publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cancer de la plèvre

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cancer de la plèvre



    bonjour,
    on a diagnostiqué un cancer de la plèvre à mon papa, il y a tout juste 2 mois. il a commencé 1 séance de chimio, a été très fatigué, il a perdu completement le moral, on ne lui donne que 12 à 18 mois de vie.
    y a t il des témoignages sur les traitements ? la souffrance avec ce type de cancer ?
    merci pour vos réponses.

  • Cancer de la plevre



    Bonjour
    Je trouve quand même bizarre que l'on est pu vous donner une échéance de 12 à 18 mois. Ma Maman est atteinte du cancer de la plevre au stade 4. Elle vient de commencer un traitement par cachet Hormonothéraphie dans 3 mois, je pourrais savoir si le traitement est bien assimilé et si ma maman réagis positivement à ce cancer. J'espere que ce traitement arrivera à stabiliser son état. Je ne sais si elle a des chances de vivre longtemps contrairement à vous les médecins n'ont rien dit. Je suis très inquiet et je garde l'espoir mais si je sais que d'apres les médecins ce cancer là ne se guerit pas mais se soigne!
    pour la souffrance de ce cancer elle est a mon avis en fonction du malade.
    Pour ma maman, elle est sous morphine par pacht car elle ne supporte plus les cachets de morphine.
    a bientot

    Commentaire


    • Cancer de la plevre
      Cancer de la plevre



      merci beaucoup pour votre réponse, car il est vrai que ce type de cancer est rare, et je n'ai que votre témoignage.
      enf ait mon père à un mésotheliome pleural , et d'après les medecins il n est pas opérable.
      depuis combien de temps votre maman a t elle eu le diagnostic de sa maladie ?
      moi cela fait juste quelques mois (4 environ) il a fait 2 chimios avec alimta, mais cela n' a rien donné et l'a beaucoup affaibli. il perd complètement le moral, et surtout ... la déchéance que peut provoquer le cancer en phase terminale.
      je souhaite de tout coeur que le traitement de votre maman la soigne, et lui donne le plus de rémission possible, il faut se batte contre cette saloperie. à bientot de vous lire
      merci

      Commentaire


      • Cancer de la plevre
        Mesotheliome




        Griete13 je voulais vous donner du courage et de l'espoir.

        Mon mari est atteint d'un mesotheliume pleural decouvert au mois de mars 2008
        les medecins n'etaient pas tres encourageant il a ete opèré il a eu trois seances de rayon puis 6 seances de chimio avec alimta et cisplatine ça a été tres dificille et tres dur a supporter il etait affaibi amaigri il ne mangeais plus et malgré le mauvais diagnostic il s'est battu et ça a marcher la grosseur a enormément diminuer il va tres bien a retrouver ses activiteset une vie normal il n'a plus de traitement.
        Il faut essayer de garder le moral et se battre je sais que ce n'est pas facile.
        bon courage

        Commentaire


        • Cancer de la plèvre




          bonjour,

          mon papa est décédé hier d'un cancer de la plévre, diagnostiqué il ya 2ans et demi le mal est passé par la plèvre , le poumon, la hanche(les os) et il ya 2mois une tumeur au cerveau.
          a partir du jour ou mon pere a vu son medecin lui annoncant qui ne lui restait plus que 2 à 6 mois à vivre (il y a 15 jours )
          le moral était au plus bas mais surtout le mal la envahi
          ou travaillé ce monsieur?
          Moi il travaillait à l hopital de dreux (28) , 25 ans dans les chaufferies avec a l époque de l'amiante partout.
          je vous souhaite bon courage

          Commentaire


          • Cancer de la plèvre
            Cancer de la plevre



            bonjour
            merci pour votre réponse, je vous présente toutes mes condoleances et vous souhaite tout le courage du monde pour faire votre deuil.
            en fait le plus dur a été d'apprendre la nouvelle de la maladie, le mien c est pareil, le mot "cancer" destabilise et effraie, ce qui est normal.
            j espère que le votre n'a pas souffert physiquement, et que les traitements palliatifs ont pu être à la hauteur de la maladie. le mien ... beaucoup ce moment où finalement il n'y a plus rien d'autre qu' à attendre que...
            le pire c'est qu'il n'a meme pas travaillé dans l'amiante ! pour l'instant il fait plusieurs examens peut être en vue d'une operation, mais vu son age,(73) il y a doute.
            quel age avait le votre ?
            merci encore, cela m'a fait du bien d'avoir votre témoignage, et bon courage.

            Commentaire


            • Mesotheliome
              Cancer de la plevre



              merci pour votre témoignage, je savoure la victoire qu'à pu obtenir votre mari sur cette sale maladie.
              quel age a t il ? et lui a t on enlevé tout un poumon ?
              a ce qu il parait c est une opération très lourde.
              mon père passe en ce moment des examens en vue d une éventuelle opération, cela lui fait peur, son age déjà (73) et le fait de l'opération très éprouvante.
              apparemment votre mari a eu la chimio après l'opération?
              tous mes voeux de bon rétablissement, et merci encore

              Commentaire


              • Cancer de la plevre
                Cancer de la plevre



                Mon mari a 62ans ,il a été opéré avant la chimio parce que les médecins ne pensaient pas a un mésothélium ça a été découvert a l'opération, nous nous l'avons sus que 15 jours plus tard apres les résultats des analyses ça a été le coup de massu.
                L'operation s'est bien passé on lui a enlevé une énorme masse qui lui comprimait tout le poumon gauche et l'empechais de respirer normalement mais le poumon n'a pas été enlevé il n'a pas trop souffert ,nous aussi nous apréandios beaucoupnous entendions tellement de chosesje pense que l'opération est une bonne chose

                Commentaire


                • Cancer de la plevre
                  Suite



                  Je n'avais pas terminé j'ai fais une mauvaise manipulation.
                  Si il n'avait pas été opéré il n'aurait pas pu retrouver une vie normal il serait toujours essouflé et ça joue aussi sur le moral qui lui est tres important pour la rémission et pourquoi pas(la guérisons) il faut y croire.
                  Bon courage a vous et a votre papa je lui souhaite la meme chose qu'a mon mari.

                  Commentaire


                  • Cancer de la plevre
                    Cancer de la plèvre



                    En mai 2007, j'étais très essoufflée. En juillet 2007, le radiologue m'a annoncée que j'avais une pleurésie. Début août 2007, le pneumologue ma annoncée que ma pleurésie était cancéreuse. Mi-août 2007, j'ai commencé la chimiothérapie en hopital de semaine. En mai 2008, j'étais guérie en rémission. Avant le contrôle du 3ème mois, j'ai eu des douleurs et ils m'ont refait d'urgence la radio de contrôle.
                    La pleurésie a récidivé. J'ai demandé à subir un scanner plus approfondi. Je suis allée à ORLEANS passer un PETSCAN pour voir si je n'avais pas un cancer primitif microscopique. Ils n'ont rien trouvé et donc m'ont dit que je n'avais qu'un cancer à la plèvre sans mésothélium.
                    Je nai rien au sein, rien au poumon ni au rein...
                    Le dernier traitement n'a pas été efficace.
                    Le 24/12/08 j'ai eu une opération = talcage, prélèvement de l'épanchement pleural et remplacement du liquide pleural par une poudre sorte de talc.
                    Demain, je commence un nouveau traitement chimiothérapique à base de comprimés.
                    Je sais que c'est un cancer à récidives mais je tiens le coup parce que mon mari s'occupe bien de moi et surtout parce que j'ai 2 enfants de 11 ans et 12 ans 1/2 qui ne veulent pas me voir baisser les bras. Alors je suis aidée par une psychothérapeute. Cela commence à me revenir cher mais me soutient bien le moral.
                    J'ai 52 ans bientôt et j'aimerais tellement pouvoir reprendre le travail pour ne plus me sentir inutile.
                    A 73 ans, je comprends qu'on perde vite le moral.
                    Car moi, je suis sous anti-dépresseur pour ne plus avoir des idées de suicide.
                    Alors, je souhaite à votre père d'être bien entourée d'affections par ses proches et à vous, je vous souhaite la force et le courage qu'il faut pour s'occuper d'une personne malade.
                    J'étais la fille sur laquelle ma mère, agée de 83 ans atteinte de la maladie de Parkinson, comptait énormément. Hélàs, pour ma propre santé, j'ai été obligée de la mettre en maison de retraite. Cela n'a pas arrangé mon moral, ni celui de ma mère. Mais dès que j'ai le courage, la force, mon mari m'emmène la voir et je lui fais les plus grands sourires que je peux pour la réconforter.
                    COURAGE

                    Commentaire


                    • Cancer de la plèvre



                      Bonjour,
                      On a aussi diagnostiqué un cancer de la plèvre a mon père au mois d'octobre 2008 il entre en urgence a l'hospital et pendant 1 mois il subit toute une série d'examens. Ils ne savent pas ce qu'il lui arrive, il lui fon enfin des radio et découvre le cancer de la plèvre mais pas de traitement jusqu'au mois de février de cette année. Il l'on d'abord envoyé en australie pour des examens conplémentatire juste avant les fête de noël de retour il faut attendre les résultats (15 jours) ensuite un prélèvement dans les poumons qu'il envoie en métropole pas avant 3 semaine les résultats. enfin cela a vraiment trainer en longueur. Aujourd'hui il en est a sa 3ème séance de chimio et doit y retourner le 28 avril le lendemain de son anniverssaire ou il aura 60 ans. c'est vraiment dur pour ma mère et moi on le voit de plus en plus fatiguer et amaigri de jour en jour, on ne nous donner aucun espoir mais il a quand même de vouloir se battre contre cette saloprie. J'espère que votre père ira pour le mieux et souhaite du courage.

                      Commentaire


                      • Cancer de la plèvre
                        Cancer de la plèvre



                        merci pour votre témoignage. je souhaite bon courage à votre papa pour se battre contre cette maladie.
                        le mien a été opéré début février 2009, mais que du palliatif, le chirurgien a enlevé la tumeur mais des cellules sont encore là et vont se développer.
                        après un gros affaiblissement du à l'opération, il fait de la radiothérapie, et se fait suivre par un médecin en soins palliatifs, c'est très important de gérer la douleur dans ce genre de maladie, le moral est meilleur quand on ne souffre pas. pour l'instant c'est selon les jours, quelquefois ça va, cela dépend du seuil de douleur.
                        il ne faut surtout pas hésiter à consulter un spécialiste en soins palliatifs, différentes molécules de morphine existent pour soulager le patient. j'espère toujours une lente évolution de la maladie et pouvoir en profiter toujours plus, et je souhaite la meme chose.

                        Commentaire


                        • Bonjour



                          je m appel stephane et on a diagnostique un cancer de la plevre a mon pere il y a environs 6 mois il aeu le premier traitement
                          de chimio et nous avons eu les resultat ce mercredi et ca n a pas fonctionner tout le monde est tres triste on l aime beaucoup
                          il a des douleur au dos ce qui est commun pour ce genre de cancer. il a decider de faire un autre traitement de chimio
                          plus agressif il lui on dit qu il perdrai tout ses poil ne perd pas espoir

                          Commentaire


                          • Suite
                            Cancer de la plevre



                            Bonjour,
                            hier on a opéré ma soeur de 18 ans d'un "kyste bronchogénique". En ouvrant et apres avoir retiré le "kyste" (avec une grosse hemorragie dès ouverture du thorax et des saignement dès qu'ils touchaient la masse) et une partie du poumon, ils se sont rendu compte qu'il s'agissait en faite d'une tumeur maligne: un cancer de la plevre. Il se serait un peu repandu sur le diaphragme et le poumon.
                            Ma soeur n'a à priori jamais était en contact avec l'amiante.
                            Le medecin a dit à mes parents qu'il fallait s'attendre au pire (tres rassurant!). On saura dans 8 jours le résultats des examens.
                            Je n'ai pas d'autres infos pou l'instant, ils attendent les resultats pour savoir quel traitement envisager: soit chimio, radiothérapie ou une intervention lourde avec ablation d'une plus grosse partie du poumon et l'ablation d'un partie du diaphragme.
                            Je suis tres inquiete. Quelqu'un connait-il un cas de cancer de la plevre sur un patient si jeune? Si oui comment ça s'est passé?
                            Merci de m'avoir lu et bon courage à tous
                            Del

                            Commentaire


                            • A l'aide



                              bonjour,
                              voila maintenant 1 an que ma maman a le cancer de la plevre. apres de long delais d'attente, d'analyse, on a apris il y a quelques jours, que ses seances de chimio n'ont rien fait. j'ai pris un gro coup sur la tete. elle va recommencer avec une molécule plus forte.
                              du haut de mes 20 ans, je n'arrive pa a encaissé tous sa. je viens ici pr trouve un peu d'espoir et de reconfort. je ne cherche pas de compation mais un peu d'explication a tout ca. dans ma famille on en parle pas trop clairement, et j'ai l'impression que l'on ne me dit pas tout.

                              merci a tous. Courage!!!

                              Commentaire


                              • Cancer de la plèvre
                                Coiencidence??



                                bonjour

                                ma maman est aussi malade. en lisant votre temoignage, une coiencidence est survenue. ma maman travaille au sein de centre hospitalier d'ales ( 30100), votre papa aussi.
                                est ce ke la maladie professionnelle a etait reconnu? pr ma mere, elle est en train de se battre pr ce, mais difficilement.

                                si vs avez des conseils pr vivre un peu mieux avec cette enclume au dessus de la tete merci.. parce que moi, j'ai beaucoup de mal d'encaisser tt ca.
                                merci

                                a bientot..

                                Commentaire


                                • Cancer de la plevre
                                  La plevre



                                  bonjour voila mon cousin a 29ans et n'a jamais ete en contacte avec l'amiante aussi i a subi trois traitemen et rien y fai peu tu me dir ou ta soeur c fait opere ?merci

                                  Commentaire


                                  • Bonjour
                                    Bonjour a toutes



                                    ma maman souffre du cancer de la plevre comme bocou ... ici
                                    ma question est toute simple
                                    en fin de vie quel sont les symptomes car le doc nous on pas di merci a toute

                                    Commentaire


                                    • Mésothéliome pleural



                                      Bonjour à tous,
                                      Ce cancer est une véritable me*****.
                                      Les médecins ont diagnostiqué à mon papa un cancer de la plèvre en juin 2010.
                                      Je n'ai pas voulu croire une seconde, malgré les nombreux témoignages, que mon père pourrait mourir de cette saloperie. Je le pensais invisible. Mon père a été au contact de l'amiante, puisqu'il a travaillé sur un chantier naval, dans les hopitaux et plus largement dans le bâtiment.
                                      Après de lourd traitement, mon papa n'était plus que l'ombre de lui-même. Il est mort d'un arrêt cardiaque en avril 2011. J'avais 18 ans et je n'ai pas su lui dire que je l'aimais très fort et à quel point il était important pour moi.
                                      La suite a été ecoeurante. En effet, se rendre compte que son père n'est qu'au final un chiffre en bas de feuille de Notaire, c'est affreux.
                                      Depuis, je suis rongé par le remord, la tristesse et je vis comme un robot. Ça va faire bientôt un an...

                                      Profitez de vos parents le plus longtemps possible, parce que rien ne pourra jamais les remplacer.






                                      Commentaire


                                      • La souffrance



                                        La chimio dans un premier temps, c'est fatiguant, maintenant le moral reste essentiel! La souffrance est maintenant bien prise en compte en soin palliatif ! 12 a 18 mois approximativement l'essentiel est de le soutenir, et d'être vous également soutenu. La maladie et précisément le cancer sont des fléau. Mais l'essentiel est qu'il garde le moral et que sa fin soit douce et bien entourée. je sais que c'est difficile et que c'est un coup dur mais gardez espoir...
                                        Malheureusement la maladie et la mort font partie de la vie et il faut pour votre papa que vous vous souteniez...Il existe des association qui peuvent vous soutenir, ex JALMALV et bien d'autre... le ^plus important est le moral et le soutien... bon courage à vous

                                        Commentaire


                                        • Témoignage



                                          Une amie très chère a été touchée par ce cancer. On aurait jamais imaginé qu'elle serait touché par cela , elle n'a jamais été exposé à quelque chose de dangeureux pour sa santé. On savait que l'issu serait fatale. Elle s'est battu comme personne n'aurait pu se battre , elle a été très forte et j'en suis toujours aussi impressionné. Mais ce que je veux dire c'est que une foi qu'on a cette saloperie , on ne peux pas s'en débarrassé. Même s'il on a le plus grand des courages. Alors le mieu à faire c'est de surtout soutenir cette personne et lui faire profiter de la vie a fond. Je ne souhaite cela à personne.

                                          Commentaire


                                          • Cancer de la plèvre...



                                            Bonjour tous le monde !
                                            Je vais surement faire un "roman", désolée par avance, mais il y a un an, j'aurais aimé savoir à quoi m'attendre, même si chaque cancer et vécu et geré différemment.

                                            On a découvert un cancer de la plèvre à ma mère il y a tout juste 1 an, elle n'a que 51 ans (il n'y a pas d'âge pour avoir un cancer). Elle avait eut le cancer du sein (trois cancers dans le même sein qui avait gonflé comme un ballon et pesait 2 kg. Des métastases se sont déplacés à la plèvre).

                                            Après une biopsie et un scanner, ils ont déclarés que c'était officiellement un cancer de la plèvre et très rapidement elle a été en insuffisance respiratoire... Ce qui a suivie a donc été l'aide à la respiration et une ponction pleurale en continue.

                                            Il faut savoir que le cancer de la plèvre est un cancer qui se répand très vite (souvent filandreux) et donc que si la personne atteint n'est pas pris en charge rapidement, la mort est quasi certaine.

                                            A ce stade, on nous a annoncé que si elle ne se faisait pas opérée rapidement, il ne lui resterait que peu de temps à vivre : 3 à 6 mois maximum.

                                            On a été ensuite dirigé vers un grand hôpital dans le 92 au Plessis Robinson dont les chirurgiens sont spécialisés dans la médecine de la cage thoracique, où elle a été opéré.

                                            Après 8 heures d'opération, les médecins nous ont expliqués qu'ils avaient enlevés le trois quart de la tumeur mais que le quart restant ne peut vraiment pas être enlevé autrement que par la chimio, ce qui amène à l'étape suivante...

                                            Ma mère a commencé un protocole de chimio sur trois jours. Lourd et très fatiguant pour elle, cette chimio l'a rendue très malade et la perte des cheveux l'a beaucoup minée.

                                            Au bout de trois mois, un scan de contrôle a montré que la tumeur avait doublé (14 centimètre de large et de profondeur), et ayant grossi très vite, la tumeur à briser une des côtes de ma mère.

                                            Les médecins ont donc décidés de changer le protocole, et de passer à une chimio plus lourde encore : 5 jours complet. Ce qui a eut un effet vraiment positif ! Au bout de 3 mois, la tumeur a régresser de moitié, ce qui a été un soulagement magnifique !

                                            Mais comme souvent, on s'est réjouit trop vite. Un mois après, (période de noël 2012), ma mère ne pouvait plus rien mangé sans tout régurgité, n'arrivait plus à aller au toilette, la douleur du coté de sa tumeur lui faisait de nouveau mal et la fièvre affolante était toujours présente.

                                            Je l'ai emmené à lhôpital début janvier quand les médicaments ne la calmait plus. Elle a repassé d'autre scans, qui ont montrés que la tumeur reprenait le dessus. Comme un médicament qu'on prend trop souvent et qui ne fait plus effet. Malgré la chimio, la tumeur grossit toujours.

                                            J'ai été convoqué par son oncologue, qui m'a clairement dit que ma mère allait mourir. Qu'ils allaient lui faire une chimio de base et peu forte pour ralentir la tumeur, mais qu'ils avaient tout essayé comme protocole pour la guérir sans résultat... (j'ai vraiment envie de dire des mots très grossiers), parce que dire à la famille que les médecins "ABANDONNENT", c'est juste un énorme coup de poignard.

                                            Depuis, ma mère est toujours hospitalisée, ses poumons sont encore dégagés, donc elle n'a pas besoin d'aide respiratoire, n'empêche que d'ici à quelques semaines, sont état va rapidement se dégrader, et bientôt elle ne sera plus avec moi.

                                            Je suis encore jeune, et je vis encore avec elle, alors sincèrement je suis vraiment perdue, et tout le monde sait qu'on est jamais prêt à perdre ses parents ou ses proches. Mais peu importe, tout ce que j'espère de tout mon cur c'est qu'elle ne souffre pas, même si je sais pertinemment que ce cancer et un des plus douloureux qui existe.

                                            A tout ceux qui ont vécu ce drame (avec n'importe quel cancer) j'espère qu'aujourd'hui la douleur s'est atténué. Et à ceux qui vivront cette expérience, soyez fort et je vous souhaite de tout cur bon courage...

                                            Sur ce, je vous souhaite quand même une bonne soirée !

                                            Commentaire


                                            • Cancer de la plèvre...
                                              Besoin de temoignage



                                              bonjour ,
                                              je suis un peu dans la meme situation que vous , j'aimerai en parler mais hors ligne pouvez vous me donner un mail que lon puisse échanger sur cette maladie qui nous concerne aussi .

                                              merci

                                              Commentaire


                                              • Suite
                                                Nouvelles



                                                bonjour, je me permet de vous demander des nouvelles de votre mari.

                                                Mon papa est atteint du cancer de la plèvre mais rien n'y fait chimio ,traitements. il a sans cesse des douleurs atroces et le cancer évolue .

                                                je perds un peu espoir.

                                                Commentaire


                                                • Ma mere est atteinte d'un mésothelium



                                                  Bonjour, je viens d'apprendre que ma mère 67 ans est atteinte d'un mésothelium, le diagnostic a été établi il y a un mois. Après le choc douloureux de l'annonce, j'essaye de trouver des solutions pour l'aider. Elle a débuté une chimiothérapie, première séance très difficile, seconde séance curieusement bien supportée. L'oncologue précise que l'opération ne se fait plus en Europe et ne présente pas de résultats satisfaisants par rapport à la chimiothérapie. Je ne sais ce que cela veut dire...
                                                  Pour le moment ma mère se porte bien, je suis surpris.
                                                  Je m'interroge sur la nécessité de demander un deuxième avis médical. Savez-vous s'il existe des centres particulièrement spécialisée en IdF sur la prise en charge du mésothéium. J'ai entendu parlé de l'institut Gustave Roussy et de l'Institut d'Oncologie Thoracique du Plessis Robinson mais je ne souhaite pas mettre en défaut l'hopital qui la prend en charge avec beaucoup d'humanité et de dignité.
                                                  Par ailleurs, que pensez-vous des essais cliniques ? Est de l'acharnement thérapeutique ou une note d'espoir ?
                                                  Parmi les proches confrontés à cette maladie, connaissez-vous en dehors de la chimiothérapie, l'opération et les rayons, des thérapies alternatives prometteuses ?
                                                  Il existerait en France des personnes suivies avec une telle pathologie depuis 6 ans...si c'est exact il existe de l'espoir.
                                                  Cette maladie reste très injuste et je ne pense jamais accepter qu'un de mes proches ait pu être atteint aussi durement à cause a priori d'une fibre d'amiante.
                                                  Aujourd'hui, ma seule action est ma présence et un soutien moral journalier et permanent, je reste persuadé que cela peut aider ma mère et c'est le minimum que l'on doit faire lorsqu'un de nos proches est malade.
                                                  je remercie par avance tous ceux qui sont prêts à échanger autour de cette maladie pour aider à maximum nos proches atteints.

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité