publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tumeur mucineuse borderline / frontière de l'ovaire

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tumeur mucineuse borderline / frontière de l'ovaire



    Bonjour,

    Voici ma petite histoire, que jécris en pensant aux autres femmes denviron 40 ans qui auraient une tumeur mucineuse broderline (ou frontière ) de lovaire et à qui on proposerait une hystérectomie totale.

    Il y a 6 mois, après lablation dun kyste de lovaire, lanalyse a montré que ce kyste était en fait une tumeur mucineuse borderline (ou frontière pour parler français). Mon chirurgien ma indiqué que vu que javais 40 ans et 3 enfants , je devais subir une hystérectomie totale.

    Cela ma pas trop fait plaisir, alors pour me remonter le moral, jai cherché sur Internet les sites dassociations de femmes ayant subi la même intervention. Je suis tombée sur le site dune association britannique. Plutôt que de me remonter le moral, la lecture des effets secondaires dune hystérectomie ma laissée plus que songeuse.

    En même temps, mon gynécologue habituel, trouvant la proposition du chirurgien un peu radicale au vu des résultats danalyses, ma orientée vers un centre régional spécialisé dans les cancers.

    Là, le professeur en charge du service de gynécologie ma donné une indication sensiblement différente : dans mon cas, il préconisait lablation de lovaire touché, de lappendice, de lépiploon, plus des prélèvements pour analyse. Pour le second ovaire, jai eu le choix entre le retirer ou le conserver, en acceptant un risque de récidive et donc une surveillance médicale régulière. (15% de risque de récidive et en cas de récidive, 1% de risque que la tumeur soit maligne). Selon ses dires, à 30 ans on ne se pose pas la question, on laisse le second ovaire, à 50 ans on ne se pose pas non plus de question, on le retire, mais à 40 ans, on laisse le choix . Il ma même dit ensuite quà une jeune fille de 17 ans qui avait exactement le même type de tumeur que moi on avait laissé les deux ovaires.

    Il navait pas, daprès ce professeur, dindication a priori de retirer lutérus.

    Surprise de la différence entre lopération proposée par mon premier chirurgien et celle de ce professeur, je lui demandais si ce quil proposait était un traitement nouveau. Et bien non : il sagissait des indications préconisées pour mon type de problème par un colloque de médecins depuis... 10 ans.

    Après une opération qui sest très bien passée, et des résultats danalyses parfaits, je suis heureuse davoir pu bénéficier de lexpertise de centre spécialisé, et je suis extrêmement reconnaissante à mon gynécologue de mavoir orienté vers lui pour avoir une seconde opinion avant de procéder à une éventuelle opération radicale.

  • Kyste borderline a 41 ans



    je vis la même chose
    KYSTE bordeline sur 1 ovaire. Ils veulent m'enlever les 2 ovaires trompes.Je ne comprends pas pourquoi m'enlever les 2 ovaires? principe de précaution soit disant... y a t il des spécialistes de kystes borderline?
    tout enlever me semble radical
    Help

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2010-012010-06

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité