publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Marre...

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Marre...



    ce message commence comme beaucoup d'autres, je pousse un cri de rage, de dégout, de peur et de souffrance. j'essaie de me sortir de la bv, je commence à prendre conscience de certaines choses qui auraient eu un impact sur moi, et auraient favorisé la maladie. je me rends compte de ce vide affectif, de cette peur de l'abandon, et pourtant je suis entourée.

    j'ai décidé d'écrire une lettre à mon amie d'enfance et sa mère, pour leur expliquer ce que j'ai. elles ont partagé ma vie, et m'ont offert un foyer quand j'en avais besoin. mais j'ai tellement peur de les décevoir, de les peiner... je ne sais pas si j'oserai les envoyer. qu'en pensez vous?

    en ce moment je replonge, et je délaisse le couteau à pain pour employer le cutter, plus "efficace". je ne veux pas mourir, juste sentir ce sang qui coule hors de moi comme un poison. après les crises, je me fais vomir, et je ressens le besoin de me mutiler. me punir une fois de plus. me donner une bonne raison de me haïr, avec de sales marques sur les bras.
    je ne sais pas vraiment quoi faire, j'essaie de garder la face en assurant à mon copain que ça va passer, que ça va mieux... mais j'en ai assez de faire semblant, j'aimerais être aidée.

    merci pour votre lecture

  • Trop tard
    Nettoyage en cours ^^



    salut, merci pour ta réponse pleine de bon sens.
    ceci dit, mes automutilations résultent d'une volonté d'auto destruction, pour la raison simple que je me déteste. je ne me sens pas telle que je le voudrais. effectivement je devrais laisser une place à l'erreur et l'imperfection...
    alors je ne m'autorise pas le droit d'être heureuse. telle est mon erreur.
    tu as raison quand tu dis qu'il faut remettre les choses à leur place. j'y travaille. c'est pas simple de se souvenir, mais je prends conscience de choses petit à petit.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2009-05

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité