publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Qui peut me parler du methotrexate?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Qui peut me parler du methotrexate?



    Bonjour,
    Le rhumato que j'ai rencontré il y a peu de temps me conseille ce médicament pour un rhumatisme psoriasis.
    Aimerais recueillir vos avis. Ce médicament me semble un peu lourd. D'après mon dermato, ce médicament s'emmagazine dans le corps et y reste à vie.
    Merci de m'apporter vos témoignages.
    Victoire

  • Je te fais un copié/collé.



    Par contre, je crois que c'est plus accés sur la PR...
    Méthotrexate

    Médicament* anticancéreux , antimétabolite* dont la structure est voisine de celle de l'acide* folique. comme les autres antimétabolites , il agit à la manière d'une ' fausse clé ' qui prend la place de la bonne (l'acide folique)dans une ' serrure ' de la cellule* qu'il bloque. sydney farber* obtint à boston en 1948 les premières rémissions* de leucémie* aiguë de l'enfant avec l'aminoptérine. voisin de ce premier médicament, le méthotrexate est plus facile à manier. dans la cellule, le méthotrexate inhibe une enzyme*, la dihydrofolate réductase, ce qui provoque un déficit en une base azoté, la thymine, et arrête la synthèse de l'adn* au cours de la phase s (de synthèse) du cycle* cellulaire. l'antidote du méthotrexate est l'acide folinique qui reconstitue la réserve cellulaire de folates réduits et rétablit la synthèse des purines.la chimiorésistance* au méthotrexate répond à plusieurs mécanismes : réduction du passage à travers la membrane cellulaire par transport actif grâce aux récepteurs de folates, augmentation de la concentration cellulaire en dihydrofolate réductase par amplification du gène*, inhibition de la formation de polyglutamates. à l'inverse , le méthotrexate augmente l'activité du fluorouracil. le méthotrexate se lie aux protéines* plasmatiques et diffuse rapidement dans l'organisme. il franchit la barrière* hémato-encéphalique et atteint le système* nerveux central. il est métabolisé dans le foie* et éliminé ainsi que ses dérivés par les urines. son élimination par la bile est peu importante. le dosage de la concentration plasmatique de méthotrexate (méthotrexatémie) permet d'évaluer le risque de toxicité* et de prescrire si nécessaire de l'acide folique. le méthotrexate peut être administré par toutes les voies : par la bouche, en injection* sous cutanée , intraveineuse , intramusculaire intra artérielle et même dans le liquide* céphalo-rachidien (préparation sans conservateur). les doses* de 15 à 30mg/m2 par semaine peuvent être administrées par voie intramusculaire ou intraveineuse. des doses de 200mg/m2 par voie veineuse sont suivies de l'administration d'acide folinique 24 heures plus tard, pour éviter les réactions toxiques. des doses de 2 à 12mg/m2 nécessitent une surveillance en milieu spécialisé, avec hydratation, alcalinisation et dosage du méthotrexate. la toxicité du méthotrexate dépend du produit concentration plasmatique x durée. les principales toxicités touchent le sang* (aplasie* médullaire), le tube digestif* (mucite*, nausées-vomissements*), rénales et hépatiques (élévation des transaminases*). une leuco-encéphalopathie peut survenir après radiothérapie et méthotrexate à forte dose ou intra-thécal. rares sont les toxicités pulmonaires ou cutanées. certains médicaments comme les anti-inflammatoires sont contre-indiqués pendant un traitement par le méthotrexate. le méthotrexate agit surtout sur les tumeurs malignes* du placenta*, les leucémies* aiguës et les lymphomes*, les sarcomes* de l'adulte et de l'enfant*. son activité est plus limitée dans les adénocarcinomes* du sein*, les carcinomes* épidermoïdes des voies* aéro-digestives supérieures et les carcinomes urothéliaux. le méthotrexate est aussi prescrit pour traiter des affections non cancéreuses dues à une anomalie de l'immunité*: polyarthrite rhumatoïde, psoriasis*, maladies auto-immunes* . le méthotrexate est un bel exemple de l'effort considérable mené par de nombreuses équipes de recherche en biologie moléculaire, en biochimie*, en pharmacocinétique*, pour comprendre les mécanismes d'action du méthotrexate, déceler les mécanismes de résistance des cellules tumorales et améliorer par l'adaptation individuelle des doses la sécurité des traitements par le méthotrexate à fortes doses.

    Commentaire


  • Je te le conseille vivement victoire,



    Il y a autant de contre indications que pour l'aspirine quand tu regardes.

    En plus, les conséquences de ne pas le prendre risquent d'être plus grâves que celles d'éventuels effets secondaires.

    Je prends le métho depuis 5 ans maintenant. Eh bien 1) J'ai moins de pso et 2) Les douleurs ont beaucoup diminué.

    Mon rhumato m'a associé au métho le 'rémicade'.
    Là, mon pso a disparu complètement ! Plus rien ! Et les douleurs ont diminué des 3/4. En plus, je le supporte très bien. Tu es surveillée pour le métho comme pour le rémicade, tu ne risques pas grand choses sauf.. que ça change ta vie dans le bon sens ! (je mets enfin des jupes courtes ! YOUPI !)

    Commentaire


    • Je te le conseille vivement victoire,
      C'est étrange



      même traitement que pour la polyartrhite. Moi, je ne le supportais pas et il ne me soulageait en rien.Au contraire, c'était un handicap supplémentaire.
      Mais il faut essayer pour le savoir de toutes façons.

      Commentaire


      • Je te le conseille vivement victoire,
        Merci jonquille



        J'ai vu un autre rhumato entre temps qui ne justifie pas l'utilisation de ce médicament au regard des radios qu'il a pu voir. Il m'a préconisé pour supprimer l'activité du rhumatisme de prendre un anti-inflamamtoire à base de cortisone.Je n'ai qu'une inflammation repéré au niveau du genou. Le dermato que j'ai vu ensuite me dit qu'il ne faut pas abuser de ce genre d'anti-inflammatoire. Il me dit qu'un nouveau médicament va sortir d'ici mai 2005 et qui fera aussi bien effet sur le pso (la peau) que sur les rhumatismes liés au pso). A priori, il est beaucoup moins nocif que le métho.
        Le dermato me disait aussi qu'avec le métho, il y avait des biopsies du foie à faire.
        Pour le rhumato, effectivement, c'est un des médicaments les moins dangereux en rhumato. Il est vrai que le premier rhumato que j'ai vu voulait certainement soigner mon pso(j'en ai plein les mains) et en même temps les os.
        Je te remercie pour ton témoignage.
        Ton rhumato t'a-t'il parlé de cette biopsie du foie? Quel dose t'administre-t-il?

        Commentaire


        • C'est étrange
          Merci willow



          pour tes informations. As-tu également un pso? Pourquoi tu ne supportais pas ce médicament? En quoi, était-il un handicap suppléméntaire?

          Commentaire


          • Merci willow
            Non, moi j'ai une polyarthrite rumatoïde...



            le méto n'agissait pas sur la maladie et les effets secondaires étaient handicapants car je me sentais si fatiguée,j'avais tellement mal au crâne que je ne pouvais plus rien faire.
            Mais pour le savoir, il faut essayer...Certains PR y réagissent bien, moi pas, question de pas de bol.

            Commentaire


            • Merci jonquille
              Biopsie du foie ???



              Non, je n'ai jamais eu ça sous métho

              Mon foie se porte très bien et tout le reste aussi d'ailleurs...

              Bizzarre. En tout cas, le métho fait bien partir le pso, réfléchis y !

              Bisous

              Commentaire


              • Biopsie du foie ???
                Oui, si j'ai bien compris le discours du dermato



                Bonjour Jonquille,
                J'ai crû comprendre que le foie emmagasinait le métho et donc le conservait.Après un certain moment de traitement (cela dépend de la dose que ingurgitée), le foie risque de ne plus supporter. Et c'est pour cette raison que l'on fait une biopsie pour connaitre le dosage pris et arrêter par conséquent la prise de ce médicament.
                C'est le dermato qui m'a expliqué cela . Le rhumato n'a pas été aussi excessif, mais bon.
                Le dermato m'a dit qu'un nouveau médicament va être commercialisé en mai 2005 contre le pso et les rhumatismes liés au pso. Ce médicament est utilisé depuis quelques années aux Etats-Unis, idem en Allemagne. Ce médicament est un anti TNF. Il s'injecte une fois par semaine et n'aurait pas trop d'effets secondaires désagréables.
                Sais-tu quelle est la différence entre le métho et ce type de médicaments (anti TNF)?
                Mon dermato me dit que la recherche a fait des progrès en matière de pso.
                Victoire

                Commentaire


                • Oui, si j'ai bien compris le discours du dermato
                  Tu m'inquiètes un peu..



                  Je vais parler de cette histoire de foie avec mon rhumato la prochaine fois.

                  J'ai entendu parler du traitement dont tu parles, à injecter une fois par semaine. J'habite au Luxembourg en fait et il est déjà appliqué. Du moins si c'est bien celui là !

                  J'en ai parlé avec mon docteur qui m'a dit qu'il préférait le métho rémicade parc e qu'on peut varier les doses selon les douleurs ET qu'on a un meilleur contrôle.

                  Donc pour l'instant c'est pas pour moi..

                  En tout cas, rien que pour ton pso, demande le remicade. C'est miraculeux, je n'ai plus RIEN.

                  En tout cas, la recherche avance pour notre maladie. C'est quand même une maladie génétique !
                  Mon doc m'a dit que dans le rhumatisme psoriasique, il y a 6 gènes défectueux (ça me fait une belle jambe tiens...).

                  Jusqu'au jour ou on pourra remplacer les gênes mais on ne sera plus là pour voir ça !

                  A plus.

                  Commentaire


                  • Tu m'inquiètes un peu..
                    Je m'incruste



                    Juste pour vous dire que dans le copié/collé en dessous, on parle également de problèmes possibles du foie.
                    Le rémicade est un anti-tnf, au fait.

                    Commentaire


                    • Je m'incruste
                      Anti-tnf



                      bonjour Willow,
                      Je profite de ton "incrustation"pour te demander si tu pouvais me dire quelle est la différence entre le métho et l'anti-TNF. D'abord, c'est quoi un anti-TNF? Et quels sont ces effets secondaires?
                      A bientôt.
                      Victoire

                      Commentaire


                      • Tu m'inquiètes un peu..
                        Je recherche le nom



                        de ce médicament et je te le communique.
                        A bientôt.
                        Victoire

                        Commentaire


                        • Acide folique



                          le rhumato m'a prescrit le métho une fois par semaine 12.5mg et le lendemain je dois prendre de l'acide folique est-ce le cas pour toi. Tant qu'à mon foie il va déjà pas très bien ça m'inquiète. Est-ce vrai que le traitement est mieux supporté en injection que par voir orale(dixit l'interne de l'hopial)? As tu consulté un rhumato et un dermato en ville ou en hospitalisation dans un service rhumato? L'avantage en hospitalisation c'est qu'ils peuvent prendre ton cas en charge dans sa globalité et se mettrent d'accord sur un traitement. Je te souhaite bon courage

                          Commentaire


                          • Anti-tnf
                            Bonne question, mais j'ai trouvé ça:



                            Je n'ai pas tout compris mais je pense que l'essentiel est clair...
                            Je ne suis pas encore sous anti-tnf alors, je n'ai pas encore eu l'occasion de leur casser les pieds pour tout comprendre,lol!
                            Pour les effets secondaires, le traitement est assez récent alors je ne suis pas sûre qu'ils soient réellement tous réportoriés sur le long terme...:-/

                            Les anti-TNF-alpha

                            Dans les maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde (PR) ou la spondylarthrite ankylosante, les cellules de défense de lorganisme (lymphocyte T) se rebellent spontanément contre les articulations. Elles sécrètent des protéines qui viennent inflammer et détruire le cartilage osseux. Parmi ces substances, les cytokines sont les plus virulentes : elles appellent dautres cellules immunitaires en renfort et augmentent linflammation.

                            Les TNF-alpha sont des cytokines qui jouent un rôle clé dans la polyarthrite rhumatoïde. Depuis dix ans, la recherche a mis au point des médicaments pour empêcher ces cytokines : les anti-TNF-alpha.

                            Ces médicaments rencontrent un grand succès depuis leur mise sur le marché et leur efficacité est réelle. Toutefois, le traitement est très cher : près de 10 000 par an et par patient. Cette thérapie peut être la source dinfections, comme la tuberculose par exemple. En effet, les anti-TNF-alpha empêchent aussi les réactions immunitaires normales. Par conséquent, lorganisme se défend moins bien contre les agressions extérieures. Si la peau est, en général, une barrière très efficace, une plaie chirurgicale peut être source dinfections très graves. Or les patients atteints de PR font fréquemment lobjet dinterventions chirurgicales.

                            Commentaire


                            • Bonne question, mais j'ai trouvé ça:
                              Si j'ai bien compris



                              Les antiTNF sont un moyen plus ciblé de soigner le problème alors que le metho n'est pas un médicament ciblé sur une pathologie et une seule. C'est pour cette raison qu'il pourrait toucher le foie et d'autres parties du corps.
                              Penses-tu la même chose que moi?
                              Victoire

                              Commentaire


                              • Si j'ai bien compris
                                Oui,



                                c'est ce que j'ai compris aussi.Les anti-tnf s'attaqueraient à une "molécule" (suis pas sûre que ce soit une molécule), spécifique aux maladies rhumatismales. Le métho lui, est un médicament qui existait déjà mais qui n'était pas utilisé en rhumatomogie. Et puis, les chercheurs ont du constater que ça marchait aussi pour ça.Pour les effets du métho, je pense que c'est surtout lié au fait qu'à la base, il était utilisé en chimio-thérapie...La nocivité de ce genre de traitement est bien connue.
                                La semaine dernière, lors du Téléthon, j'ai entendu que les chercheurs sont de plus en plus persuadés que certains médicaments existants déjà, peuvent s'appliquer à d'autres maladies. Ils cherchent donc aussi dans cette voie là.
                                Il n'y a qu'à regarder l'aspirine et le paracétamol, on ne sait pas pourquoi mais ça marche...

                                Willow

                                Commentaire


                                • Oui,
                                  Merci willow



                                  pour ces informations.
                                  Concrètement, c'est mieux pour la santé de consommer des anti-TNF que du métho?
                                  A bientôt et bonnes fêtes.
                                  Victoire

                                  Commentaire


                                  • Merci willow
                                    Coucou, me revoilà à la civilisation,lol!



                                    Alors, pour le métho, j'en ai parlé avec ma cousine, infirmière en oncologie, dans son service, ils utilisent aussi le métho, elle, elle émet des réserves car c'est quand même une chimio et que comme toute chimio, même peu dosée, il y a des effets secondaires. Il faut donc faire attention et ne pas jouer avec.Le principal problème avec le métho appliqué aux PR, c'est que les médecins n'ont pas encore un recul assez important pour en connaître les effets à long terme sur l'organisme.
                                    Donc, encore une prise de tête,lol, parce que c'est pareil avec les anti-tnf...:fou:
                                    A croire, qu'il faut soigner un mal après l'autre.:-/

                                    Bonnes fêtes de fin d'année quand même.

                                    Commentaire


                                    • Coucou, me revoilà à la civilisation,lol!
                                      Prise de tête car on ne connait pas les effets secondaires des anti-tnf



                                      C'est bien cela?
                                      Je dois revoir mon rhumato pour mon problème de genou. Je consommais des anti-inflammatoires à base de cortisone mais suite à une incompatiblité avec un herpès, j'ai arrêté le traitement. Et, étrangement, depuis cet arrêt, j'ai beaucoup moins mal à mon genou. Je ne sais si ce sont les effets du médicament ou bien la fin de la prise de celui-ci. Mon rhumato me dit qu'il me proposera un traitement de fond. Je lui ai dit que l'on va en discuter. J'ai pas trop envie de consommer des choses qui provoqueraient d'autres soucis.
                                      Bonne fin d'année. Victoire

                                      Commentaire


                                      • Prise de tête car on ne connait pas les effets secondaires des anti-tnf
                                        Un traitement de fond



                                        est nécessaire. Il évite les grosses poussées...(métho et anti-tnf sont des traitements de fond mais il y en a plein d'autres plus "light").
                                        En plus, si tu ne peux plus prendre de corticoïdes:-/

                                        Bonne fête...

                                        Willow

                                        Commentaire


                                        • Un traitement de fond
                                          Connais-tu les noms de traitement plus light



                                          mais aussi comment puis-je savoir que ces traitements sont plus light? Tu me diras: "lis la notice"!
                                          Te souhaite une bonne année 2005.
                                          Victoire

                                          Commentaire


                                          • Connais-tu les noms de traitement plus light
                                            Euhh, le mien...lol!



                                            Comme je veux un bébé, je n'ai pas forcément le mieux adapté à la sévérité de ma PR. J'ai de la salazopirine...Mais je ne sais pas si ça marche aussi pour le pso.
                                            Le plaquénil est plus light aussi mais les effets secondaires sur les yeux ne sont pas à négliger. Qu'est-ce que j'ai eu encore? Arff, plus moyen de me rappeler du nom de ce truc. J'y étais intolérante alors, je ne l'ai pas eu longtemps. Si ça me reviens, je te le dirais...

                                            Bonne année.

                                            Willow

                                            Commentaire


                                            • Euhh, le mien...lol!
                                              Dans salazopirine



                                              il y a bien de l'aspirine? Et dans plaquénil, y-a-t'il de l'aspirine? Et c'est quoi les effets secondaires sur les yeux?
                                              Merci pour ton aide.
                                              Victoire

                                              Commentaire


                                              • Euhh, le mien...lol!
                                                Dans salazopirine



                                                il y a bien de l'aspirine. Et dans le plaquémil: y-a-t'il aussi de l'aspirine? Peux-tu me dire les effets secondaires sur les yeux?
                                                Je te remercie vivement pour ton aide.
                                                Victoire

                                                Commentaire

                                                Publicité

                                                publicité

                                                Chargement...
                                                X

                                                publicité