publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quelqu'un peut-il me dire les risques de refuser l'hormonothérapie

Réduire

publicité

publicité

X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Quelqu'un peut-il me dire les risques de refuser l'hormonothérapie



    bonjour à toutes,

    je viens de subir une intervention chirurgicale du sein avec des séances d'une trentaine de rayons terminés fin juillet 2009, à ce jour je n'ai encore pas commencé le traitement d'hormonothérapie prescrit par le chirurgien (Arimidex ou autres), car je refuse de prendre le traitement étant donné les effets secondaires d'aprés vos témoignages, pouvez vous m'indiquer les risques que je prends et si l'une d'entre vous s'est passée de ce traitement pendant des années, merci d'avance pour vos réponseset vos conseils.....

  • Oui à l'hormonothérapie



    Bonjour,
    Tout d'abord j'aimerais vous dire qu'il ne faut prendre à la lettre tout ce que vous lisez sur les forums, car ce qui est bon pour vous ne l'ai peut-être pas pour quelqu'un d'autre et vice-versa. Quand j'ai eu un nouveau traitement de chimio je suis allée voir sur les forums et ce que je lisais me faisais peur, finalement je n'ai presque pas d'effets secondaires.
    Pour en revenir à l'hormonothérapie, j'en ai eu d'abord pendant cinq ans, en cachets, mais je ne me rappelle plus du nom du produit, puis j'ai pris de l'aromasine pendant quatre ans et dernièrement j'ai eu trois piqures de faslodex et je peux vous dire que je n'ai jamais eu d'effets secondaires avec tout cela.
    Je ne connais pas votre âge, mais si on vous a prescrit de l'hormonothérapie c'est que vous en avez besoin, l'hormonothérapie est là pour bloquer la croissance des hormones car elles ne font bon ménage avec les cellules cancéreuses, elles les multiplient.
    Vous n'avez rien à perdre en prenant de l'hormonothérapie, si vous ne la supportez pas demandez à votre oncologue de vous donner un autre traitement, il en existe beaucoup.
    Bon courage à vous
    Yvette

    Commentaire


    • Oui à l'hormonothérapie
      Hormonothérapie



      bonjour YVETTE,
      merci pour vos conseils et j'en prends bonne note, j'ai 62 ans, j'espére que pour vous c'est terminé et que vous êtes complétement guérie, à quel âge avez vous eu votre cancer?, à bientôt et profitez de la vie maintenant..........
      GUETY

      Commentaire


      • Hormonothérapie
        Mon parcours



        Bonjour Guety,
        J'ai 51 ans, en 1998, à l'âge de 39 ans, on m'a opéré d'un cancer du sein, on m'a tout enlevé, puis chimiothérapie et radiothérapie, et en 2000 on me découvre un cancer secondaire des os, donc re-chimio et là pendant 7 mois. Mon cancer est devenu chronique, c'est-à-dire que dès que j'arrête une chimio quelques temps après les marqueurs remontent. J'ai refait de la chimio (navalbine et xéloda) en 2005, pendant 9 mois, j'ai recommencé la chimio en 2007, toujours avec navelbine et xéloda, mais au bout de deux ans ça ne faisait plus effet et là depuis le mois de mai je fais des cures de taxol et avastin. Entre deux périodes de chimio, quand les marqueurs remontaient, mon oncologue m'avait prescrit de l'aromasine en hormonothérapie, ça a fait son effet pendant un certain temps car ça avait fait descendre les marqueurs.
        Je dois dire que ce n'est pas évident tous les jours, surtout avec des enfants, en 1998 ils avaient 8, 7 et 5 ans, mais j'ai un tempérament de battante parait-il, ce sont les gens qui me le disent, mais pour moi c'est naturel, je vis avec cette maladie, je fais avec, en espérant qu'un jour j'arrêterais les chimios.
        Ma belle-soeur m'a dit une fois "toi, tu vas à ta chimio comme si tu allais faire ton marché", il faut dire que je suis rodée depuis le temps.
        Voilà Guety, je me suis présentée, j'espère que ça n'a pas été trop rébarbatif pour vous de lire tout cela, en tout cas si vous avez besoin de parler, si je peux vous apporter ma vieille expérience n'hésitez pas. A bientôt

        Commentaire


        • Experxience perso



          Bonjour,

          J'ai pris du tamoxifène pendant 18 mois sans soucis (hormis les bouffées de chaleur) puis, hémorragies. J'aui dû arrêter mais cela était prévu au bout de 2 ans. Etant ménoposée j'ai pris Arimidex puis aromasine que je n'ai pas du tout supportée (douleurs articulaires invalidantes) . J'ai arrêté au bout d'un mois car je travaille. L'oncologue m'a proposée de revenir à tamoxifène sauf que ma mère est décédée à 47 ans d'un cancer de l'utérus. Donc je vais subir une hystérectomie (ablation utérus et ovaires) pour pouvoir reprendre tamoxifène.

          Celà étant, il faut toujours prendre le traitement hormonal très efficace car la majorité des femmes le supportent mais aussi ne pas se culpabiliser si ce n'est pas le cas car les oncologues (en tout cas le mien) font le forcing pour nous faire prendre ce traitement.

          Voilà, courage, Pat

          Commentaire


          • Hormonothérapie



            Je suis malade depuis très longtemps. Comme à vous on m'a vanté l'hormothérapie. au début , j'ai refusé car ça ote l'éfficacité de certains autres médicaments et peu de cancéro sont au courant.
            Les médecins ont fait le forcing et pour avoir la paix , j'ai accepté. Je n'ai eu aucun effet secondaire mais peu de réponse. En regardant sur le net, je me suis rendue compte que les études américaines évalue l'effet de l'hormonothérapie à 5% de réussite. Or en terminal ( l'info vaut ce qu'elle vaut), on nous avait appris que l'effet d'un placébo est généralement de 7%. ensuite, un membre de ma famille qui est médecin m'a dit que dans certains grands centres, ils avaient fini par ne plus la prescrire.

            Alors qui croire? une chose est sure voilà 5 ans que je suis malade et toutes celles que je connais qui l'on tenté, n'ont pas eu vraiment d'effet secondaire mais leurs marqueurs sont remontés très vite.

            J'avoue que je ne comprend pas comment mon cancéro peut me dire qu'il y a de bons résultats.

            Je n'ai aucun témoignage dans le sens d'une réussite de l'hormonothérapie. mais bon...

            Commentaire


            • Hormonothérapie




              Bonjour,
              Tu es libre de d'accepter ou de refuser l'hormonothérapie mais c'est vivement conseillé pour éviter la récidive et espérer la guérision de cette foutue maladie.
              Moi personnellement j'ai eu le même problème que toi en 2007 et je ne supportais pas le tamoxifene, à la place j'ai eu des piqûres de décapeptyl à faire tous les trois mois et j'ai réussi à les supporter, ça n'empêche pas les bouffées de chaleur et la fatique mais tu n'as pas de nausées ou de problèmes digestifs.
              Tu dois prendre ce traitement pendant 2 ans voire 2 ans 1/2, suivant l'oncologue, ça te fait 8 à 10 piqûres, cest une autre alternative, sinon après c'est la chirurgérie et il ne vaut mieux pas y penser, c'est déjà assez éprouvant comme ça ! J'espère que ta radiothérapie s'est bien passée et je te souhaite une guérison rapide.

              Commentaire


              • Qq conseils



                Bonsoir,
                Je lis vos messages. Je vous souhaite beaucoup de courage, car je sais que ce n'est pas facile à vivre.
                J'ai une personne proche a qui l'on vient de découvrir des cellules cancéreuses.
                Je lui ai donné des conseils.
                Changez votre alimentation, lisez le livre de David Servan Schreiber.
                Buvez beaucoup d'eau, évitez tant que possible l'eau du robinet, l'eau en bouteille ce n'est pas mieux.
                Maintenez tant que possible un état d'esprit et des pensées positives.
                Respirez à fond !!
                Nous ne savons pas respirer, respirez par le ventre.
                Bon courage

                Commentaire

                publicité

                publicité

                Chargement...
                X

                publicité