publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Texte pour ceux et celles qui aspirent au bonheur, malgré tout

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Texte pour ceux et celles qui aspirent au bonheur, malgré tout



    Bonjour les filles et les gars,

    Comment commencer. Aujourd'hui j'ai été confrontée à l'anorexie. Une fille que je connais vit avec elle, je viens de l'apprendre. La coloc qu'on préférerait ne pas avoir.

    L'anorexie, ma vieille amie, après tant d'années à se côtoyer, j'ai l'impression nette aujourd'hui que tu ne fais simplement plus partie de ma vie.

    J'ai envie d'envoyer un message d'espoir à vous les filles et les gars de ce forum, pour que vous ayez la certitude qu'il y a la lumière au bout du tunnel à la fin de ce ... de cauchemar !

    Je veux juste que vous sachiez que tous vos efforts paient, et même si cela vous gruge toute votre énergie, que la colère vous ronge, vous y parviendrez finalement !! Et cela même si vous avez la certitude que non, aujourd'hui. Notre capacité à être heureux repose sur le niveau de chagrin que nous avons vécu dans le passé.

    Voici mon histoire...

    Un jour, j'avais 15 ans. Un jour, j'avais 16 ans. J'avais une mère contrôlante. J'avais besoin d'une vie sociale, mais j'étais limitée par sa phobie qu'il m'arrive un truc si je sortais de chez moi. Donc, je payais pour ses peurs. J'avais la permission de sortir que très rarement et encore pas très tard. Ça m'a suivi un peu après ma majorité. J'en avais assez de me faire pourrir la vie, j'avais besoin d'amis, de contacts sociaux... J'ai pas besoin de vous expliquer de ce qu'on a besoin à l'adolescence. L'anorexie a été mon réflexe, ma façon de prendre "le contrôle". Je le sais parce que même après m'être repris en main, lorsque j'avais une chicane avec ma mère, et surtout à ce sujet, j'étais incapable de me nourrir. C'était un réflexe. La seule façon qu'il me restait de prendre le contrôle. Je l'ai compris que plus tard.

    Comme vous, j'ai vécu la solitude, l'isolement, puis la rage, la faible estime de soi. Les larmes. Le perfectionnisme. J'en voulais à tous ceux qui jugeaient mon assiette. J'étais constamment fatiguée et congelée. J'ai eu des périodes d'aménorrhée de plusieurs mois avec des périodes où je n'allais pas à la selle de quelques semaines (désolée des détails). J'étais en état dépressif, trop maigre. Mais je préférais être maigre plutôt que d'avoir des rondeurs. Les rondeurs... Je ne mapercevais pas pendant ce temps que je perdais mes muscles. Que mon coeur battait de moins en moins vite. Que le potassium nécessaire à ce que la vie m'habite descendait peut-être dangereusement dans mon sang. Ni que le courant électrique dans mon coeur pourrait devenir anormal. Non. Dans notre prison mentale, on ne pense pas à ... est bien pour ça que nous luttons. Sortir de notre prison mentale. Celle que nous avons nous-même créée. Nous seule en avons la clé. La persévérance... Aller chercher de l'aide.

    Il faut accepter de laisser entrer quelqu'un dans nos problèmes, il faut avoir la certitude que même si en ce moment, manger nous fait sentir encore plus mal, un jour nous mangerons en se sentant tout à fait bien et épanoui(e). C'est presqu'un miracle vous me direz, mais c'est un miracle qui est possible.

    Pour ma part, le but que je recherchais, l'important, c'était de ne pas prendre de poids. À cet instant, je pesais 86 lbs pour 1m59 (5"3). C'est exténuant de passer toute son énergie à calculer, calculer toujours les calories, pour la plupart du temps à la hausse, pour être sûre de ne pas prendre de poids. Donc manger et ne pas prendre de poids, pour moi, c'était impossible. Donc en mangeant c'était certain que je n'atteignais pas mon but. Je me trompais.

    Je vous épargne quelques moments de mon histoire.

    Avec ma mère, on a pris les "pages jaunes" et on a cherché une nutritionniste/diététiste. Elle a été très patiente avec moi. Elle m'a établit un menu avec le guide alimentaire canadien des portions de chaque groupe que je devais respecter pour mes besoins énergétiques de base, donc je ne devais pas prendre de poids. Seulement me maintenir. Et ce qu'elle m'a dit était vrai. Je la voyais aux 2 semaines, puis aux mois. Je mangeais tout ce dont j'avais besoin, des vitamines, des minéraux, des gras, des protéines, des glucides. J'étais équilibrée. J'étais maigre mais avec un beau teint. J'ai vu la différence. Comble du bonheur : j'avais même perdu 2 livres en mangeant tout ce que mon corps avait besoin !! Ensuite, lorsque le moment était venu selon elle et selon moi, elle a intégré un produit céréalier de plus par jour. Ça a été très long avant que mon poids augmente, si cela peut vous rassurer, ça a été une transition tout en douceur, aucune perte de contrôle. Je restais en contrôle. Donc je ne calculais plus des calories mais je calculais mes portions avec une tasse à mesurer et tout et tout... Je calculais toujours mais en sachant que j'étais sur la bonne voie. Ça a duré un bon moment. J'ai pu y aller à mon rythme puisque je prenais très lentement du poids. Ensuite, pendant 5 ans, je ne calculais plus mes portions mais je gardais des reliques et des habitudes d'anorexique : regarder les calories, vouloir être mince, ne pas vouloir de rondeur, mais au moins, je mangeais ce dont j'avais besoin pour être en santé. Je faisais ma propre épicerie et je choisissais souvent tel produit parce qu'il était moins calorique que l'autre à côté.

    C'est possible, les filles... C'est possible d'y parvenir, et je sais que vous êtes capable. Je sais que la solution facile en ce moment ce n'est pas de vous battre pour vous nourrir convenablement, mais au bout du compte, vous pourrez dire que vous êtes des battantes, que vous avez du caractère, de la persévérance, vous aurez une expérience de plus à votre baluchon, votre victoire fera à tout jamais partie de vous ! Cela aura fait de vous quelqu'un de plus entier et de grandi.

    L'anorexie de m'a pas apporté que du négatif. Elle m'a aussi apporté l'envie de manger santé, des bonnes habitudes pour moi, mon physique et mon psychique. Elle m'a appris la persévérance, le contrôle de soi, et ce dans les pires et les meilleurs moments. Elle m'a donné l'aspiration d'être heureuse.

    L'anorexie nous force à apprendre le respect de soi, se permettre de s'aimer, si l'on veut en sortir vivant. Se permettre de grandir en santé, épanoui(e), de réaliser le reste de sa vie comme on l'entend.

    Admettez que vous avez besoin d'aide, et allez la chercher, seul ou avec l'accompagnement d'une personne chère, si ce n'est déjà fait. Le seul but des professionnel est de nous aider, ils travaillent pour nous. N'attendez pas plus longtemps, cela ne fera que rempirer.

    Lorsque j'avais des pensées destructrices comme "je suis grosse, j'ai des rondeurs, je suis laide" je me forçais à remplacer ces phrases par "J'ai la pensée que.... je suis laide." Ou "J'ai la pensée que je suis ceci, je suis cela." Essayez-le. Vous vous rendrez vite compte que notre tête nous envoie souvent de fausses affirmations.

    Bilan d'aujourd'hui :
    27 ans. Ce matin, avec la nouvelle de cette fille qui vit avec l'anorexie, je me suis demandé : "et moi, est-ce que je vis encore avec l'anorexie ?" La réponse a été non. Il n'en reste que des souvenirs. Le résultat d'un labeur qui en a valu la peine. Un travail sur nous. Vous avez raison d'en être fièr(e)s ! Ça m'a permis de réaliser un rêve. Dans 9 mois, je serai maman. =)

    Courage !! Vous en valez la peine !!



    Lisa




Publicité

Forum-Archive: 2014-04

publicité

Chargement...
X

publicité