publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Anorexie et boulimie chez l'adulte: besoin urgent de parler :cry:

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Anorexie et boulimie chez l'adulte: besoin urgent de parler :cry:



    J'ai 33 ans et je suis anorexique depuis plus d'un an, mais elle s'est transformée en boulimie vomitive et j'ai quand même repris du poids. Je n'ose plus monter sur la balance, je suis terrorisée!
    Mais mon reflet dans la glace me dégoute horriblement. Je me sens sale et je suis en colère tout le temps contre moi parceque je suis faible devant cette foutue nourriture!
    Je suis en grande détresse et j'ai vraiment besoin de parler à des personnes qui vivent la même chose.
    J'ai hâte de discuter et d'apprendre à vous connaitre pour se soutenir.
    Merci d'avance

  • Missmiettes



    bonjour je suis dans le meme situation que vous et jai aussi beaucoup de mal a me regarder dans un miroire , et je ne supporte pas non plus de me voir manger , je veux maigrir mais mon corps ne veux pas j'ai l'impression que meme en restant sans manger plusieurs jours (pouvans aller jusqu'à 10 /15 jours) mon corps ne réagis pas il reste gros et lourd !! je n'en peut plus !! a chaque fois que je suis obliger de manger je me supporte encore moins comment je peux me permettre encore de manger avec tous ces kilos a perdre alors il faut que tout ressorte ! mon envie de maigrir et vraiment importente pour moi , la nourriture m'équeure , mais malgres sa je veux arreter pour mes enfants , mais ne sais pas comment mis prendre ... :/

    Commentaire


    • :-( merci de votre réponse



      et moi non plus, je ne sais plus quoi faire pour stopper cet engrenage.Je vois une psy, suis sous anti dépresseur, mais rien n'y fait, mon anorexie s'est transformée en boulimie. Je trouve cela vraiment dégradant.
      Je me sens enflée de partout, j'ai du mal à rentrer dans mes jeans alors qu'il y 3 mois environ, je flottais limite dedans.
      J'aimerai redevenir normale pour mon mari et ma famille, mais je n'y arrive pas. Personne ne sait pour la boulimie vomitive, j'ai trop honte.

      Commentaire






      • moi je suis seul pas de medicament ni de docteur juste mon conjoin au courent dune partie de se quil marrive . pour moi je ne me suis pas malade, sa n'est que des mauvaises habitude a changer , comme une mauvaise alimentation , meme si je sais que quelque chose ne va pas enfin de compte ... pour l'instant je ne pense pas pouvoir m'en sortir car mon poid me preocupe plus que jamais avec l'été qui ariive , le regard de tout ces gens sur mes formes je ne supporte pas.
        apres je sais quil va falloire que sa s'arrete car j'ai des fois quelques petit malaise , des vertiges ,surment du a des carence ou des baisse de tension je ne sais pas vraiment, qui me fond tomber et quand je suis avec mes enfants sa n'est vraiment pas evident a géré jai peur de la mauvaise chute ... car malgres mon obsesion pour mon poid je pense a elles et me dit quel ne merite pas une mere qui se preocupe plus d'elle meme que de ces enfants allans jusqua prendre des risques . (pour info j'ai 22 ans et 2 filles de 3ans et 11 mois ) jai toute les reson du monde pour arreter tout sa mais la force me manque c telement facile de ne pas manger pendan un temps et s'empifré comme on le veux en sachan que de toute fason sa finira dans les toilette avant meme etre digeré mais je me sens faible sans aucune armes contre tout sa :/

        Commentaire


        • C'est une maladie



          du moment qu'on se met en danger mais qu'on ne réagit pas. C'est difficile de l'accepter comme tel. J'ai mis plus d'un an pour prononcer le mot anorexie. Et comme tu dis, c'est tellement facile de ne pas manger, et de craquer sur tout et n'importe quoi du moment que ça finisse au fond des toilettes...
          Je ne me considère pas non plus comme malade. Mon mari vois bien que quelque chose de va pas, mais il ne sait pas pour les crises de boulimie ou simplement quand j'estime avoir trop manger, hop 1/2l d'eau et c'est parti... Personne ne le sait dans mon entourage, sauf ma psy.
          Je comprends que tu culpabilise pour tes enfants, mais c'est pas pour eux que tu dois t'en sortir, c'est d'abord pour toi. C'est bien là la difficulté. Mais parler ça fait du bien. Essaie d'aller voir un ou une psy, peut être que tu vas avoir le déclic

          Commentaire


          • Pas pour les docteur et leurs medicament



            Mon but aujourd'hui et d'essayer de m'en sortir seul pas de médecin ou de médicament j'ai la plus grosse appréhension de devoir un jour me rendre chez un médecin . Concernant se qui m'arrive je suis passée dans la seconde fasse de cette saloperie je n'est rien avaler depuis 3jours appart hier mais rien ne passer et j'ai tout rendu en moin d'une heure je suis fatiguer , dans les vape , envie de ne rien faire , et je ne supporte rien . Tu as déjà vécu sa ? Parce que j'ai l'impression de partir en dépression tellement rien ne va pfff

            Commentaire


            • Pas pour les docteur et leurs medicament
              Oui,



              de toute façon, anorexie ou boulimie sont liées à une grosse dépression, ça va avec.
              Je comprends que tu ne sois pas pour les ... mais il y en a de très bien et ça permet de vider son sac sans être jugée. J'ai pourtant eu une mauvaise aventure avec un psy qui me bourrait de médocs en tout genre, résultat: un zombie et une TS. Je suis une miraculée d'ailleurs.
              Mais malgré ça, j'ai quand tenté "ma chance" auprès d'un autre médecin, et pour l'instant j'en suis satisfaite. Je ne suis pas un zombie, et elle n'est pas pour le gavage de médocs, donc sur ce point, on s'entend bien.
              Quant à ce que tu ressens, c'est comme si tu te trouvais dans une prison que toi seule peut voir. J'ai l'image d'un animal en cage qui tourne en rond toute la journée, qui, même épuisé, continue pour trouver la solution pour séchapper.
              Mais sâche une chose, il n'y a que toi, et toi seule qui peut te sortir de cette prison.
              Je veux bien qu'on corresponde par mail pour t'aider si ça te dit. Le fait de se confier à une tierse personne peut t'aider à avoir le déclic que tu attends. Et puis de sortir tout ce qu'on a sur la patate sans jugée ça fait un bien fou je trouve.

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2013-04

              publicité

              Chargement...
              X

              publicité