publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Témoignage d'une anorexique guérie...

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Témoignage d'une anorexique guérie...



    Bonjour à toutes et à tous,

    J'imagine ne pas être la 1ère à témoigner mais chacun s'en sort à sa manière et je sais que les témoignages des autres m'ont aidée dans ma guérison et m'ont donné du courage et de l'espoir.

    J'ai commencé mon anorexie vers 16-17 ans, à l'époque j'étais normale, nous avons des gros os dans la famille donc je ne suis pas fine de nature mais j'étais tout à fait normale. Je vivais en Thaïlande à l'époque, c'était ma dernière année de terminale, bref, beaucoup de chamboulements dans ma vie, le bac qui approchait, l'idée du départ, me réacclimater à l'Europe, quitter mes amis. J'étais donc assez fragile émotionnellement et complexée par la taille mannequin des Thaïlandaises et des remarques de mes amis et surtout de ma mère qui ne supporte pas les gens en surpoids.

    J'ai donc commencé un régime, je me suis dit que je me sentirais mieux dans ma peau et que les gens arrêteraient de me faire des remarques. J'ai regardé les sites internet pour me donner des coups de pouces pour mon régime, très vite j'ai tout éliminé: la graisse, les sucres, l'alcool, sans faire la part des choses. A côté de ca, 1h de natation tous les jours, boulot à fond, je me reprochais à chaque fois le temps que je passais inactive, j'aurai fait n'importe quoi pour bouger 24/24h pour éliminer ces traîtres calories. Ca marchait, je perdais 1, 2, 3,4 ... Kg, mais je n'étais jamais assez fine. Je suis donc entrée dans cette machine infernale qu'est l'anorexie.

    J'ai commencé le régime en mai, j'étais alors à 58 kg pour 1m63, mi-juillet, je ne pesais plus que 49 kg. Je me trouvais énorme. Je ne mangeais plus rien: une biscotte, une figue sèche et un kiwi au petit-déjeuner, une salde verte au vinaigre et un fruit à midi et pareil le soir. Je jetais ou cachais ma nourriture dès que l'occasion se présentait, prétextais des activités pour ne pas aller au resto tout en essayant d'être la mailleure partout que ca soit au boulot, en sport ou avec mes amis.

    Avec la perte de l'appétit s'est peu à peu instaurée une perte de la joie de vivre, moi qui étais gourmande d'habitude, le genre de fille à commander un dessert même si le repas avait été copieux, très gaie, j'avais beaucoup d'amis, je croquais la vie à pleine dents; je suis devenue un fantôme, rire était devenu un effort, mes amis me voyaient changer sans rien pouvoir faire, mes parents ont mis du temps à réagir, je n'avais qu'un but ultime que mon cerveau soit toujours plus fort, toujours de meilleurs résultats, plus de volonté, plus de courage et moins de calories. Mes règles se sont arrêtées...

    En août je suis rentrée en France, je pesais 46 kg, je perdais tous mes muscles car je ne mangeais plus de protéines du tout. Moralement, j'étais anéantie, triste, le regard vide, des pensées suicidaires...
    J'ai entamé une 1ère année de médecine en septembre, parfait pour me surpasser mentalement. Je me suis mise à bosser de manière acharnée tout en continuant à me sous-alimenter. Je me levais à 6h du matin et me couchais à 2h du matin, j'enchaînais les cafés, descendais 2km avant mon arrêt de bus pour faire du sport et ne savais jamais faire une pause.

    Ma mère très inquiète à commencer à me menacer de m'interner à l'hôpital. Ses menaces ne m'impressionaient pas du tout, elle appelait tous les jours ma soeur médecin, ne dormait plus à me voir me tuer lentement, mais peu m'importais que mon entourage souffre, je me trouvais toujours énorme. Je devais désormais mettre des ceintures à tous mes vêtements, j'étais devenue un tas d'os, filiforme, aforme, les joues creuses, les os saillants,une branche sèche qui aurait pû se casser au premier coup de vent. J'ai eu froid tout l'hiver avec mes 41 kg. Me peser était devenu mon obsession, dès que je gagnais 100 g , j'en étais malade. L'anorexie était devenue ma drogue, mon délire, ma paranoïa, cette petite voix qui me disait MAIGRIS MAIGRIS me hantait nuits et jours.

    Ma mère a instauré des pesées quotidiennes, elle voulait surveiller mon poids, me voir regrossir, alors je me mettais à tricher, je cachais sous mes vêtements amples multiples objets qui tromperaient mon poids réel et ma mère. Je n'ai pris aucun jour de congé à Noël ni au Nouvel An, n'ai pas touché aux mets pourtant si alléchants des festivités et ai présenté les concours en janvier. Je perdais mes cheveux par poignées, avait des douleurs osseuses et des escarres tellement je restais assise à bosser sur mes os dépourvus de graisse. Je flottais dans le 36...

    En février je ne pesais plus que 38, 5kg. Je n'ai pas été classée au concours, ce qui a été une tragédie pour moi. S'est ensuivie une 2 ème tragédie qui n'en est pas une réellement mais tragédie dans ma vision d'anorexique. Ma mère m'a un jour demandé de me peser à l'improviste, je n'ai pas eu le temps de tricher avec mon poids. Et là ca a été le choc pour elle, 38, 5kg, je devais aller à l'hopital, je ne tenais presque plus debout, mon corps ne suivait plus ma tête.Elle a explosé en pleurs, a appelé tous ses amis, sa famille en versant des torrents de larme, elle s'est effondrée dans les bras de mon père, je crois que ca a été le délic pour moi. Je lui ai dit que je voulais guérir, que je voulais m'en sortir car je n'avais plus d'amis, plus aucun goût de vivre, bref, la mort était plus souhaitable que cet état de dépérissement avancé.

    Mon 2 ème quadrimestre a été consacré à ca. Ma mère voulait que je consulte un psychiatre mais je voulais à tout prix m'en sortir seule, ne pas faire subir une psychothérapie à ma famille entière. Alors progressivement, je suis passée d'un régime à 200-300 KCal à un régime à 1200KCAL ( ce qui est un pas énorme pour une anorexique). J'ai peu à peu réintroduis les lipides, les protides et les sucres dans mon alimentation. Je me suis reposée, j'ai récupéré mon sommeil, j'ai essayé de me faire plaisir, ne pas me dire que parce que j'avais mangé un carré de chocolat je devais aller faire 3h de jogging après. Ca a été très dur, il y a des jours où je lachais complètement où j'allais me faire vomir, oùje reprenais tous mes vieux réflexes. Mais j'ai tenu le coup, je savais qu'au fond de moi-même je ne voulais plus mettre mes parents dans un tel état et surtout que je voulais vivre, sortir, avoir des amis, faire la fête comme tous les autres jeunes de mon âge. Le plus dur est de se voir grossir dans le miroir en sâchant qu'on ne peut pas se faire vomir après. Mais à force de remanger des aliments-plaisir, je me suis mieux acceptée dans mon corps, mes nouvelles rondeurs me plaisaient, la joie de vivre est revenue avec l'appétit, ca forme un tout. En juin je pesais 49kg, en août 53kg et j'ai récupéré mes règles.

    Maintenant je sais que je suis complètement guérie, je pèse 67 kg, je suis ronde, je suis loin d'avoir une silhouette de mannequin mais pour rien au monde je ne changerai mon poids, j'attire de nouveaux les garçons, je suis bien dans ma tête, bien dans mon corps, je m'accepte avec mes formes, mes défauts, mes rondeurs, mais je suis redevenue cette fille gourmande, pleine de vie, d'amis, d'espoir.

    J'ai beaucoup de chance de m'en être sortie seule, d'avoir réussi à affronter cette petite voix intérieure qui te pousse à maigrir. Le chemin est long et dur, la guérison est lente, il est tout à fait normal d'avoir des moments de rechute pendant cette période de guérison mais l'effort vaut le coup, la vie est trop précieuse pour être gachée par une simple question de poids. Il faut en parler, il faut se confier aux autres et chercher le plus d'aide et de soutien possible, ce chemin ne peut pas être parcouru sans l'aide de son entourage.Je souhaitre bon courage à toutes les anorexiques qui veulent s'en sortir, ne baissez pas les bras, cette maladie peut être vaincue.
    Il est très facile de tomber dans l'anorexie mais extrêmement dur de s'en sortir, alors j'espère que mon témoignage dissuadera toutes celles qui empruntent cette voie. Cette maladie est un fléau, elle entraîne des états dépressifs importants, interfère dans les études, les relations sociales, entraîne des carences importantes...

    Je tiens à dire aux parents qu'ils sont un élément majeur dans la voie de la guérison, l'anorexique tient très à coeur leurs commentaires. Je me souviens que dès que ma mère me faisait des commentaires désobligenats sur ma prise de poids trop lente à son goût pendant ma guérison, je n'avais plus qu'une envie: me réenfermer sur moi-même et reprendre le chemin de l'anorexie. Il faut être encourageant vis-à-vis de l'anorexique, ne pas espérer que du jour au lendemain elle passe d'une pomme comme repas à une fondue bourguignonne. Il faut la féliciter sur tous ses efforts et la conseiller avec subtilité et non pas de manière agressive. J'ai dit cela à mes parents lors de ma rémission, ca m'a vraiment aidée à guérir qu'ils soient positifs avec moi et non pas qu'ils me gavent comme une oie. Je sais que ca a été très dur pour mes parents et que nos relations en ont pâti pendant un moment mais je pense qu'il est nécessaire d'avoir des dialogues sur la cause de la maladie, car elle est souvent dûe aux parents.

    Je suis ouverte à tous ceux qui ont des questions sur ma guérison, des peurs, des commentaires... j'espère aider des lectrices grâce à mon témoignage comme tant d'autres m'ont aidées auparavant.



  • Quand les règles reviennent-elle après l'anoxerie?



    Coucou, j'ai presque 14ans et j'ai été aussi anoxerique (mais moins longtemps). J'ai réussi à guérir toute seule depuis deux mois. J'ai repri du poids, je ne perd plus mais cheveux mais j'ai toujours un petit problème. Depuis que je suis anorexique je n'ai plus eu mes règles (environ 6 mois que je ne les ais plus) et pourtant je les ai depuis plusieurs années! Par contre, j'ai beaucoup de pertes blanches et il y a pas longtemps, pendan 3 jours j'ai eu des pertes marrons (en fait c'était un mélange de pertes blaches et de sang). Qu'est ce que c'est?
    C'est les règles? uand reviennent-elle normalement? Comment toi tu as fait pour quelles reviennent? Merci d'avance!!

    Commentaire


    • Fatoche1967



      bonjour, il est 2h30 je ne dort pas je m inquiéte pour ma fille de 14 ans, je pense qu'elle est anorexique Elle pesait 59 kg pour 1m54.Elle s est fait opéré des dents de sagesse fin aout ne pouvant rien manger pendant 4 jours elle a perdu du poid, ensuite elle faisait attention de ne pas regrossir. Maintenant elle pése 51 kg.Ce qui m'inquiete c'est qu'elle regarde toutes les calories contenu dans les aliments, elle ne mange plus de bonbons, de gateau, ne boit plus de jus,refuse de prendre du beurre du cacao des frites .Elle qui aimait bien manger dehors ( resto, mac do..)me dit non c est trop gras.
      DAns son assiete elle enleve les féculent,ne mange plus de pain et veut que j achete que des yaourt allegés qd elle en mange.aujourd dhui elle a meme refusé de mangé fruit et yaourt.
      Pour le rassurer j ai pris rendez vous avec une nutritioniste pour qu'elle lui xplique comment manger.elle a dit oui a tout ce qu'elle lui a propose mais une fois rentré a la maison elle a continué a regarder les calories , refusé de manger du pain des féculents en disant que ca faisit grossir et qu'elle ne pouvait pas manger.
      Elle a faim ca gaaargouille dans son ventre mais sa tete refuse qu' elle mange.
      Je lui ai dit que j'etai la pour l'aider qu on allait essayer de trouver une solution .Je ne sia pas quoi faire je souffre de voir ma fille souffrir je souffre de l entendre dire que c est pas sa faute que c est dans sa tete qu elle ny peut rien.je pense qu'elle a un mal etre elle me dit qu elle est moche qu elle ressemble a un zombie qu elle a du mal a aller vers les autres, . que faire ? je lui ai proposer d'aller discuter de ca avec un professionnel je suis perdu j ai peur de mal faire.au début je la forcait a manger maintenant je l'ecoute elle me demande ce qu'elle doit manger ( elle ne fait pas toujours ce que je dis)ne prend pas de grande quantité.en attendant le rdv chez le psy sammedi 13 decembre j ai peur de mal faire. je lui ai dit qu'elle pouvait me parler n importe quand a n inmporte qu elle heure car des fois elle a des angoisses en pensant a ce qu elle a mangé(moi je sais qu 'elle n a pas beaucoup mangé mais elle, elle pense qu'elle a trop mangé).aujourdhui elle a mieux mangé mais je pense qu elle se fait vomir car a chaque fois elle va au toilette .jai peur peur pour elle comment l aider ?Comment ?je pense qu'elle a senti que j'étais inquiete ,elle a mangé pour me faire plaisir aou alors pour que je la laisse tranquille . je ne veut pas qu elle mange pour me faire plaisir j aimerais qu'elle mange pour elle.
      que lui dire ?que ne pas lui dire?que faire ?que ne pas faire?Je ne veux pas qu'elle voit ma detresse je ne veux pas qu'elle culpabilise ,elle doit déja etre trés mal pour en arriver la.J aimerais qu'elle arrive a s en sortir sans trop de sequelle,j'aimerais qu'elle vive son adolescence le mieux possible.Ton témoignage m a fait du bien je pense peut etre le montrer a ma fille qu'en penses tu?
      J aimerais qu elle prenne conscience qu elle est malade. Pour elle tout va bien y a pas de quoi s'inquiéter.
      Merci pour ta reponse j éspere que tu es toujours sur le forum

      Commentaire


      • Des questions à vous posées svp!



        bnjour je suis étidiente,je travaille, dans un cadre scolaire ( le travail est noté!! )sur l'anoréxie et j'aimerai avoir d'aventage de réponses sur cette pathologie.
        serait il possible d'avoir un témoignage en directe avec vous SVP, je vous laIsse mon numéro 06 76 98 79 36
        CORDIALEMENT

        Commentaire


        • Félicitation!



          Je suis très impressionnée par ton cheminement. Tu es la preuve qu'il est possible de s'en sortir! Il faut tout de même rappeler que la plupart des anorexiques ont besoin d'aide pour s'en sortir. Nous n'avons pas tous cette force surhumaine que tu as , tu dois avoir beaucoup de caractère! Il ne faut donc pas hésiter à demander de l'aide, quand on se sent dépasser par tout ca. Par contre, je me permettrais de mettre un bémol à ce que tu dis concernant les parents "qu'il est nécessaire d'avoir des dialogues sur la cause de la maladie, car elle est souvent dûe aux parents". Il y a un mythe concernant cette idée. Plusieurs personnes pensent que l'anorexie est inévitablement dû aux parents. Dans la plupart des cas, ca n'a rien à voir avec les parents (Sissi l'impératrice d'Autriche, par exemple, était anorexique, ca n'avait rien à voir avec ses parents, mais plutôt avec toute cette pression de gouvernante, qu'elle devait porter sur ses épaules). Dans mon cas, je ne pourrais pas dire ce que mes parents auraient pu faire de mieux. Mais comme ils restaient dans ce mythe (la faute des parents), ils se sont culpabilisés jusqu'à s'en rendre malades eux aussi. Et maintenant que je suis mère, il me semble évident que leur situation devait être catastrophique: il n'y a rien de pire que de voir son enfant mourir de faim, impuissant. Leur réaction, face à ma maladie, était souvent "déplacée", c'est un fait. Mais je ne sais pas trop ce que j'aurais fait à leur place. Aujourd'hui nous en savons de plus en plus sur l'anorexie (mais pas encore assez!) ce qui nous permet de mieux comprendre la maladie. Et ce mythe tend à dispraître de plus en plus.

          Commentaire


          • Témoignages



            Bonjour,
            j'ai lu ton témoignage et si t'as réussis à guérrir c'est génial.

            Je me permets de te laisser un message car je suis étudiante en pycho et je fais un mémoire sur les TCA en particulier l'anorexie.

            Mon mémoire porte sur l'image du corps et le schéma corporel.
            Je cherche des personnes souhaitant me faire part de leur histoire (anonymement si souhaité) lors d'une rencontre sur paris ou en région parisienne. L'entretien dépendra des personnes, et ne dure pas plus d'une heure.

            Si tu es intéressé n'hésite pas à me répondre. Ton témoignage m'aidera beaucoup à avancer !
            je te laisse mon adresse mail : ckprincesa12_1@hotmail.fr

            Merci d'avance.
            Allyson.

            Commentaire


            • Témoignages
              Chapaeu bat!!!!!!!



              kel preuv de courage kan g lu ton histoire d frisson mon parcouru le corps mai peu tu me dire si il y a d palier dan lanorexi?car dan ton discour je me retrouv un peu mai pa oci fort je boi du café a longueur de journee je sui obligé dec fair a manger pour ma fille mai si ca ne tenai ka moi..........la nouritur mécoeur de plu en plu a ton avi suis je anorexique pour otan?g deja u ce genre de comportemen mai je n,e le pren pa o serieu jme voile la face je pense je fai 1m73 pour 52kg bref g d commentair desobligean a chak foi de la part de mon entourage mai je ne repon ke par"je c" jatten une reponse mem si el est movaiz!

              Commentaire


              • Une anoréxique complétement perdue et en recherche de soutien et d'aide



                Bonjour,
                je me prénomme Laëtitia, et je suis agée de 22 ans. Voilà presque 4ans que je suis tombée dans l'anoréxie et aujourd'hui je ne sais plus quoi faire pour me sortir de cette tourmente malgré ma volonté irrépressible de me sortir de cette maladie destructrice, ce suicide lent que je m'inflige, jour après jour.
                Aujourd'hui en lisant ton mail je me retrouve et me dis que peut être moi aussi je pourrais retrouver le chemin de la vie. Car tout comme toi, je mordais la vie à pleines dents, j'avais de nombreux amis et demeurais une grande gourmande.Mais dès lors, la maladie ne fais plus que partie de mon existence et je ne semble pas trouver la voix de guérison. Malgré le soutiens de mes parents et de quelques amis qui je dois dire aujourd'hui me délaissent par découragement je ne parviens pas à sortir la tête de l'eau.
                Je fais 30 kg pour 1m63 et je me vois mourir à petit feu. Peux tu me répondre et m'aider s'il te plait.
                Laetitia

                Commentaire


                • Aidez moi je suis dans un suicide lent



                  pour toutes réponses vous pouvez me joindre à mon adresse mail titia312@hotmail.fr
                  merci

                  Commentaire


                  • Comme ça



                    Coucou,ton témoignage m'a beaucoup intéréssait.J'écris un livre qui parle d'une jeune fille anorexique,et j'aimerais bien que tu me precise ce qu'on pensse dans notre tête , nos peurs , nos buts.Voila tchou

                    Commentaire


                    • Fatoche1967
                      Ne tinquiète pas.



                      Salut,moi aussi j'ai 14 ans et je pèse 48 kg pour 1m60.Et j'peu te dire que je suis assez ronde...Mais après,tout dépent des os.Je te conseille d'aller lui faire voir un medecin lui parler de son comportement.Surtout ne la force pas a manger;essaye de lui montrer des témoignages de filles anorexique...Dit lui que si elle veut s'affinir elle n'as qu'as faire plus de sport.Moi ossi j'ai était comme ça (sauf que je me fesait pas vomir).Dit-lui que tout les manequins les Stars qu'elle voie elle se sont soit fait de la chirurgie estétique,qu'elle se boure surement de compléments alimentaire et que la majorité des photos son retouchées.Dit lui aussi que les autres filles qui sont anorexiques elles perdent leurs cheveux leurs dents qu'elles sont pas belle et qu'elles doivent forcer a mort pour le maquillage...Sans formes on ne resemble plus a rien...
                      Voila tchao et bon courage
                      Dsl pour les fautes

                      Commentaire


                      • Mal dans ma peau



                        Bonjour Pauline,

                        Ton message m'a mis les larmes aux yeux.

                        Je t'explique mon cas

                        J'ai 23 ans et je suis super mal dans ma peau depuis que j'ai regrossi.

                        Je suis actuellement à 49 kg pour 1m58. J'ai pesé 41 kg il y a quelques mois et j'ai fais pendant un an 43-44 kg. Je mangeais qu'une fois par jour mais je me trouvé plus jolie que maintenant.

                        cuisses : 52
                        taille 64 (si je me trompe pas)
                        hanches 96 (énormes)
                        poitrine : 85
                        au niveau du ventre : 75 (je le trouve énorme)

                        Mon problème (autre qu'être mal dans ma peau) c'est que je n'arrive pas à arrêter de me faire vomir.
                        J'ai regrossi car je me suis séparée de mon copain (4 ans ensemble) qui me traumatisait certains agissements (pas violant) mais j'ai tout de suite eu une période amoureuse avec un autre qui m'a donné confiance en moi (plus des rendez-vous de psy) mais cela s'est vite terminé et j'ai recommencé mes vomissements. Je ne sais plus quoi faire, j'ai longtemps pensé que boire me faisait grossir. Je fais trois repas par jour et je culpabilise après chacun. J'adore manger c'est un plaisir et j'ai plus la force de faire un régime (j'en ai fais un pendant 4 ans).
                        Il y'a un chose que je ne comprends pas c'est que je rentre dans le 34, malgré mes hanches énormes (un peu sérré parfois mais pas dans tous les magasins) et certaines filles bcp plus minde que moi ne rentre pas dans le 34 ...

                        J'ai comme toi longtemps eu le drame de la balance : à pleurer des nuits pour 100 g, la tête qui tourne et la voix qui me disaient de ne pas manger. Sauf qu'aujourd'hui elle revient depuis 2 mois, et je n'ai meme pas mon poid pr me consoler : 49 kg c'est énorme. Je n'arrive plus a me stopper de me manger et pour illiminer je vomis, mais je ne maigris pas c'est l'horreur. Je destes mon haut du corp et l'idée de me mettre en maillot me fait pleurer.

                        Personne ne me prend au sérieux (autre que mon ancienne psy) car je suis consciente de ce que j'ai. Quand je faisais 41 kg je savais que c'était pas bien mais l'idée de prendre un kilos me faisait peter des plombs. Je ne voulais rien savoir mais je savais ce que je faisais. je n'ai pas perdu mes règles mais je perdais énormément de cheveux qui n'avait plus de voulume. Mais mon déssepoir d'aujourd'hiui c'est que malgré mon mal être d'avant, je voudrais quand même redevenir comme ca ! Je me trouve vraiment grosse et le miroir me fait pleurer.

                        s'il te plait aide moi, j'ai déménagé alors je ne peux plus voir mon psy et j'ai tant besoin d'aide.

                        Merci d'avance et mille félicitations pour ton parcour, je t'admire ....

                        Commentaire


                        • Lalane01



                          bonjour, j'ai 17 ans et je suis anorexique
                          je trouve que tu a été très courageuse, j'admire vraiment ce que tu as fais pour t'en sortir !!
                          Avant cette ... de maladie je pesais 52kg pour 1.67m et je ne me trouvais pas grosse j'étais bien dans ma peau . Mais j'ai eu des problèmes dans ma "vie amoureuse" du coup je suis devenue anorexique. je suis descendue a 38kg j'ai évité de peu l'hosptilasition. Désormais je pèse 45.5kg mais depuis deux mois je grossis beaucoup moins vite je n'ai repris que 50 grammes je commence a desesperée. En plus de cela mon père ne voit pas mes efforts et me le dit clairement. depuis que je suis malde je vois bien que tout le monde en souffre et je me dit que je leur pourri la vie et qu'il faudrait mieux que je parte. Parfois j'ai tellement envie de grossir que je mange beaucoup de gateaux de chocolats... au point d'en avoir très mal au ventre.
                          COMBIEN DE TEMPS AS TU MIS POUR RETROUVER TON POIDS NORMAL?
                          AS TU MANGER DES CHOSES SPECIALES POUR GROSSIR PLUS VITE?

                          merci d'avance pour tes reponses

                          Commentaire


                          • Ma fille de 12 ans fait une rechute d'anorexie mentale



                            Merci Pauline pour votre témoinage et conseils, car il est vrai que nous parents avons du mal à voir son enfant partir dans une spirale infernale. Cela fait 8 mois environ qu'elle perd du poid, et moi ma réaction était de lui imposer des portions alimentaires, et malgré cela elle n'a pas réussi à prendre du poids.
                            Son médecin qui est aussi ma patronne et une amie m'a conseillée d'aller voir une de ses consoeurs et une psychanalyste, cela fait un mois qu'elle voit la psy toutes les semaines et son nouveau médecin depuis la semaine dernière.
                            Elle m'a demandé de stopper les portions obligatoires et de la laisser se servir seule ce que la psy a apprécié aussi.
                            Nous retournons demain voir le médecin, en une semaine il ne faut pas espérer de miracle au niveau de poids.
                            Ce que je souhaite c'est qu'elle aille mieux dans sa tête, et suivre vos conseils pour ne plus la harceler.
                            Une maman qui s'inquiéte et qui culpabilise beaucoup
                            Cordialement.

                            Commentaire






                            • Bonjour!
                              Nous sommes des élèves en classe de Terminal ST2S (science et technologie Sanitaire et Sociale) à Annecy (74) et nous faisons dans le cadre de nos cours, des acitvitées interdisciplinaires (genre d'exposé).
                              Nous avons choisi comme thème l'anorexie, plus précisement ces conséquences psychologiques, sociales et physiques chez les ados.
                              C'est pourquoi nous serions interesser, afin de compléter notre exposé de vous poser quelques questions (en plus de se superbe témoignage) sur votre "ancienne vie d'anorexique" (nottament les conséquence au niveau des études... ) .
                              Merci de votre attention.

                              Commentaire


                              • Reponse



                                jai lu tn temoignage et jai eu mal o coeur kar la je me revois sauf ke je suis pas sortie de la pourtant je lis bcp de livre et jessaye de men sortir mais jarrive pas et sa me fais peur je me demande se ki va marriver et je sais pas si je pourrais men sortir et mon num cé 0678040188 tout ce ki vois ce sms est ce kil peuvent menvoyer un sms jais besoin de soutien

                                Commentaire


                                • Ma fille de 12 ans fait une rechute d'anorexie mentale
                                  Pb ma fille 9 ans



                                  Bonjour, je viens de lire votre message. Je suis maman d'une petite fille de 9 ans anorexie mentale depuis l'age de 6 ans. Pouvez vous me dire comment vous avez aider votre fille et j'espère de tout mon coeur que votre fille va mieux . J'ai deja tenter pas mal de choses avec ma fille et rien ne fonctionne. Je lai meme fait du cavage je la forcais a manger mais malheureusement apres elle vomissait. Je viens d 'ecrire un message au nom de evelyne1316 si vous pouvez m'aider en quelques conseils je vous serais reconnaissante oui moi aussi je culpabilise et je n'arrive plus en m'en sortir mentalement, ma fille deperie et je suis impuissante pour l aider alors merci de mavoir lu

                                  Commentaire


                                  • Des news



                                    Bonjour,

                                    j'ai lu avec bcp d'attention ton mail qui me touche, me parle et me donne bcp d'espoir. Je suis ds une démarche de guérison car l'anorexie me prive du bonheur d'etre mère. Je suis aménorrhée depuis bientot 2 ans à cause de mon poids. Il me faut reprendre du poids mais bcp de questions me paralysent. Je voulais savoir où tu en étais à ce jour, presque 3 ans plus tard.
                                    J'espère en tout cas que tu vas bien..et merci de ce beau cadeau que tu nous a fais

                                    Commentaire


                                    • Anorexie



                                      bonsoir,
                                      je suis inquiète car je suis déjà passée par une phase d'anorexie en 2001 où j'ai perdu 21 kg en un moi. J'ai réussi à m'en sortir en étant hospitalisé et surtout avec l'aide de ma maman.

                                      La naissance de mon fils en 2004 a été très bénéfique car je ne pensais plus du tout à mon poids surtout que je n'avais pris que 5,5 kg pendant ma grossesse.

                                      Il y a 2 ans de cela, en allant le conduire à l'école, on m'a demandé si j'étais enceinte, j'étais abattue et j'ai commencé à faire de nouveau attention à mon poids puis fais une dépression, j'ai étais hospitalisée mois en psychiatrie avec de grosse crise d'anorexie.
                                      Bref, j'ai raté mon concours d'auxiliaire à 2 points. Je suis sortie de l'hôpital début avril et j'ai perdu mon père fin juin. Depuis c'est très compliqué, je culpabilise énormément. Je suis en ALD car je suis incapable de retravailler avec un lourd traitement.
                                      Il est vrai qu'il y a eu une période où je me sentais beaucoup mieux mais là depuis 3 semaines je suis en train de replongé dans la dépression et depuis quelques jours je ne mange plus ou si je prend un repas car je suis obligée (surtout quand je suis avec ma mère), je me fais vomir.

                                      J'aimerais savoir comment pouvoir manger sans prendre de calorie et continuer à perdre du poids.

                                      Je n'ai que très peu de force et suis extrêmement fatiguée. Que faire, j'ai peur d'y rester et de faire souffrir mon fils. S'il vous plaît, j'ai besoin d'aide.
                                      merci à celle(s) qui pourront m'aider.

                                      Commentaire


                                      • Tu m'as mis la larme à l'oeil



                                        Je voudrais savoir, c'est délicat et si ça te gêne ne réponds pas. Tu as dû déjà vomir que disent les médecins à ce sujet, ça fait quoi ds le ventre et l'oesophage ? quelle maladie
                                        genre cancer ça peut faire ?
                                        J'ai lu tout ton mail, tu es forte et intelligente, je pense que cette victoire là vaut plus que de réussir ses études ou autre défis.

                                        Commentaire


                                        • Sos



                                          Bonjour
                                          J'ai 14 ans, je m'appelle Olwenn et je suis anorexique depuis environ un an. J'aimerais parler à une anorexique qui à réussi à s'en sortir; votre témoignage m'a touché et m'a donner un nouvel espoir. Quels sont les conseils que vous pourriez me donner ?
                                          J'éspère que vous aurez mon message, et je vous pris d'accepter, s'il vous plait, de prendre le temps de bien vouloir y répondre.
                                          Au revoir

                                          Commentaire


                                          • Anorexie-aidez moi



                                            Bonjour,
                                            Nous avons une fille de 16,5 ans. en janvier 2011, elle a eu un gros coup de fatigue : envie de dormir tout le temp, toujours fatiguée, perte d'appétit. après analyse sanguine, il a été trouvé une carance en fer et un t3 libre de thyroide inférieur au taux normal avec une TSh normale. le médecin en a conclu une dépression saisonnière et lui a donné un traitement d'un mois en fer. Depuis, elle n'a toujours pas faim et a réduit ses quantitées au niveau alimentation. Résultat en aout 2011, elle ne faisait que 40kg. le médcin a conclu a des troubles du comportement alimentaire. Néamoins, je m'interroge car une anorexique fait-elle des gateaux pour en manger une portion?. Notre fille n'est dans le sport à outrance pour perdre du poids. Elle a une activité normale. elle n'a toujours pas faim mais se force à manger. Elle mange de tout: des féculents, de la viande rouge, des fruits, des légumes verts, des yaourts, des gateaux mais ne grossit pas. Mon médecin reste toujours dans son optique d'anorexie mais ne teint pas compte du t3 qui a encore diminué et de sa carence en fer qui a augmenté.
                                            S'il vous plait, répondez moi. Pensez vous que notre fille est anorexique? Une réponse de votre part m'aidera à m'orienter, pour l'aider. Je ne sais plus quoi faire . merci pour vos réponses.

                                            Commentaire


                                            • Deuxième avis
                                              Anorexie



                                              bonjour,
                                              je réside dans le pas de calais. Je ne mange plus depuis le samedi des vacances. J'ai été hospitalisé pendant 7 jours en psychiatrie; c"est encore pire j'ai perdu 10 kg. merci de ton aide. J'ai peur

                                              Commentaire


                                              • Anorexie-aidez moi
                                                Deuxième avis



                                                bonjour, je ne suis pas médecin et ne sais donc pas si votre fille souffre d'anorexie. Ma fille de 17 ans a traversé une période d'anorexie l'année dernière avec deux mois d'hospitalisation et gavage, elle a repris tout son poids, une vie scolaire (terminale) et sociale tout a fait normale . Elle reste suivi de très près par son nouveau médecin car celui qui la suivait pourtant depuis des années a banalisé ces symptomes. Si vous n'êtes pas complètement convaincue par la prise en charge ou le diagnostique de votre médecin, allez prendre un second avis. Si vous habitez en région parisienne, n'hésitez pas a prendre contact avec des centres comme La maison des adolescents a Paris, ils sont très très bien et sauront vous orienter si besoin. Les anorexiques passent beaucoup de temps a cuisiner ou faire de la patisserie...pour les autres et peuvent aussi, involontairement, faire preuve de grandes capacités de dissimulation qui rendent difficile de savoir exactement ce qu'elles mangent ou gardent. Une aide psychologique pour vous peut aussi être bénéfique par rebond à votre fille. Surtout ne restez pas seule avec vos doutes, tout peut basculer très vite, allez prendre conseils auprès d'un spécialiste des TCA (troubles du comportement alimentaire), il y a en général des consultations dans tous les hôpitaux. Pour ma fille nous avons réagit "sur le fil" car le médecin soutenait qu'il gérait l'affaire, cela aurait pu être vraiment catastrophique pour elle et cela a basculer sans prévenir. Votre soucis d'aider votre fille est le premier pas de la guérison. Bonne soirée,

                                                Commentaire


                                                • Anorexie-aidez moi
                                                  Conseil anorexie



                                                  Bonsoir,
                                                  J'ai moi meme un fils de 22ans qui semble etre dans la meme situation que votre fille.Tout a commencé par une infection intestinale au printemps qui lui a coupé l'appétit pendant quelques jours et depuis il ne connait plus la sensation de faim.Il a perdu 15kg,il pése 49kg pour 1.81m on dirait un squelette.Le médecin nous a expliqué qu'il s'agit d'une anorexie inconsciente ,il accepte de se soigner,se force à manger un peu de tout bien qu'il n'ai pas faim .Il a des dosages hormonaux qui ne sont pas très bon ,le médecin l'explique par le fait qu'il soit dans un état de grande faiblesse et de fatigue intense,il a toujours froid ,il va étre hospitalisé sous peu à Marseille à la Timone ils ont un service spécialisé pour cela.C'est une situation très difficile à vivre car on se sent impuissant face à cela ,notre médecin nous a dit que le psychique inconsciement avait effectué un verrouillage de l'appétit(ce n'est pas évident à décrire) et qu'il va falloir le déverrouiller.On se sent très seul face à cette maladie.Je vous conseille de prendre rendez-vous chez un spécialiste des troubles du comportement alimentaire.J'espère vous avoir apporté un peu d'aide.N'hésitez pas si vous avez des questions à me poser.Ca fait du bien de pouvoir parler avec d'autres parents qui ont les memes problèmes.

                                                  Commentaire

                                                  publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité