le jour j'allais me planquer dans la salle de bains pour verser mes larmes :triste: Bref le 5e jour j'ai peté 1 cable et poussé ma GUEULANTE !!!!!! Et j'ai dit tout ce que j'avais à dire ! Et quand j'ai enfin quitté la maternité j'ai : ouf !!!
                  Aujourd'hui ma fille a presque 3 ans et je nage dans le bonheur :amour:

                  Commentaire


                  • Vu la réponse bas ... tu comprends peut être qu'on ne dise rien
                    et j'ajoute également



                    que jaiungarçon a donné son avis, et que beaucoup beaucoup de gens pensent comme elle, sans pour autant le dire.

                    être depressif ici, ça veut dire être quelqu'un de faible, quelqu'un de négatif, qui n'a pas de volonté. Bref, c'est un perdant :-(

                    Je ne sais pas si ailleurs c'est envisagé autrement, mais en France, il ne faut pas avoir ce type de maladie (ou autre longue maladie d'ailleurs) car on est très vite considéré comme "faible" et sans volonté :-/

                    Commentaire


                    • [QUOTE=pimpanicaille;n20523]



                      C'est comme le raccourci psy = dingo !!
                      Et puis c'est tellement facile de se mettre des coups de pieds aux fesses !

                      Commentaire


                      • Malheureusement oui :-/
                        :fou:



                        si le coup de pied au fesse était un remède souverain, il y a longtemps que ça se saurait, et les psychiatres et autres spécialistes seraient au chomage depuis longtemps :fou:

                        allez, faut que j'aille me mettre un coup de pied au fesse pour faire la vaisselle de ce midi :-o :-d

                        Commentaire


                        • Tu as raison on en parle encore assez peu



                          j'ai eu la chance d'être suivie dans une maternité très en pointe qui nous a parlé des risques du baby blues, dès la naissance les sages femmes et autres personnels médicals venaient et posaient pleins de questions pour évaluer le risque potentiel. Sur le bouquin "jeune papa" que j'avais fait lire à mon homme tout un chapitre en parlait il savait que cela pouvait arriver et avait des pistes à suivre en cas de craquage.
                          Aux Diaco la sage femme nous avait dit que la plupart des femmes sujettes à cette dépression (statistiques anglaise année 2004) avaient un point commun , la séparation d'avec bébé au moment des premières heures. Selon l'étude dont elle nous a lu le contenu, les fameuses 2 premières heures suivant la naissance du bébé sont extrèmement importantes pour le lien parents/enfants et que c'est pour ça que chez eux sauf urgence pédiatrique, ils n'enlèvent pas le bébé à la maman ni pour le bain ni pour l'agpar ni pour rien. Bref 2h00 sans personne pour te gêner tu es seule au monde avec ton bébé, parait que ça fait chuter le pourcentage de babbyblues de façon drastique (même en cas de césarienne ils recousent et se sauvent).

                          Franchement je ne sais pas si le fait d'avoir été seule avec ntre fils a joué un rôle mais ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd j'ai donc suivi les conseils de parler au bébé, de le caresser bref de profiter de ce moment à 3 à fond les ballons.

                          Je n'ai pas été sujette à un baby blues et j'en suis heureuse mais si cela avait été le cas je n'aurais pas hésité une seconde à consulter le psy de la maternité . Tu as raison il faut en parler, la chute des hormones et la fin du fantasme du bébé parfait peut particulièrement chambouler il faut pouvoir accepter l'idée que non on est parfois destabilisée et pas franchement comblée par l'arrivée de son bébé, seule la libre parole pourra démystifier ce phénomène

                          Commentaire


                          • Tu as raison on en parle encore assez peu
                            Bah ...



                            bon je suis au moins contente qu on en parle qu on comprenne ou pas.
                            je ne vais pas rentrer dans la polemique meme si j ai du mal a comprendre certains propos...

                            ce qui est sur c est que dans de nombreux pays la prise en charge est bien plus grande et la prevention bien plus active

                            dans mon cas j ai ete hospitalisee apres seulement 1 journee de retour a la maison direction les soins intensifs, j ai ete separee de ma puce a la naissance (cesa) et une semaine apres (en soin intensif pas de bebe accepté, meme pas de visite ...) du coup ce que tu me dis fait echo !

                            alors ca me fait rire que nous, francais, qui nous pretendons tellement en avance sur les autres on en soit encore la ....

                            Commentaire


                            • Pareil chez moi



                              Un sentiment de solitude pas possible face à un bébé que je ne connaissais pas et qui chamboulait ma vie. Ca a duré un bon mois. Pas facile à gérer, et surtout, je me cachais pour pleurer, j'avais peur que mon mari se dise que je n'aimais pas notre bébé.
                              Ca va mieux maintenant, peut être parce que je n'ai pas hésité une seconde à en parler "à l'extérieur", à mes amis, à ma famille.
                              Et le "il faut se secouer" c'est une réflexion imbécile. Le babyblues n'est pas une faiblesse, un exotisme, on n'a pas le babyblues parce qu'on en a entendu parler à la télé, c'est terrible, on se sent triste continuellement.

                              Ca fait du bien d'en parler...

                              Sab et Justine 11 semaines :amour:

                              Commentaire


                              • Vu la réponse bas ... tu comprends peut être qu'on ne dise rien
                                Je crois qu il n y a pas que la situation qui compte mais



                                la personne la maman. d apres les etudes "j aurais du etre plus predisposee a faire un baby blues" mais pas le k .cesa en urgences avec 21 de tension , oxemie gravidique avec pre eclampsie, bb 1 faisait 1.7kg separee des le debut , je l ai eue ds les bras 10minutes pt etre ( mais personnel medical tip top) avant qu elle ne soit emmenee ds un autre hosto en neo natologie.transferee ds son hopital 3 jours apres je n ai pu la prendre ds mes bras qu au bout de 6jours.elle est restee 14 jours en neonat.
                                pas gd chose ne pourrait ss doute expliquer prquoi telle ou telle personne fait un baby blues , ce dopit etre un rassemblement de choses qui font que ....je ne comprends pas le bay blues ds le sens ou certaines femmes qui le font ont (certainement) tout pr etre heureuses .est ce une maniere inconsciente de formuler que l on est pas encore pret a etre maman ???? des hormones galopantes ??

                                Commentaire


                                • Bah ...
                                  Tu m'étonnes



                                  en même temps cela parait logique car franchement comment se sentir "concernée" quand on ne peut même pas s'occuper de son bébé tu as du passer par de difficiles moments et franchement vu le taux de césarienne en France la possibilité de développer un babyblues doit être significatif. Je pense franchement que le choix d'une maternité est stratégique, come pour l'allaitement j'avais choisi les Diaco en conséquence et franchement j'ai vraiement été contente de ce choix

                                  il est probable qu'avec l'instauration des maisons de naissance (qu'ils nous promettent depuis des années) l'approche sera plus soft, plus nature donc l'écoute plus grande et donc peut être une meilleure approche. En tout cas c'est super si tu t'en es sortie ce qui vraiement est flippant c'est lorsque ça vire en dépression post partum ou là ça se corsse :mal:

                                  Commentaire


                                  • Ben



                                    moi j'ai fait une dépression post partum importante pendant presque 1 an y a 5 ans j'en ai pas honte

                                    comme dit plus bas par plec ou alexasam je sais plus, je pense que j'avais envie d'avoir un enfant mais je crois que la naissance m'a montré que j'etais pas prête/trop jeune pour avoir un enfant d'où ma panique totale et ma fuite par rapport à la maternité...

                                    Commentaire


                                    • Qui a lu "un heureux evenement" ?



                                      qui traite du sujet et vous en avez pensé quoi ?

                                      Commentaire


                                      • Alors
                                        Tiens cela me rappelle



                                        mon doc qui me sort "mais ils savent que cela existe? ils veulent quoi ces gens qu'on leur fasse faire des stages dans les hopitaux pour qu'ils s'en rendent compte?"

                                        et oui, c'était la réponse qu'il m'avait donné quand je parlais des gens qui me sortaient ce que tu dis... Il en avait marre de voir des mamans qui pleuraient à cause de ce genre de jugement. C'est courant , bcp plus que tu ne le crois.

                                        Commentaire


                                        • Oui c'est un tabou



                                          alors que si tu en parles en toute sincèrité avec ta mère, ta belle mère , grand mère tantes cousines, soit elles l'ont vécu et à l'époque on en parlait pas, on faisait avec , soit elles en connaissent au moins une de leur entourage qui l'ont fait. Moi je dis que c'est plus de 1/10. La psy de la maternité me disait que c'est très très fréquent . Ma belle mère l'a connu, ma mère l'a connu deux fois car deux depression post partum, je parie que ma grand mère aussi et j'ai une tante qui l'a vécu au moins deux fois... mais on en parle pas, on prefère dénigrer cette faiblesse.

                                          Moi j'ai fait une depressionpost partum, j'ai mis un an à m'en sortir, la pire période de ma vie à cause de mon entourage qui se fichait bien de ma tronche.

                                          et une pensée à sujetdélicat qui n'a pas survécu à la depression

                                          Commentaire


                                          • Et voila



                                            je donne mon avis(mon humble avis)qui n'engage que moi,ne critique personne et il n'y a pas une pointe d'ironie dans ce que je dit et vlan....on me saute dessus!
                                            eh les filles,sauriez vous parlez calmement avec le respect de chacun?
                                            vous pouvez essayer de faire comprendre que j'ai tort autrement que par l'ironie ou par "pic"!
                                            sinon ben,prenez un temesta,ca vous calmera

                                            Commentaire


                                            • Et voila
                                              tu ne t'en rend certainement pas compte



                                              mais ce que tu as dis fait mal aux personnes ayant connu la dépression. Je pense que c'est pour cela que tu as eu des réponses aussi tranchées : on s'est senti agressé par ton post, donc réponse en adéquation.

                                              Je ne pense pas que tu ais voulu faire mal, je crois que c'est juste de la maladresse de ta part. Ce n'est pas bien grave.

                                              Ce qui me gène davantage, c'est qu'après avoir vu que tu avais blessé des gens, tu continue à tenir des propos blessants.:-/

                                              Je te souhaite, car je ne suis pas méchante, que tu n'ais jamais besoin de prendre d'antidépresseur ou d'anxiolitique.

                                              Commentaire


                                              • [QUOTE=pimpanicaille;n20468]



                                                ce que ne vous avez pas compris sur ce que j'ai ecrit!
                                                en aucun cas je n'ai parler de depression!
                                                la depression peut etre tres mal vecu(meme si je ne connai pas)je sais par mon entourage que sa detruit une personne!
                                                je parlai juste du babyblues pas de la depression!j'ai beau me relire mais je ne vois pas comment on a pu comprendre que j'agressai les depressifs

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                Forum-Archive: 2007-01

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X

                                                publicité